Système de ventilation : comment fonctionne-t-il ?

0
756

Les systèmes de ventilation jouent un rôle très important dans les constructions modernes. Maisons, boîtes de nuit, locaux d’entreprises et autres bâtiments en sont équipés de nos jours pour y assainir l’air, du fait de l’étanchéité de la plupart de ces immeubles qui laissent l’humidité et certains polluants y rester. Mais, comment fonctionne un système de ventilation ? Quels sont les différents types de systèmes de ventilation existants ? Les éléments de réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’un système de ventilation ?

Un système de ventilation est un ensemble d’éléments installé dans un bâtiment pour permettre le renouvellement de l’air par mouvement dans un lieu fermé. Il favorise la circulation de l’oxygène aux endroits de l’immeuble où il risque d’en manquer et limite l’accumulation de polluants et autres molécules nocives qui pourraient y rester.

Les différents types de systèmes de ventilation existants

Il existe quatre grands types de systèmes de ventilation :

  • Le simple hydroréglable ;
  • Le simple flux autoréglable ;
  • Le double flux ;
  • Et la Ventilation Mécanique Répartie (VMR).  

Ces différents types de systèmes sont classés en deux grandes familles que sont : Les ventilations mécaniques contrôlées (VMC) simples et les VMC double flux. Sur https://madamemichu.com vous pouvez lire un article sur la création d’un nouveau dispositif de ventilation pour les boîtes de nuit afin de limiter la transmission de l’actuel coronavirus.

Un bon système de ventilation doit remplir deux fonctions principales : le contrôle de l’air qui circule et la gestion de la chaleur. 

Comment fonctionnent les systèmes de ventilation ?

Les VMC simples ont un fonctionnement différent des VMC doubles flux.

Fonctionnement des VMC simples

Les VMC simples permettent la pénétration de l’air frais de l’extérieur vers l’intérieur de la maison. L’atmosphère et la température de cette dernière resteront ainsi intactes. Cependant, l’entrée de l’air extérieure se fera grâce aux entrées d’air installées au-dessus des persiennes du bâtiment. Le système de circulation de l’air se retrouve ainsi simplifié, l’air entre aisément dans toutes les pièces (principalement les chambres, le séjour, le bureau, le salon…). Mais il est évacué par les pièces servant aux tâches ménagères et d’entretien de la maison (cuisine, toilettes, salle de bain…). Le principal but de ce système est de libérer l’air chaud et de laisser pénétrer l’air frais.

Fonctionnement des VMC doubles flux

Les VMC double flux permettent de réduire la perte de chaleur générée par la ventilation. Elle joue deux principaux rôles : récupération de la chaleur de l’air rejetée et chauffage de l’air entrant dans les pièces. Il faut cependant un ventilateur et des bouches d’insufflation pour diffuser cet air chauffé dans la majeure partie des pièces.

Pour quel système de ventilation opter ?

Entre VMC simple et VMC double, le choix peut-être difficile à opérer.

Les VMC simples autoréglables ont des flux d’air assez constants, quelle qu’en soit la température externe de la maison. Pour les VMC simples hydroréglables, leur flux d’air est instable et fluctue en fonction du taux d’humidité. Par contre, c’est un excellent expulseur d’air humide. Les VMC simples sont réputées moins chers.

Les VMC double flux sont véritablement avantageuses du fait de la quantité de chaleur réutilisée ; grâce à cela, l’énergie dépensée par l’immeuble est sérieusement réduite. Seul hic, c’est un système qui coûte cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here