Travaux de terrassement : différents types et étapes préparatoires

0
31

Vous projetez de construire une nouvelle maison ? Ou vous voulez faire des travaux de rénovation ? Ou encore vous désirez réaliser des travaux d’aménagement extérieur notamment la construction d’une piscine ? Alors vous devez nécessairement faire un minimum de préparation pour assurer la pérennité de votre ouvrage. Ce travail préparatoire n’est rien d’autre que le terrassement. Étape préalable à l’édification ou au renforcement de n’importe quel ouvrage, il s’agit d’un incontournable sur un chantier. Mais pour avoir le résultat escompté, les travaux de terrassement ne peuvent s’entreprendre à la légère. En fonction de la configuration et des caractéristiques du terrain, il existe différents types de travaux de terrassement. En plus, il ne faut pas oublier que ces travaux comportent de nombreuses étapes.
Pourquoi faire un terrassement ? Quels sont les différents types de travaux de terrassement ? Comment se déroule un terrassement ? Dans cet article, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions qui vous taraudent l’esprit.

Qu’est-ce qu’un terrassement ?

terrassementLe terrassement est le fait ou l’action de terrasser, diront bon nombre de personnes en se référant au dictionnaire. Mais la définition n’est pas aussi simple qu’elle le parait. Elle va bien au-delà de cette explication basique. Réalisé généralement par un terrassier professionnel, le terrassement regroupe toutes les opérations (travaux de fouilles, tranchées, enlèvement de la terre, transport des déchets et autres actions) destinées à préparer les terrains en vue de prochaines constructions par l’utilisation d’engins mécaniques spécifiques. En d’autres termes, les travaux de terrassement sont basés sur des remblais et des déblais. Le remblai consiste à boucher les creux du terrain dans le but de lui assurer un même niveau. Quant au déblai, il permet de creuser le sol à des endroits stratégiques avant de faire poser les fondations. Il est appelé également « l’étape des fouilles ». On modifie ainsi l’aspect initial du terrain. Les modifications effectuées permettront au futur ouvrage d’avoir une meilleure assise. Le plus souvent, on a recours à cette étape pour la construction d’une habitation, d’une terrasse, d’une piscine, d’une allée, d’une route ou autoroute, d’un barrage, d’un immeuble ou autre chantier important. Tous les chantiers ne peuvent bénéficier d’un même terrassement. Cela varie avant tout en fonction du type de sol et de la nature de l’ouvrage. À cet effet, vous pouvez faire la location de pelleteuse pour mener à bien votre projet.

Quelle est l’importance des travaux de terrassement ?

TerrassementAutant vous prévenir tout de suite, si vous voulez que votre construction soit à l’abri tout risque d’effondrement, de tassement, de glissement de terrain, ou autre dommage relatif à une mauvaise préparation du sol, vous devez faire le terrassement. Beaucoup de personnes négligent ces travaux parce qu’elles ignorent tous les désagréments que cela peut engendrer. Le terrassement est indispensable dans de nombreux travaux. En effet, il doit être réalisé pour la construction d’une maison individuelle, d’un local de travail ou d’un bâtiment (immeuble, entrepôt, etc.).
Il permet de préparer la superficie nécessaire à la conception des fondations en garantissant ainsi sa stabilité et sa robustesse. Par conséquent, votre construction aura une grande durabilité. Cette étape permet d’éviter que le terrain ne bouge, de pallier les éventuels défauts du sol.
Il faut noter aussi que c’est grâce à cette étape préparatoire des travaux que sont réalisées toutes les actions nécessaires liées aux systèmes d’évacuations, aux différents raccordements et aux réseaux intérieurs (réseau électrique, téléphonie, réseau informatique et internet, etc.). Sans les travaux de terrassement, votre maison ne pourra bénéficier de ces installations de manière optimale. Ils rendent facile les travaux qui vont suivre et garantissent une bonne construction.
La construction d’une route, d’un chemin ou d’une allée nécessite également cette phase de préparation surtout quand on sait que ces genres de construction sont généralement exposés à divers chocs.

Les différents types de terrassements

Il existe 2 types de terrassements à savoir : les terrassements généraux et les terrassements ordinaires. On parle de terrassements généraux, quand il est question d’une mise en place de relief en général. Mais lorsqu’il s’agit de la préparation des sols pour les futurs constructions et ouvrages à édifier, on parle de terrassements ordinaires. C’est ici qu’on réalise des fouilles par déblais ou des apports par remblais. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées. On peut citer par exemple le défrichage, le dessouchage ou l’abattage.

Sachez qu’il est difficile de reprendre des travaux de terrassement une fois les fondations réalisées, raison pour laquelle il faut contacter un professionnel de qualité qui a une bonne connaissance du terrain. Cela lui permettra de réaliser un bon diagnostic.

Quelles sont les différentes étapes de terrassement ?

terrassementLa construction de votre future maison est dans les starting blocks et vous aimerez connaitre comment va se dérouler le terrassement ? Ou vous voulez préparer vous-même le sol de votre jardin pour y construire une terrasse, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Soyez sans crainte ! Cette partie vous apporte les informations nécessaires pour réussir votre projet. En effet, le terrassement comprend plusieurs étapes, qu’il faut respecter pour un bon résultat.

La préparation du terrain

Préparer le terrain pour les travaux de terrassement se résume à établir un bornage ou un piquetage du terrain. Il s’agit d’une étape qui permet de :

  • délimiter votre propriété pour vous assurer que les travaux seront conformes aux plans de l’architecte ;
  • faire correspondre votre sol à votre projet ;
  • identifier les zones dédiées aux canalisations ;
  • s’assurer que la construction finale ne sera pas susceptible de gêner les voisins ;
  • définir exactement les différents niveaux d’un terrain ;
  • bien clôturer votre parcelle sans que d’éventuels problèmes ne surviennent à la longue.

Cette phase est généralement réalisée par un expert géomètre. C’est ce dernier qui est reconnu pour la délimitation de manière officielle de toute parcelle de terrain. D’habitude, le coût de cette prestation varie entre 500 et 1 500 euros en moyenne avec les frais de notaire inclus. On vous conseille de parcourir plusieurs cabinets de géomètres afin d’avoir plusieurs devis. Cela vous permettra de comparer pour avoir la meilleure offre.

L’extraction

L’extraction consiste à enlever la terre et autre matériau avec des engins de chantiers spécifiques comme la pelle mécanique et la décapeuse. On peut également utiliser le bulldozer et le chargeur. Ces derniers seront d’une grande utilité pour le déplacement de petits volumes de terre d’un point à un autre. C’est une phase qui importe beaucoup pour la suite du projet. Veillez à bien définir le volume de terre à extraire.
Il est possible de faire soi-même cette opération. Cependant la meilleure solution est de le confier à une entreprise de terrassement ou de travaux publics. Vous pourrez ainsi bénéficier de leur expertise et avoir un gain de temps considérable.

L’évacuation des eaux

Cette étape revient à concevoir un système d’évacuation des eaux afin de réduire les risques d’infiltration et d’éviter les dégâts causés par la stagnation de l’eau. Une pente d’au moins 5 % doit être faite pour permettre le ruissellement des eaux de pluie. Selon la nature de votre terrain, sa localisation et l’état du sous-sol, vous pouvez aussi installer des drains, des caniveaux et des regards. Toutes ces installations garantissent la stabilité du sol, et cela, même par temps humide.

N’oubliez surtout pas de disposer des pierres et des gravillons en couches superposées pour assurer une bonne protection aux drains et autres dispositifs d’évacuation des eaux.

Le décaissement

Également appelée décapage, cette étape précède le déblaiement. Elle consiste à enlever la terre végétale pour obtenir les couches du sol les plus aptes à la construction. S’il s’agit d’un petit chantier, cette tâche peut se réaliser avec de petits outils (pelle, pioche, brouette, etc.). Mais pour les grandes surfaces, on aura besoin d’engins plus imposants comme les pelleteuses, tractopelles, bulldozer, camions et bennes. Le tarif de cet ouvrage est calculé au mètre carré. Le plus souvent, le prix au mètre carré diminue si la surface est importante.

La viabilisation

Elle intervient principalement dans la construction d’une maison individuelle. La viabilisation est une opération qui consiste à amener l’eau, l’électricité, le gaz, les câbles téléphoniques sur le terrain. C’est au cours de cette phase qu’on l’installe également des tuyaux de tout-à-l’égout.

La pose d’un film géotextile

L’installation d’un film géotextile empêche la repousse de mauvaises herbes, racines et autres végétaux, tout en permettant l’évacuation des pluies. Cette phase évite aussi que la terre présente naturellement sur le terrain ne se mélange au remblai qui sera mis en place lors de la prochaine étape. On pourra aussi former les tranchées sur lesquelles vont se reposer les fondations de la future construction.

Le remblaiement

En matière de travaux de terrassement, le remblai est la dernière étape. Il consiste à combler les trous conçus pour poser les caniveaux, les canalisations, les drains et les systèmes nécessaires à la viabilisation. On se sert d’un niveau laser pour la remise en l’état du terrain. Le sol est ainsi complètement aplani.

Attention, la phase du remblai n’est pas toujours possible, car elle est soumise une règlementation dans certaines communes. Avant de le faire, renseignez-vous auprès de votre mairie ou de l’expert qui s’occupe de votre projet.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les travaux de terrassement sont très difficiles, voire impossibles à réaliser si vous êtes un particulier. Si vous n’avez aucune connaissance en la matière, contactez simplement des professionnels spécialisés pour avoir un ouvrage de qualité. En outre, avant d’entamer les travaux, vous devez prendre en compte que beaucoup de terres seront déplacées. Par conséquent, il va falloir prévoir toujours un emplacement du terrain qui ne perturbera pas le déroulement des travaux. Comptez également dans les dépenses les frais d’évacuation des terres stériles excédentaires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here