Quels critères pour choisir une veste de ski ?

0
217
Pour profiter à fond de vos vacances en montage, le ski est l’activité principale que vous avez inscrite sur votre liste des choses à faire. Mais tout comme vos skis et vos chaussures, votre veste de ski est un accessoire important de votre habillement. Face à la panoplie de modèles qui existent sur le marché, il est nécessaire de tenir compte de certains critères pour choisir votre veste de ski. Découvrez ces critères dans cet article.

L’imperméabilité de la veste de ski


L’imperméabilité
d’une veste de ski est un critère capital à prendre en compte pour acheter une veste de ski qui préserve bien votre corps des basses températures. Elle définit votre confort et vous protège en cas de chute de neige ou lors de vos dégringolades. Comment vérifier alors l’imperméabilité d’une veste de ski ?

L’imperméabilité d’une veste de ski se mesure en mm Schmerber. Elle est souvent inscrite sur l’étiquette de la veste. Plus sa valeur est élevée, plus la membrane de la veste est fiable et donc imperméable :

  •  Une mesure inférieure à 8000 mm indique une imperméabilité moyenne ;
  •  Une mesure supérieure à 10 000 mm désigne une parfaite imperméabilité ;
  •  Une mesure supérieure à 20 000 mm précise une excellente imperméabilité.

La veste de ski dotée d’une imperméabilité de plus de 20 000 mm vous permet de rester à sec bien que la neige soit fraîche et volatile.

La respirabilité d’une veste de ski

La respirabilité d’une veste de ski permet d’évacuer la chaleur corporelle que votre corps produit lors de votre activité. Tout comme l’imperméabilité, la respirabilité est aussi renseignée sur l’étiquette de la veste de ski. Elle se mesure en grammes/m2/24H. Ici également, plus le chiffre inscrit est élevé, plus l’aération est excellente.

  •  Un chiffre inférieur à 10 000 grs/m2/24 H indique une respirabilité moyenne ;
  •  Un chiffre supérieur à 10 000 grs/m2/24 H montre une respirabilité très bonne.

Pour optimiser la qualité de la respirabilité, certaines vestes de ski sont aussi équipées d’aérations sous les bras. Leur ouverture augmente le niveau de transfert d’humidité.

L’isolation thermique de veste de ski


En toute objectivité, une excellente veste de ski doit vous protéger du froid. Mais entre l’altitude et le vent, le degré de température que vous ressentez peut vite descendre dans les négatifs. L’isolation thermique est donc un critère important dans le choix d’une veste de ski.

Cependant, de nombreux autres facteurs sont à considérer pour sélectionner une veste de ski plus ou moins isolante. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  •  L’altitude : plus vous gagnez en hauteur, plus il fera froid et plus le vent sera fort ;
  •  La saison : les températures ne sont souvent pas les mêmes en décembre et en avril ;
  •  La station : les températures varient également d’une station à une autre.

Outre ces facteurs, considérez aussi la façon dont vous pratiquez le ski. Si vous employez des remontées mécaniques et faites du ski sur des pistes damées, vous devez absolument vous protéger du froid. Vous pouvez privilégier une couche isolante fine si vous faites du hors-piste ou marchez en gardant vos skis sur le dos.

En fonction de votre profil, vous pouvez choisir :

  •  Une veste avec ouate : elle convient aux adeptes qui aiment pratiquer le ski en altitude ou qui réalisent du snowboard, car elle offre une parfaite isolation thermique ;
  •  Une veste sans ouate : plus fine, elle est adaptée à ceux qui font du ski de randonnée ou qui génèrent assez de chaleur de façon naturelle ;
  •  Une veste avec un duvet naturel (doudoune) : elle offre la meilleure isolation thermique et est indiquée à ceux qui sont sensibles au froid ou qui font du ski en haute montagne.

Pour en savoir plus, les poches, la jupe pare-neige, la capuche, la balise RECCO et la lingette essuie-masque sont aussi d’autres critères que vous pouvez considérer pour choisir votre veste de ski.