7 conseils pour voyager avec des béquilles

0
75

Sommaire

Comment voyager avec ses béquilles ?

Lorsque les vacances approchent, vous êtes impatient de vous évader.  Mais si vous avez une blessure qui vous oblige à vous déplacer avec des béquilles, votre excitation risque d’être un peu mise de côté.  Il n’est pas facile de se déplacer avec des béquilles à la maison, et encore moins à l’extérieur.  Cependant, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour vous aider à profiter de vos vacances même si vous êtes blessé.  Voici quelques conseils de voyage pour les personnes qui se déplacent avec des béquilles.

Planifiez vos itinéraires

Voyager avec des béquilles est fatigant, mais si vous planifiez les choses à l’avance, vous saurez quel est le chemin le plus rapide pour aller d’un endroit à l’autre.  Pensez aux sites que vous voulez visiter et qui pourraient avoir des points d’accès pour les personnes handicapées afin de gagner du temps.  Veillez à prévoir des pauses fréquentes et des temps de repos dans tout itinéraire que vous planifiez.

Evitez les files d’attente

Faire la queue dans des lieux très fréquentés comme les aéroports ou les sites touristiques peut s’avérer particulièrement éprouvant, surtout pour les personnes ayant des difficultés à se tenir debout pendant de longues périodes, comme celles qui utilisent des béquilles. Heureusement, de nombreux établissements ont mis en place des mesures pour faciliter l’accès et le confort des personnes handicapées ou à mobilité réduite.

L’une de ces mesures est la mise à disposition d’entrées spéciales qui permettent à ces personnes d’éviter de longues files d’attente. Bien que l’idée de passer devant d’autres personnes en attendant puisse initialement provoquer un sentiment de malaise ou de culpabilité, il est important de se rappeler que ces aménagements sont conçus pour garantir l’égalité d’accès et minimiser le stress physique et émotionnel.

Il est essentiel de reconnaître que ces dispositions ne visent pas à donner un avantage injuste, mais plutôt à offrir une expérience équitable et accessible à tous, en tenant compte des besoins spécifiques de chacun. La fatigue et la douleur physiques pouvant être significativement accrues par de longues périodes de station debout ou de marche, l’utilisation de ces entrées spéciales est non seulement justifiée, mais aussi encouragée pour ceux qui en ont besoin.

Les organisations et les lieux accueillant du public sont de plus en plus conscients de l’importance de l’accessibilité et s’efforcent de créer des environnements inclusifs pour tous les visiteurs. En tant que personne ayant besoin de ces aménagements, il est important de s’informer sur les services disponibles et de ne pas hésiter à les utiliser pour rendre votre expérience plus agréable et moins épuisante.

En fin de compte, le bien-être doit être une priorité. Si des mesures comme des entrées prioritaires pour les personnes à mobilité réduite sont en place, c’est pour assurer que chacun puisse profiter pleinement de son temps, que ce soit en vacances ou lors de déplacements quotidiens, sans être limité par des contraintes physiques. L’accessibilité est un droit, et utiliser les services mis en place pour la soutenir est un acte de soin envers soi-même.

Appelez à l’avance

Pour optimiser votre séjour et garantir un maximum de confort lors de vos déplacements, il est crucial de prendre certaines précautions, notamment en ce qui concerne votre hébergement. Voici quelques conseils pratiques :

  • Contactez votre hôtel ou lieu d’hébergement bien avant votre arrivée : Informez-les de vos besoins spécifiques en raison de votre mobilité réduite. Cela inclut la demande de chambres situées au rez-de-chaussée ou à proximité des ascenseurs pour faciliter vos déplacements.
  • Expliquez clairement votre situation : Mentionnez que vous utilisez des béquilles. Une communication ouverte et honnête aidera le personnel de l’établissement à comprendre vos besoins et à prendre les mesures nécessaires pour vous accompagner au mieux.
  • Demandez confirmation de vos arrangements spéciaux : Une fois que vous avez fait part de vos besoins, assurez-vous d’obtenir une confirmation écrite ou électronique de votre demande. Cela évite toute confusion à votre arrivée et assure que les arrangements nécessaires ont été pris en compte.

La plupart des hôtels et lieux d’hébergement sont équipés pour répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite et sont généralement disposés à faire le nécessaire pour garantir votre confort. En prenant ces mesures, vous pouvez contribuer à rendre votre séjour le plus agréable et sans stress possible.

Pensez aux sacs à dos portables

Lorsque vous planifiez un voyage nécessitant d’emporter plusieurs affaires, la question des bagages devient cruciale, surtout si vous devez utiliser des béquilles. Dans ce contexte, réfléchir à la manière la plus pratique de transporter vos affaires peut grandement faciliter vos déplacements. Voici quelques conseils supplémentaires pour optimiser votre gestion des bagages dans une telle situation :

  • Privilégiez un sac à dos pour l’essentiel : Un sac à dos est particulièrement adapté car il permet de répartir le poids de façon équilibrée sur vos épaules, tout en laissant vos mains libres pour manipuler vos béquilles. Assurez-vous de choisir un modèle confortable, avec des bretelles rembourrées et, si possible, une ceinture pectorale ou abdominale pour mieux stabiliser le sac pendant vos déplacements.

  • Optez pour des bagages pratiques et adaptés : Bien que les valises à roulettes soient très pratiques dans la plupart des situations, elles peuvent s’avérer encombrantes et difficiles à gérer lorsque vous ne pouvez pas utiliser vos mains librement. Si vous devez emporter une valise, envisagez un modèle léger et doté de roulettes pivotantes à 360°, ce qui peut faciliter un peu leur manipulation même avec une mobilité réduite.

  • Organisez intelligemment vos affaires : Pensez à répartir vos effets personnels de manière à avoir à portée de main les objets dont vous aurez le plus besoin, notamment dans le sac à dos. Cela inclut vos documents de voyage, un kit de premiers secours adapté à votre situation, ainsi que tout médicament ou accessoire indispensable.

  • Considérez l’utilisation d’accessoires de voyage supplémentaires : Il existe des accessoires de voyage conçus pour faciliter la vie des voyageurs à mobilité réduite, comme des housses de protection pour béquilles, des sacs additionnels se fixant à votre sac à dos ou même à vos béquilles, permettant un accès facile à de petits objets sans avoir à retirer votre sac à dos.

  • Renseignez-vous sur les services disponibles : Avant votre départ, il peut être utile de se renseigner auprès des compagnies aériennes, des gares ou des services de transport sur les aides proposées aux personnes à mobilité réduite, comme la possibilité de bénéficier d’une assistance pour porter vos bagages ou d’accéder à des chariots adaptés.

En suivant ces conseils, vous pouvez considérablement réduire les désagréments liés au transport de bagages et rendre votre voyage plus confortable et agréable, même en situation de mobilité réduite.

Pré-embarquez dans votre moyen de transport

Si vous prenez l’avion, le train ou le bus, demandez à bénéficier de privilèges d’embarquement pour pouvoir monter avant les autres et vous installer.  Vous devrez vous débrouiller avec vos béquilles dans les petites allées et ce ne sera pas facile si d’autres personnes vous gênent.

Gagnez en force

Si vous devez marcher beaucoup, il est conseillé de vous mettre en forme et d’utiliser vos béquilles longtemps à l’avance afin d’être en forme pour l’occasion.  Ainsi, une fois en vacances, vous ne ressentirez pas autant de courbatures à force de les utiliser.

Lorsque vous préparez votre escapade, n’oubliez pas de prendre soin de votre bien-être physique. Si vous avez une blessure à la cheville nécessitant l’utilisation d’une attelle, il est essentiel de la considérer dans vos préparatifs. Une attelle cheville de qualité peut fournir le soutien nécessaire, facilitant ainsi vos déplacements pendant les vacances. Assurez-vous de bien ajuster l’attelle avant votre départ et n’hésitez pas à consulter votre professionnel de la santé pour des conseils adaptés à votre situation.

Envisagez des solutions de rechange

Si les béquilles vous épuisent à la maison, elles seront probablement encore plus difficiles à manier lorsque vous serez en déplacement.  Il existe trois dispositifs de ce type sur le marché : la béquille mains libres, le déambulateur à genoux et le scooter assis.  La béquille mains libres par exemple, vous permet d’utiliser vos mains à tout moment.  Le déambulateur à genoux peut soulager vos mains et vos aisselles, ce qui vous permet de vous déplacer d’un endroit à l’autre.  Enfin, le scooter assis vous offre le repos dont vous avez besoin car vous pouvez vous asseoir tout en vous déplaçant d’un endroit à l’autre.  Examinez les différences entre les appareils et réfléchissez au type de vacances que vous prévoyez, puis choisissez un appareil de mobilité adapté à vos besoins estivaux.  Non seulement l’un de ces articles rendra vos vacances plus faciles et plus amusantes, mais il vous aidera également dans votre vie quotidienne pendant votre convalescence.