Rachat de crédit : définition, concept, avantages et risques

0
400

Vous avez cumulé une série d’emprunts et éprouvez de réelles difficultés à les rembourser à bonne date. Pour éviter que votre situation financière ne se dégrade sérieusement, vous pouvez recourir au rachat de crédit. Il apparait comme un regroupement de l’ensemble de vos prêts en un crédit unique. Considéré comme une solution miracle par de multiples utilisateurs, le rachat de crédit présente effectivement de nombreux avantages. Mais, il reste une opération soumise à des conditions préalables qui varient en fonction de l’organisme sollicité. De plus, certains critères vous aideront à choisir un bon partenaire pour cette opération.

Rachat de crédit, définition du concept

D’origine anglo-saxonne, le rachat de crédit est devenu une pratique courante en France. Il consiste à regrouper l’ensemble des prêts d’un ménage en un crédit unique pour lui permettre de mieux y faire face. Cette technique représente une excellente solution pour les personnes surendettées qui souhaitent rééquilibrer leur budget. L’opération vise à réduire le taux d’intérêt. Avec le rachat de crédit, vous profitez d’un meilleur délai de remboursement.

Rachat de crédit, les crédits pris en compte

Techniquement, le regroupement de crédit se révèle délicat. Le partenaire financier procède à une étude individuelle des projets et soumet une offre à l‘utilisateur concerné qui prend une décision en dernier ressort. Généralement, cette opération peut s’étendre à plusieurs types de crédits :
  • les crédits immobiliers ;
  • les crédits à la consommation ;
  • les crédits personnels ;
  • les dettes fiscales ;
  • etc.

Dans le cadre du rachat des crédits immobiliers, le regroupement vise à obtenir un taux de remboursement fixe. Cela permet de remédier à l’envolée des taux variables des crédits immobiliers. Toutefois, cette opération exclut les emprunts immobiliers à taux nul et les prêts qui donnent droit aux aides personnalisées au logement.

Dans la pratique, le rachat de crédit prend en compte les crédits à taux élevés comme les découverts bancaires. Il considère les seuils et les plafonds pour les propriétaires de leur habitation. Lorsque l’emprunteur est locataire, le règlement fixe un montant maximal. De plus, la durée de remboursement ne peut excéder 12 ans dans ce cas. Avant de choisir un organisme de rachat de crédit, vous avez la possibilité de procéder à des simulations gratuites dans le but de réaliser des économies.

Les avantages du rachat de crédits

De nombreuses circonstances de la vie peuvent vous pousser à multiplier les emprunts. De même, votre situation financière peut fortement se dégrader à la suite d’un divorce, d’un licenciement ou d’un accident. Le rachat de crédit vous évite de tomber dans un cercle vicieux de surendettement. Cette opération vous aide à rééquilibrer vos comptes. Vous bénéficiez alors d’un taux plus avantageux et du rééchelonnement de votre dette. En effet, le rachat de crédit apprécie votre réelle capacité de remboursement pour vous permettre d’obtenir un nouveau crédit sur mesure. Il  considère vos ressources effectives et  s’adapte à vos charges existentielles. En conséquence, vous disposez d’un meilleur pouvoir d’achat. Vous échappez au fichage auprès de la Banque de France et au risque d’interdiction bancaire.

Les conditions d’un rachat de crédit

Après l’introduction d’une requête pour rachat de crédit, l’organisme financier contacté procède à l’examen de votre dossier. Il étudie vos antécédents en matière de crédit et s’intéresse à votre situation financière personnelle. La démarche varie en fonction des structures concernées. Certaines sociétés de rachat fondent leur analyse sur un système de notation automatique. Compte tenu du score obtenu par votre dossier, elles pourront l’accepter ou le rejeter. D’autres organismes financiers recourent plutôt à l’expertise de spécialistes de crédit pour finaliser leurs décisions. Peu importe le mécanisme mis en place, le prêteur prend en compte des éléments déterminants connus.

La vérification des antécédents de crédit

Cette investigation se base sur les historiques de votre carte de débit durant un certain nombre d’années. Elle considère aussi d’autres dettes personnelles telles que votre prêt de voiture. Toutes ces informations permettent de sortir un récapitulatif des états de remboursement. De multiples agences peuvent vous aider à obtenir votre rapport de crédit en France Prenez le temps de le consulter pour vous assurer de son exactitude. Ensuite, recherchez sur la liste les éventuels manquements qui pourraient affecter négativement votre dossier de rachat de crédit. Vous pouvez vous estimer heureux si vous avez effectué les paiements à bonne date. En effet, le prêteur étudiera ce récapitulatif pour émettre un avis surtout lorsque vous sollicitez un emprunt dans le cadre de l’évaluation de crédits antérieurs.

La liste des crédits contractés

Pour simplifier et accélérer l’étude de votre dossier, dressez un point précis de vos dettes. Cela vous permettra de mieux appréhender le montant à emprunter. Indiquez avec détails les cartes de crédit ainsi que les prêts personnels.

L’indication des dépenses incompressibles

Certaines dépenses se révèlent indispensables pour une vie décente. Ainsi, vous devez supporter le loyer, les factures ainsi que les repas. De plus, vous ne pourrez pas vous dérober aux obligations telles que le paiement des primes d’assurances ou des frais d’entretien de votre voiture, etc. Un point exhaustif de ces dépenses vous permettra de mieux élaborer un calendrier de remboursement de votre prêt. L’agent de crédit cherchera à s’assurer de votre équilibre financier avant de s’engager.

La garantie professionnelle

Le créancier voudra vérifier si vous pouvez supporter le remboursement du prêt sollicité. Il pourra vous demander un exemplaire récent de votre fiche de paie comme preuve. Toute autre justification de source de revenus conviendra parfaitement. Il mènera les investigations pour savoir si vous disposez d’un emploi stable. Certains organismes financiers tiennent compte d’un ratio d’endettement déterminé par rapport au revenu. Ils exigent que le revenu mensuel disponible figure entre 10 % et 15 % de votre revenu brut. Parfois, ils vérifient si vous logez au même endroit depuis plus de deux ans.

La garantie de prêt

Pour bénéficier d’un emprunt dans le cadre d’une consolidation de dettes, vous devez apporter une excellente garantie. Celle-ci doit être supérieure au montant sollicité. La quasi-totalité des créanciers apprécie les garanties sous forme de maison. Ils prennent en compte alors sa valeur nette. Les propriétaires de biens immobiliers présentent donc de fortes chances de voir leur dossier de consolidation de prêt validé. Ce statut leur confère d’intéressants assouplissements de la part des créanciers. Avec une telle garantie, les organismes financiers se sentent davantage en sécurité. Ils savent qu’en cas de non-remboursement, ils pourront vendre votre maison pour récupérer les fonds dus.

Retenez surtout que chaque institution financière dispose de ses propres critères d’appréciation. Avant de leur soumettre un dossier, prenez la peine de vérifier les documents que vous devez leur transmettre. Cela permettra un traitement accéléré de votre requête et vous fera gagner du temps.

Les critères pour choisir un organisme de rachat de crédit

Une grande diversité d’organismes bancaires intervient sur le marché de rachat. Ils proposent différentes conditions financières. Pour un choix efficace, vous soumettez votre demande au niveau de plusieurs structures. Ensuite, vous comparez leurs offres. N’hésitez pas à recourir au simulateur disponible sur leur plateforme. Cela vous permettra de profiter du meilleur sur le marché.

Le nouveau taux de remboursement

Il constitue l’un des éléments essentiels à considérer pour le choix de l’organisme financier partenaire. Plus ce taux se révèle bas, moins vous paierez d’intérêt. Généralement, ces structures affichent des fourchettes presque identiques. Mais, ils vous proposeront des taux plus ou moins élevés lorsque vous introduisez un dossier. Contactez un nombre important d’établissements afin de comparer leurs offres. Vous trouverez les meilleurs taux au niveau des sociétés en promotion. Ne vous limitez pas seulement au taux d’intérêt. Considérez également le taux effectif global. Le TEG évalue l’ensemble des charges à supporter. Il comptabilise les intérêts ainsi que les frais de dossier et d’assurance. En effet, certaines structures présentent des taux d’intérêt faibles avec une offre d’assurance assez élevée. Avec l’analyse du TEG, vous réussirez à identifier réellement l’organisme financier qui propose le meilleur service.

La mensualité et la durée de l’emprunt

Lors d’un rachat de crédit, l’objectif le plus important consiste à souscrire à un prêt parfaitement adapté à votre situation financière. Mieux il répondra à vos besoins, plus vous aurez la facilité de le solder.

Pour prendre une décision efficace et efficiente, vous fondez votre analyse sur trois éléments très liés : la mensualité, l’assurance et la durée de l’emprunt. Vous les comparez comme un tout indissociable. Considérez surtout votre capacité de remboursement mensuel. Si vous ne pouvez supporter que 200 euros chaque mois, tenez-en compte pour effectuer un choix adapté à votre bourse. Ne cherchez pas à vous priver de choses essentielles. N’omettez aucun besoin vital ou important au risque de peiner à honorer les engagements de votre nouvel emprunt. Une mauvaise décision s’imposera à vous pendant toute la durée du prêt. N’oubliez surtout pas que l’un des objectifs incontournables du rachat de crédit demeure l’amélioration de votre pouvoir d’achat.

La notoriété de l’organisme financier

Pour éviter tout désagrément ultérieur, choisissez un partenaire financier avec une bonne réputation. Ainsi, ce comparateur de crédit propose une liste d’organismes financiers sérieux qui jouissent d’une excellente renommée. Ils vous accompagneront tout au long du processus et vous offriront les meilleurs taux du marché. Pour finaliser votre choix, vous pouvez aussi consulter les avis de votre entourage et les témoignages des utilisateurs sur Internet. Vous aurez ainsi une vision assez claire sur chaque type d’organisme de crédit. Vous maitriserez leurs forces et leurs faiblesses. Vous vérifiez si leurs critères correspondent à votre profil. Cela vous permettra de négocier dans de bonnes conditions et de réussir véritablement votre opération de rachat de crédit. En effet, chaque organisme financier vise une population donnée. Il propose des prestations destinées à des cibles spécifiques avec des exigences plus ou moins avantageuses. Vous devez prendre ce critère lors de la sélection de votre partenaire pour bénéficier automatiquement de conditions préférentielles. Cela simplifie votre recherche et les négociations.

La flexibilité de l’organisme de rachat

L’environnement financier change constamment avec de nouvelles contraintes qui impactent directement le montant des charges d’une dette. Par ailleurs, votre situation financière personnelle peut se dégrader. Vous pouvez être victime d’une réduction de salaire imprévue. Vos sources de revenus peuvent tarir pour une raison ou un autre. Certaines situations malheureuses peuvent également vous empêcher d’honorer vos engagements à bonne date. Pour vous mettre à l’abri de tout désagrément ultérieur, choisissez un organisme financier qui offre une certaine flexibilité lors du remboursement. Certaines structures financières autorisent, par exemple, un report de remboursement. Mais, cela prend généralement en compte le degré de complexité de votre dossier. D’autres établissements incluent dans le contrat une réévaluation de leur proposition si des changements conjoncturels majeurs intervenaient. Le document précise les conditions dans lesquelles ces modifications peuvent s’opérer. L’analyse pour la sélection de votre organisme financier partenaire doit prendre en compte l’ensemble de ces critères. Cela garantira la réussite de votre rachat de crédit.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here