Top des 8 lieux incontournables à visiter à Montpellier 

0
235

S’il existe une ville qui mérite vraiment d’être visitée au Sud de la France, c’est bel et bien Montpellier. Située plus précisément dans le département de l’Hérault, cette ville séduit bon nombre de touristes pour son architecture, ses plages, son patrimoine culturel, sa vie estudiantine et nocturne. Avec du sang Méditerranéen coulant dans ses veines (puisqu’elle ne se trouve qu’à 10 km de la mer Méditerranée Montpellier), Montpellier dispose de plusieurs sites qualifiables de merveilles. Pour information, elle est l’une des villes les plus ensoleillées de la France. Et ce n’est pas tout, c’est dans cette ville que vous pouvez découvrir les tramways « les plus sexy du monde ». Reconnaissez qu’il faut une ville hors du commun pour effectuer des tramways sexy. Voici notre sélection des lieux incontournables de Montpellier que vous devez découvrir si vous voulez vous offrir un voyage culturel et architectural de rêve.

La place de la Comédie

La place de la Comédie
La place de la Comédie est le véritable centre névralgique de Montpellier. Elle doit son nom à l’Opéra Comédie dont la façade monumentale embellit le côté sud-ouest de la place. Toujours en mouvement et bordé de grandes terrasses de cafés et de magasins, ce lieu est à la croisée des chemins et, de ce fait, représente un grand pôle d’attraction. Il marque aussi le début d’une découverte plus approfondie de la ville historique. Autrefois appelée place de l’œuf, la place s’étend en réalité sur un ancien espace de fortifications qui aboutit à la citadelle de Montpellier (actuel lycée Joffre) et à l’esplanade Charles-de-Gaulle à l’Est. De par sa superficie, elle constitue l’une des places piétonnes les plus vastes d’Europe. Elle est dominée par l’opéra Comédie et présente fièrement « les 3 Grâces », monument-fontaine réalisé depuis 1776. La position de la place a fait que cette fontaine est devenue un point de rendez-vous commode et d’image-symbole de Montpellier. Depuis les lieux, vous pouvez contempler une esplanade abritée de platanes. Cette dernière conduit au Corum, un édifice dans lequel se trouve une salle d’opéra et de conférence construite en 1990 par Claude Vasconi. Du haut du toit du bâtiment, vous avez une vue superbe sur le quartier des Beaux Arts et l’arrière-pays que vous pouvez découvrir pour y vivre une expérience exceptionnelle avec Le guide Montpellier. N’oubliez pas de vous rendre également sur l’esplanade Charles de Gaulle. Elle est généralement animée avec des marchés, des festivals de saison comme les Hivernales et les Estivales.

L’Écusson et ses ruelles médiévales

centre historique de Montpellier
L’Écusson, tel est le nom du centre historique de Montpellier construit sur une colline. Le quartier est un dédale de ruelles médiévales assez étroites qui débouchent sur de somptueuses places, de multiples monuments historiques et édifices religieux. On vous souffle que les ruelles d’Écusson sont, en grande partie, des ruelles piétonnes. Une myriade de bars, de restaurants et de boutiques longent chacune des ruelles. Vous n’aurez même pas besoin de plan pour votre ballade puisque toutes les rues sont magnifiques. Que ce soit la rue de l’Ancien Courrier ou la belle rue des Trésoriers de la Bourse, vous aurez vraiment l’embarras de choix pour votre promenade.

Toutefois, si vous voulez voir au-delà des belles façades, là où se trouvent les joyaux architecturaux, vous devez réserver une visite guidée avec l’office du tourisme. C’est ce dernier qui garde la clé de la majorité des cours et des escaliers en pierre sculptée d’hôtels particuliers (demeures privées).

Sur votre trajet, ne manquez pas de visiter les beaux petits joyaux comme l’Église Saint Roch avec son trompe-l’œil ou la place de la Canourgue, la Tour de la Babotte, le bâtiment qui abrite la Chambre de commerce et d’industrie, etc. Il n’y a aucun doute, vous allez adorer vivre à Montpellier rien qu’à cause de ce lieu.

Le Musée Fabre

Le Musée Fabre
C’est le principal musée des beaux-arts de Montpellier. Créé en 1828 par le peintre François-Xavier Fabre et entièrement réhabilité en 2007, ce musée fait partie des plus beaux Musées des Beaux-Arts d’Europe. Installée dans l’ancien collège des jésuites, cette institution culturelle est composée de plus de 5 000 œuvres ou expositions artistiques, du XIVe à nos jours. Vous y trouverez donc :

  • les œuvres emblématiques de la renaissance avec Véronèse, Jean Cousin, Pedro de Campaña ;
  • les tableaux du XVIIe siècle avec Poussin, Bourdon, Blanchard, Le Sueur, Ribera et Zurbarán ;
  • les œuvres romantiques illustrées par Delacroix et Géricault ;
  • les œuvres réalistes avec Courbet ;
  • les prémices de l’impressionnisme au travers de Bazille ;
  • l’explosion de la couleur avec Van Dongen, Chabaud et Delaunay ou encore les sculptures de Germaine Richier ;
  • les peintures Flamande et Hollandaise avec Rubens, Teniers et Ruisdael ;
  • etc.

En outre, le patrimoine est sans cesse enrichi grâce à des dons de collectionneurs et artistes avisés. Par exemple, Pierre Soulages a fait don de toute sa collection au musée pour montrer son affection à la ville de Montpellier. Le musée a aussi enregistré des dons d’œuvres d’acteurs majeurs de l’art français contemporain comme Hantaï. Cette riche collection de tableaux et d’objets d’art fait donc de ce musée un lieu incontournable à ne pas manquer lors d’un passage à Montpellier.

L’Arc de Triomphe

L’Arc de Triomphe
Inspiré par la porte Saint Martin à Paris, l’Arc de Triomphe de Montpellier fut érigé en 1691 par Augustin-Charles d’Aviler, en l’honneur de Louis XIV pour célébrer ses victoires et ses conquêtes. Il se situe au bout de la Rue Foch (une rue impressionnante pour ses beaux bâtiments du 19e siècle) et entre le Parc du Peyou et le Palais de Justice. Il forme la porte d’entrée de la vieille ville de Montpellier avec une hauteur de 15 mètres. La construction de cet arc doré a été faite sur l’un des points les plus hauts de Montpellier. Il est un passage obligé pour rentrer dans Montpellier depuis le parc du Peyrou. D’ailleurs, on l’appelle également porte du Peyrou, puisqu’il se trouve non loin de l’entrée de la promenade du même nom. Vous pourrez visualiser deux bas-reliefs qui représentent le triomphe de la religion (la révocation de l’Édit de Nantes) avec l’inscription extincta heresi ; la jonction de la mer Méditerranée et de l’Atlantique par le canal du Languedoc avec la légende «  junctis oceano et Mediterraneo maris ».

La promenade de Peyrou

La promenade de Peyrou
Si vous passez au-dessous de l’Arc de Triomphe, vous arriverez sur la Promenade du Peyrou encore appelée la place royale du Peyrou. Une fois sur les lieux, vous constaterez qu’une impression immédiate d’harmonie va vous remplir.

Ce site, au charme certain, ouvert aux quatre vents, culmine à 53 mètres d’altitude et se situe dans la continuité de la rue Foch, l’allée « royale » de Montpellier. Datant d’entre le 17e et 18e siècle et s’étalant sur une superficie de plus de 4 ha, ce lieu emblématique a été créé par les architectes Davillier, Giral et Donnat. Il vous offre une vision unique sur les hauteurs de la ville et de ses environs. Depuis la terrasse placée au bout du jardin, vous pourrez avoir une splendide vue sur les crêtes du Pic Saint Loup et de l’Orthus, mais aussi sur les Cévennes, la garrigue environnante et la mer. La visite est balisée par la linéarité des terrasses qui s‘enchaînent les unes aux autres, reliées par des escaliers de pierre que vous devez emprunter pendant votre ballade. La promenade de Peyrou est le lieu idéal pour une flânerie à l’ombre des platanes. Vous pourrez également faire des jeux de pétanque improvisées, juste avant un coucher de soleil.

La cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale Saint-Pierre
Œuvre commandée par le pape Urbain V en 1364, la cathédrale Saint-Pierre est devenue cathédrale en 1536. Elle s’avère le monument de style gothique le plus majestueux de la ville de Montpellier et la plus grande église de l’ex-région Languedoc-Roussillon. Elle jouit d’une grande réputation à cause surtout de son clocher magistral et de ses grandes orgues. Cette église s’apparente presque à une forteresse médiévale avec ses deux tours surplombées par un porche impressionnant. Sur le porche, vous verrez les armoiries d’Urbain V, ancien enseignant à Montpellier devenu pape à Avignon. À l’intérieur se trouve une œuvre majeure de Sébastien Bourdon qui va vous plonger dans la vie artistique montpelliéraine du XVIIe siècle. De nombreux hôtels sont disponibles dans les environs et offrent un service irréprochable.

Le Jardin des Plantes

Le Jardin des Plantes
Du Peyrou, descendez sur le boulevard Henri IV et vous vous retrouverez dans le jardin des plantes. Oui ! Le plus ancien Jardin botanique de France mérite aussi un détour. Créé en 1593 par Pierre Richer de Belleva, le Jardin des Plantes appartient à l’université de Montpellier. Il devait permettre aux étudiants de la Faculté de Médecine de mieux maîtriser les plantes médicinales. En 1622, le jardin fut dévasté lors du siège de Montpellier par l’armée de Louis XIII. Mais dès 1629, sa restauration fut effectuée. Aujourd’hui classé, le jardin conserve toujours sa fonction scientifique, mais offre également un cadre de verdure romantique exceptionnelle pour les touristes et les amateurs de botanique. Il paraitrait même que le célèbre poète Paul Valéry serait resté dans ce lieu pour composer quelques versets. Plusieurs grands botanistes sont venus étudier dans ses allées.

Dans le Jardin des Plantes, vous pourrez découvrir plusieurs variétés de plantes et des plus rares. On trouve par exemple des serres tropicales, un Abricotier d’argent (ou Ginkgo) de 200 ans ou un Phillyrea latifolia du 16e ou 17e siècle. On y cultive également des espèces exotiques originales et rustiques.

Les plages de Carnon

Les plages de Carnon
Si vous avez envie de prendre un petit bain de mer, alors rendez-vous à la station balnéaire de Carnon-Plage
. Très appréciée des touristes pendant toute l’année, elle est très proche de Montpellier (13 km, environ 15 minutes de route). Et c’est cette proximité avec Montpellier qui lui confère le statut de station balnéaire de Montpellier. Sinon, en réalité, Carnon est une station balnéaire de l’Hérault appartenant à la commune de Mauguio. Ce qui fait tout le charme de cette station est sa longue plage sauvage du Petit-Travers. C’est près de 7 km de plages de sable fin qui s’étendent du port de Carnon à La Grande-Motte.

Les différentes plages de Carnon sont bien aménagées pour le plus grand bonheur des vacanciers. La plage du centre-ville convient particulièrement aux enfants. En effet, elle dispose d’une aire de jeux sur la plage et d’un club pour enfants. De plus, elle est surveillée. Elle s’étend de la plage du centre à la plage Carnon-Est. Plusieurs petites habitations (deux étages maximum) longent sur le bord de mer dans cette zone. 

À partir de la plage du Petit Travers, l’environnement change complètement. Les habitations laissent place à des dunes. Les lieux deviennent beaucoup plus sauvages. Classée au Natura 2000, la plage du Petit Travers de Carnon est idéale pour les après-midi estivales en famille et les balades en pleine nature. Mais si vous préférez nager plutôt que lézarder en plein soleil, vous serez surpris agréablement puisque la qualité est très bonne. Vous pouvez aussi pratiquer l’aviron, le tennis, le vélo, la voile ou encore le paddle. Les Kitesurfeurs sont également très présents sur ce grand espace de sable.

Attention ! Les chiens ne sont pas admis sur cette plage. Pendant vos activités, veillez aussi à ne pas piétiner la végétation très fragile. D’ailleurs, des ganivelles (piquets) ont été installées par la municipalité pour éviter ces genres de problèmes.

Profitez de votre séjour dans les environs pour aller découvrir les villes alentour comme La Grande-Motte. Elle donne sur l’étang de l’Or, Aigues-Mortes, Le-Grau-du-Roi sur l’Etang du Médard et Palavas-les-Flots.

En conclusion, Montpellier est une ville fabuleuse qu’il serait vraiment dommage de ne pas visiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here