Rendre hommage à un être cher : quelles sont les meilleures options ?

0
255
Comment rendre hommage à nos morts ? En effet, il est difficile pour nous d’accepter la perte d’un être cher. Néanmoins, malgré la tristesse qui nous accable, nous n’avons d’autre choix que d’accepter le fait que désormais, nous devrions apprendre à vivre sans ce dernier. Dans ce contexte, quoi de mieux que de perpétuer notre souvenir en son honneur… Les Romains ne disent-ils pas « ars longa vita brevis » qui veut dire l’art est long, mais la vie est courte ? Quelles sont alors les meilleures options dont nous disposons pour rendre hommage à un proche ?

Rendre hommage à nos défunts… l’épitaphe

Dans certaines parties du monde, les morts ne sont jamais morts. Ils sont toujours en vie. Et à la différence des vivants, ils ont juste délaissé leur enveloppe charnelle. Conception très intéressante de ce que sont la vie et la mort, en Europe même si l’on préfère être réaliste, on n’est pas aussi loin de cette croyance. Ainsi, cela se justifie par tout le soin que nous accordons aux êtres qui nous ont été chers. À cet effet, le premier hommage que nous offrons à la personne disparue est l’amertume qui nous prend dès l’annonce de son décès. Entre pleurs et gémissements, on se résout à la triste réalité de l’éternel au revoir. Un au revoir qui ne sera jamais réel, tant nous mettons de soins à la sépulture ! À cet effet, l’épitaphe très caractéristique de nos sentiments peut se transformer en une vraie déclaration d’attachement. Ainsi, les paroles prononcées par le défunt de son vivant peuvent être transcrites sur son épitaphe pour souligner combien ces propos avaient d’importance pour nous.

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir si mon Créateur est préparé à l’épreuve de me voir, c’est une autre histoire. »

Ce sont là des propos tenus par Winston Churchill lors de son 75e anniversaire, lorsqu’un reporter lui demandait s’il avait peur de la mort…

Mais, l’épitaphe pourrait être également une occasion de rendre un hommage personnalisé à un proche. Ainsi, du « nous ne t’oublierons jamais » au merveilleux petit poème écrit par soi-même, tout est bon pour faire un adieu d’une très grande solennité.

Rendre hommage à nos défunts… les plaques funéraires

Utilisées depuis la plus haute antiquité pour rendre hommage aux personnes les plus chères d’une famille, les plaques funéraires sont très en vogue aujourd’hui. En effet, si elles sont en train d’apprivoiser le cœur de beaucoup de personnes, c’est parce qu’elles peuvent être à la fois symboliques et esthétiques. Ainsi, au début de leur utilisation, ces objets étaient fabriqués en terre cuite ou en argile. Mais aujourd’hui, elles prennent une tout autre allure et sont issues de plusieurs matières premières. Ainsi, distingue-t-on des plaques funéraires :

  • en métal ;
  • en marbres ;
  • en plexiglas ;
  • en PVC ;
  • en verre ;
  • en granit ;
  • etc.

En outre, leur plus gros atout est la symbolique que ces objets peuvent incarner. À cet effet, elles peuvent prendre diverses formes. On parlera selon le cas de la forme moderne, de la forme ovale, de la forme rectangulaire, de la forme de cœur, de la forme de livre, etc. Par ailleurs, il existe également une forme classique qui imite l’art de conception des anciennes plaques funéraires. À cet effet, la Rome et la Grèce sont les exemples types d’où de nombreux artistes tirent leur inspiration. Néanmoins, pour ceux qui voudraient rendre un hommage plus illustre à leur défunt, il existe pour eux des commandes spéciales. On parle alors de conception de plaque funéraire personnalisée. Très à la mode, de nombreuses personnes font des commandes pour attirer l’attention de tous sur la passion du défunt. Ainsi, pourrions-nous voir sur certaines pierres tombales des plaques funéraires en forme de bateau, d’avion, d’atomes, de guitare, etc. La liste des objets pouvant inspirer la fabrication étant longue, tout dépend en effet du choix du client ou du commandeur.

En outre, il convient d’ajouter que les plaques funéraires peuvent contenir également des gravures et même des photographies en l’honneur du défunt. Par ailleurs, d’autres y mettront des citations, des poèmes ou même des paroles appartenant au défunt, etc.

Combien coute une plaque funéraire ?

Honorer un être cher n’a vraiment pas de prix. D’ailleurs, quelqu’un n’a-t-il pas dit : « quand on aime, on ne compte pas » ? À cet effet, le prix d’une plaque funéraire est presque insignifiant. Ainsi, peut-on compter à partir de 40 euros pour bénéficier de la plus simple possible des plaques. Néanmoins, si l’on désire une plaque funéraire sur mesure et très accrocheuse, alors 200, voire 500 euros sont des sommes tout à fait convenables.

Rendre hommage à nos défunts… La pierre tombale

Confondue à tort avec la plaque funéraire, la pierre tombale est un monument funéraire sur lequel on retrouve le nom de la personne défunte, sa date de naissance, mais aussi celle de son décès. Néanmoins, on peut y trouver également l’épitaphe, ce message personnel ou cette prière adressée à la personne enterrée. De forme rectangulaire, elle se compose d’une semelle, d’un soubassement, d’une stèle et d’une tombale. Elle se distingue de la plaque funéraire par son cout, sa taille, mais aussi par le fait que cette dernière est posée sur elle. Cependant, cela n’exclut pas certaines similitudes. À cet effet, comme la plaque funéraire, la pierre tombale peut être personnalisée. Pour ce faire, elle peut avoir une forme spéciale, une dimension particulière ou encore être conçue à partir d’un matériau spécifique. Dans ce dernier cas, si la gamme de matériaux utilisables est très variée, le granit et le marbre remportent la palme du fait de leur solidité.

Combien coute une pierre tombale ?

Comme nous pouvons nous y attendre, la pierre tombale se distingue de toutes les autres dépenses des obsèques par son cout élevé. En effet, si la plaque mortuaire peut couter pour son prix le plus cher environ 500 euros, pour acheter une pierre tombale, il faut compter à partir de 3000 euros. Cette somme peut néanmoins évoluer et parfois dépasser la barre des 10 000 euros. Il est intéressant de noter que son cout est influencé pour une large part par les options imposées au fabricant. Généralement, ce sont ces facteurs-ci qui déterminent le prix de la pierre tombale :

  • formes spéciales ;
  • dimensions ;
  • type de matériaux ;
  • accessoires ;
  • présence ou non d’une stèle ;
  • etc.

Rendre hommage à un défunt… le discours

« Ce n’est pas par des plaintes et des lamentations qu’il convient de célébrer ceux qui laissent une grande mémoire, c’est par de mâles louanges et par la sincère image de leur œuvre et de leur vie ». Ainsi rendait hommage Anatole France à Émile Zola, grand écrivain français mort en 1902. Voyez-vous combien il est élogieux cette portion d’un éloge funèbre ? En effet, transmettre l’émotion et témoigner de l’attachement qu’on a pour un être cher est une chose difficile à faire tant les mots pour exprimer nos sentiments nous manquent. Et pourtant, le discours peut à jamais marquer les esprits et pourquoi pas, servir d’exemple à d’autres éloges funèbres. À cet effet, si internet peut nous aider à avoir des éloges funèbres, on peut toutefois essayer de transmettre en termes simples et clairs notre amour pour l’illustre disparu et laisser par la même occasion tout un auditoire satisfait et reconnaissant. Le tout est donc dans la manière et dans la façon de choisir les mots.

Rendre hommage à un défunt… les fleurs

Mettre en place une pierre tombale, inscrire sur sa stèle une épitaphe, poser sur la pierre tombale une plaque funéraire, prononcer lors des obsèques du défunt un éloge funèbre, etc. sont autant d’hommages que nous pourrions rendre à nos proches. Néanmoins, que valent-ils, si après leur inhumation nous les oublions à jamais dans leur éternel repos ? Fleurir leur tombe de façon périodique au cours de l’année nous permet de leur rendre un hommage qui ne se dissipe pas avec le temps. Cet effort d’embellir la tombe de nos proches nous permet de veiller également à la propreté des lieux. À cet effet, déposer des fleurs sur la tombe d’un proche ne se fait pas au hasard.

Entre les saisons et la signification des plantes, il faut savoir choisir ses fleurs.

Quelles fleurs choisir en hiver pour orner une tombe ?

Pour honorer la tombe de votre proche, il est important de ne pas choisir n’importe quelle fleur, surtout si nous sommes en hiver. À cet effet, la fleur par excellence au cours de la saison hiémale pour fleurir une tombe est la pensée. Elle est en effet le symbole de la nostalgie et du souvenir. Très résistante en hiver, on peut lui associer également l’hellébore ou la rose.

Quelles fleurs choisir en printemps pour orner une tombe ?

Succédant à l’hiver, le printemps est une saison très propice à certaines fleurs. Parmi elles, certaines sont adaptées pour la perpétuation du souvenir de nos morts. À cet effet, nous avons la possibilité d’opter pour une tulipe, une perce-neige, une jonquille ou encore pour un muscari. Dans l’un ou l’autre des cas, ces fleurs sauront bien exprimer nos sentiments les plus nostalgiques…

Quelles fleurs choisir en été pour orner une tombe ?

Saison privilégiée notamment pour les vacances, n’oublions surtout pas de faire le bon geste sur les tombes de nos êtres chers avant notre départ. Quelles sont les fleurs adaptées à cette saison ? La dipladénia, la lavande ou encore la gaura sont très indiquées pendant la saison estivale. Tolérantes aux soleils, élégantes à la vue et dégageant de très bons parfums, ce sont les meilleures fleurs pour honorer la mémoire de nos proches.

Quelles fleurs choisir en automne pour orner une tombe ?

Saison des morts parce qu’on y célèbre la Toussaint le 1er novembre et la fête des morts le 2 novembre, l’automne se distingue également par ses fleurs tombales. La plus célèbre de toutes est sans nul doute le chrysanthème. Toutefois, le cyclamen et la bruyère peuvent aussi bien faire l’affaire. À cet effet, il suffit de contacter le bon jardinier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here