Toiles de parasols : acrylique ou polyester ?

0
806

L’été approche et il est temps de vous équiper d’un ou plusieurs parasols. Il existe plusieurs modèles sur le marché, avec des toiles polyester et acrylique. Quelle matière choisir ? Retrouvez dans cet article toutes les infos pour bien choisir votre toile.

Caractéristiques des toiles de parasols en polyester

Le polyester est une fibre synthétique. Il est fabriqué à partir de fils ou de fibres de polyester. Inventée en 1941, cette matière est très prisée dans le domaine du textile. Son faible coût de fabrication et les avantages liés à son utilisation expliquent son utilisation pour différentes toiles de parasols.

Avantages

Le polyester a plusieurs points forts. Il est :

  • Élastique ;
  • Durable et résistant ;
  • Facile à teindre ;
  • Facile à entretenir.

Fabriqué à base de plastique, le polyester est glissant au toucher. Il est donc élastique, c’est la raison pour laquelle il ne froisse pas et il repousse l’eau. Il résiste à l’humidité, aux intempéries et à de nombreux produits chimiques. Un tissu ou une toile en polyester résiste aussi au rétrécissement. Vous pouvez colorer votre toile par trempage, car le matériau s’y prête volontiers. Grâce à ses fibres qui résistent aux tâches, le polyester est facile à entretenir. Le lavage des toiles peut se faire sans une précaution particulière, à la main ou à la machine. Si vous optez pour la machine, prenez soin de vérifier qu’elle est programmée pour du tissu synthétique. Le temps de séchage est aussi relativement court. Toutefois, il faut éviter de baigner une toile en polyester dans de l’eau trop chaude afin de ne pas la friper.

Inconvénients

Dans le domaine du textile, le polyester représente plus de 70% des fibres synthétiques. Pourtant, le matériau traîne aussi des défauts et pas des moindres :

  • Il résiste à l’eau, mais n’est pas imperméable.
  • Il est sensible aux UV ;
  • Il est inflammable ;
  • Il est polluant.

Le polyester résiste à l’eau, mais sous une forte pluie, l’eau pénètre le matériau. Toutefois, il existe des toiles déperlantes. Elles subissent un traitement contre la pénétration de l’eau. Les toiles deviennent donc imperméables, mais cette finition n’est pas permanente. Elle s’use avec le temps. Il faut donc utiliser des produits spéciaux pour la réactiver. Le polyester est sensible aux UV. Sa protection est donc moindre. C’est la raison pour laquelle les couleurs vives des parasols ont tendance à ternir sur le long terme. Il faut donc appliquer un traitement anti UV afin de renforcer la durabilité du matériau. Toutefois, vous pouvez aussi utiliser une toile écrue pour conserver les couleurs foncées. Le polyester est inflammable, puisqu’à la base, il est fait de plastique. Le matériau n’est pas écologique. Pour fabriquer le polyester, l’on utilise du pétrole. Cette ressource est non seulement polluante, de plus elle n’est pas renouvelable. On estime qu’il faut environ 1,5 kg de pétrole pour fabriquer 1 kg de cette fibre synthétique. En somme, la fabrication de ce matériau nécessite une grande quantité d’énergie et de dioxyde de carbone (CO2). Pour teinter le polyester, vous devez utiliser des véhiculeurs. Ce sont des produits qui augmentent la vitesse de diffusion d’un colorant dans une fibre comme le polyester. Les tests ont mis en évidence la toxicité de ces véhiculeurs. Ils présentent donc un risque pour l’environnement.

Caractéristiques des toiles de parasols en acrylique

L’acrylique est aussi une fibre synthétique dont la douceur fait penser à la laine. C’est justement pourquoi on utilise souvent ce polymère à la place de la laine. L’acrylique est aussi très prisé pour la fabrication des toiles de parasols. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce matériau ?

Avantages

On considère l’acrylique comme étant la plus hygiénique des fibres synthétiques. L’acrylique est très performant, car :

  • Il est un bon isolant ;
  • Il est résistant et protège contre les ultraviolets ;
  • Il est imperméable et hydrofuge ;
  • Il est oléofuge et anti-tâche ;
  • Il préserve la fraîcheur.

L’acrylique est un bon isolant thermique. Vous pouvez donc installer et conserver votre parasol dans le jardin ou au balcon tout le long de l’année. Doux et d’une grande légèreté comme la laine, l’acrylique reste néanmoins un matériau très résistant et protecteur. Il repousse les ultraviolets. Le matériau est imperméable, il protège également de l’humidité. Au balcon ou dans le jardin, les averses ne seront que le cadet de vos soucis. L’acrylique s’entretient facilement puisque le matériau empêche le dépôt de matières grasses et des tâches. Comme le polymère, il est infroissable et il sèche assez vite après un lavage. Enfin, il conserve ses couleurs sur une longue durée malgré les intempéries.

Inconvénients

En dépit de ses nombreux avantages, l’acrylique a aussi ses inconvénients :

  • Une résistance moyenne aux frottements ;
  • Un pouvoir absorbant faible ;
  • Une tendance à jaunir au cours des traitements chimiques.

En cas de combustion, l’acrylique libère le cyanure d’hydrogène ou acide cyanhydrique (c’est un gaz très toxique pour l’organisme).

Acrylique ou polyester : que choisir ?

Aujourd’hui, presque toutes les toiles des parasols commercialisées sur le marché sont imperméables, quel que soit le matériau. C’est un critère de choix lorsque l’on veut s’offrir cet accessoire. Le polyester est accessible et populaire. C’est pourquoi les toiles en polyester sont les plus répandues. Il est idéal pour un usage sur une courte durée parce qu’il offre une protection moindre contre les UV. S’il s’agit par contre d’un usage professionnel (sur une longue durée) de votre parasol, il est préférable d’opter pour l’acrylique. En d’autres termes, si vous utilisez un parasol qui est exposé plusieurs mois au soleil, les toiles en acryliques sont faites pour vous. Elles répondront mieux à vos attentes. De plus, les fibres acryliques sont teintées lors de la fabrication de la toile. Cela permet au matériau de conserver ses couleurs vives sur une longue période.

Les toiles de parasols : critères pour un bon choix

Avant de choisir la toile de votre parasol, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Ces derniers dépendront en réalité de l’usage que vous voulez faire de votre toile. Voici 3 critères :

  • Le niveau de protection contre les UV ;
  • Le grammage ;
  • L’imperméabilité.

Protection contre les rayons UV

Le niveau de protection d’un matériau est mesuré par un indice appelé UPF ou Ultraviolet Protection Factor :

  • Niveau de protection faible (entre 10 à 19 UPF) ;
  • Niveau de protection haut (entre 20 à 29 UPF) ;
  • Niveau de protection très haut (entre 30 à 49 UPF) ;
  • Niveau de protection maximal (50 UPF et plus).

Le grammage

Une toile épaisse permet de mieux vous protéger des rayons du soleil. Le poids du matériau au m² ou sa densité est donc un critère majeur lorsque vous choisissez un parasol. Une densité forte est un gage de sécurité. Par exemple, vous pouvez opter pour une toile de 300 g/m². Elle est assez performante pour garantir une bonne protection contre les rayons du soleil. Il existe sur le marché des toiles avec des densités plus élevées. Toutefois, une toile avec une faible densité peut être aussi très performante. Pour cela, il est indispensable d’appliquer un traitement anti-UV. Le niveau de protection doit donc être très haut ou maximal, soit à partir de 30 UPF.

L’imperméabilité

Si vous ne souhaitez pas détaler à la moindre averse, il est préférable de choisir une toile imperméable. Elle vous procure un sentiment de sécurité, surtout en saison de pluie. Que ce soit pour un usage occasionnel ou régulier, la toile imperméable est un allié contre les caprices de la nature.

Par ailleurs, la couleur de la toile est aussi un critère à ne pas négliger. Il est scientifiquement prouvé que les toiles claires offrent une meilleure protection contre les UV. Par contre, les toiles foncées sont efficaces quand il s’agit de se protéger contre la luminosité.

Les différents types de parasols

Il existe différents types de parasols. Avant de faire votre choix, vous devez d’abord connaître la superficie à couvrir. Le balcon, la terrasse, et le jardin sont autant de lieux qui peuvent abriter un ou des parasols. On distingue donc :

  • Le parasol déporté ou décentré ;
  • Le parasol droit ou centré ;
  • Le parasol inclinable ;
  • Le parasol de balcon ;
  • La voile d’ombrage.

Le parasol déporté ou décentré

Il possède un bras articulé. Celui-ci est excentré et rotatif. Cela permet d’installer et de placer la toile dans des endroits encombrés. Le parasol déporté est facile à manipuler. Il offre une bonne protection contre les UV, puisqu’on peut positionner la toile selon l’orientation du soleil.

Le parasol droit ou centré

Il est équipé d’un mât droit fixe fabriqué en alu ou en bois. Le parasol droit est un classique idéal pour couvrir les jardins et les tables. On s’en sert aussi près des piscines. Le polyester est la matière couramment utilisée pour les toiles de ce type de parasol.

Le parasol inclinable

Il est presque similaire au parasol droit. Sauf qu’il possède un mât amovible. Située en hauteur, une rotule permet d’incliner et d’orienter la toile dans diverses positions. Vous avez donc la possibilité de positionner votre parasol selon l’orientation du soleil.

Le parasol de balcon

Le parasol de balcon est équipé d’une barre à ventouse qui permet de fixer l’accessoire entre le sol et le plafond.

La voile d’ombrage

On utilise des cordages ajustables pour installer la voile en hauteur sur un mur ou sur des colonnes. Placés dans les angles, des œoeillets permettent de fixer la toile. La voile d’ombrage est très pratique dans des endroits encombrés ou lorsqu’on dispose d’assez peu d’espace.

Les formes de parasols

On en distingue 3 sortes :

  • Le parasol rond ;
  • Le parasol carré;
  • ou rectangulaire.

Le parasol rond est idéal pour les tables rondes. Cette forme traditionnelle est néanmoins pratique pour tous les types d’espace. Le parasol carré ou rectangulaire convient aux tables de mêmes formes et dans de grands espaces. On peut également l’installer aisément le long d’un mur.

Pied et mât de parasol : deux éléments importants

Un parasol stable doit nécessairement avoir un pied et un mât solide. Vous devez donc penser à bien évaluer ces deux éléments.

On utilise plusieurs matériaux pour fabriquer les pieds des parasols. Il peut s’agir du bois, du plastique, de la résine… Généralement en forme de réservoir, les pieds des parasols sont remplis de sable ou d’eau afin de les stabiliser. Le béton et le granite sont aussi utilisés pour fabriquer des pieds. Ces matériaux sont idéals pour les parasols d’une grande envergure. Vous avez la possibilité de choisir des socles à roulettes pour faciliter vos déplacements avec votre parasol.

Quant au mât, il est généralement fabriqué en aluminium ou en acier inoxydable. Ces deux matériaux sont très résistants. Certains fabricants utilisent aussi le bois.

Que retenir ? Le polyester et l’acrylique sont très prisés pour la conception des toiles de parasols. Le choix du matériau dépendra de l’usage que vous envisagez de faire de votre parasol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here