Plaque professionnelle : définition, utilité et législation !

0
1239

À l’instar des entreprises, les professionnels libéraux ont eux aussi besoin de se faire connaitre par leurs clients ou patients sans que cela puisse être considéré comme de la publicité. C’est l’une des raisons pour lesquelles ils optent pour l’usage des plaques professionnelles. Véritable moyen d’information et de communication, ces dernières permettent aux professionnels qui les utilisent de gagner en respect et d’optimiser leur visibilité. Dans la mesure où elles peuvent être entièrement personnalisées, elles offrent par ailleurs la possibilité à chaque professionnel qui l’utilise d’évoquer sa passion en fonction de son style ou son goût. Voici des informations détaillées sur l’utilité des plaques professionnelles ainsi que les règles à respecter durant leur conception.

La plaque professionnelle, qu’est-ce que c’est ?

Les professions libérales telles que les architectes, les avocats, les kinésithérapeutes ou encore les médecins nécessitent l’utilisation d’une plaque professionnelle.

Cette dernière permet de procéder facilement à l’identification d’un professionnel. Chez les professionnels libéraux, elle est par exemple utilisée à l’entrée de l’immeuble où ils exercent leur activité. L’on retrouvera également les plaques professionnelles à l’entrée des musées, des associations ou des écoles.

Il importe de  préciser qu’une plaque professionnelle doit pouvoir inspirer confiance. Les plaques professionnelles se déclinent par ailleurs dans divers modèles et il est possible pour chaque professionnel d’en concevoir une en fonction de sa bourse. Elles peuvent être réalisées à partir de matériaux comme :

  • Le laiton : il permet à la plaque d’offrir un effet miroitant et son marquage est conçu en son centre, ce qui le rend ineffaçable ;
  • Le dibond : il peut résister aux plus extrêmes températures et permet de concevoir des plaques aux prix les plus abordables du marché ;
  • Le verre : sa gravure est effectuée avec du sable et il permet de faire preuve de finesse ;
  • L’aluminium : très résistant, il s’abime très rarement ;
  • L’alu souple : ce matériau permet de concevoir des plaques professionnelles aux prix les plus abordables. Ces plaques ne sont toutefois pas durables ;
  • Le plexiglas : en dehors du fait qu’il offre une incomparable brillance, ce matériau convient essentiellement aux extérieurs.

 

Utilité des plaques professionnelles

Le principal rôle des plaques professionnelles est de faciliter la localisation ainsi que l’identification du lieu d’exercice d’une société de professionnels ou d’un professionnel libéral. Il n’est donc pas question ici d’un outil publicitaire, mais plutôt d’un outil d’information, d’identification et d’indication.

La plaque professionnelle sera donc utilisée pour notifier de manière ostensible l’existence du lieu d’exercice d’un professionnel. Elle témoigne aussi du légal exercice d’une profession réglementée par le spécialiste qui l’appose.

Cet outil permettra donc d’exprimer le professionnalisme, le sérieux ainsi que la légalité. Il faut par ailleurs noter que pour les professions libérales comme celles des notaires, des avocats ou des médecins, le recours à cette plaque a dépassé le niveau du renseignement, car il s’avère désormais être une exigence pour l’exercice dans un endroit précis. Puisqu’elle offre en outre la possibilité aux personnes qui effectuent des activités libérales de mieux se faire connaitre et d’optimiser leur visibilité, il est primordial que la plaque professionnelle soit présentable et soignée.

 

Ce qu’en dit la législation

Même s’il est fort utile pour un professionnel libéral d’apposer une plaque professionnelle à l’entrée de l’immeuble où il exerce une activité, le recours à cet outil n’est pas obligatoire. En revanche, lorsqu’on choisit d’en faire usage, il est primordial de respecter la législation en vigueur afin que la plaque professionnelle en question ne puisse être assimilée à une forme de publicité. Pour en savoir plus sur cette législation, chaque professionnel libéral doit lire l’arrêté dans le conseil de l’ordre ou le code de sa profession. Bien que les informations qui peuvent y figurer diffèrent d’un professionnel à un autre, les plaques professionnelles affichent en général les précisions ci-dessous :

  • Le nom du praticien ;
  • Ses diplômes;
  • Les heures et jours de consultation ;
  • Les coordonnées du professionnel ;
  • Les honoraires de consultation ;
  • Le logo de l’entreprise dont il est question.

Le format qu’il faudra respecter durant la conception de la plaque professionnelle est également indiqué dans l’arrêté précédemment évoqué. Pour un cabinet d’infirmier ou une infirmière libérale par exemple, la plaque professionnelle ne doit pas excéder les dimensions de 30 x 25 cm. Ce format est prévu pour les différents types de professions médicales par le code de la santé. En ce qui concerne les professions juridiques, les dimensions à respecter sont de 25 x 15 cm ou de 20 x 15 cm. En matière de couleur ou de matière, aucune obligation n’est toutefois faite aux professionnels qui souhaitent se doter d’une plaque professionnelle. Cet outil devra cependant être en parfaite harmonie avec l’environnement où il est apposé. Il faudra aussi qu’il s’intègre le plus possible à celles des confrères du professionnel qui le conçoit.

 

Une réglementation spécifique pour chaque profession

En matière de plaques professionnelles, chaque profession libérale dispose de sa propre réglementation. Cette dernière porte notamment sur le contenu du message ainsi que sur les dimensions qui sont autorisées. L’autorisation d’y faire apparaitre ses diplômes est elle aussi fonction du type de profession que l’on exerce. Pour la médecine par exemple, le conseil de l’ordre des médecins devra trancher en procédant à l’établissement d’une liste de titres et qualifications autorisés.

Le règlement de copropriété

Ce règlement peut indiquer à un professionnel si l’exercice de l’activité dans laquelle il est spécialisé est autorisé dans l’immeuble qu’il a choisi. Si le règlement de copropriété l’autorise, alors l’on ne pourra pas lui interdire de poser sa plaque professionnelle. Dans le cas contraire, le fait d’apposer une plaque professionnelle au niveau de la façade d’un bâtiment à usage exclusif pourra être interdit. Néanmoins, ce règlement peut vous obliger à :

  • Poser la plaque professionnelle à un emplacement spécialement prévu à cet effet à l’intérieur ou à l’extérieur de l’immeuble ;
  • Vous obliger à respecter les normes figurant dans une charte graphique.

 

Comment se procurer une plaque professionnelle ?

Puissant vecteur d’image, la plaque professionnelle est un outil qui apporte une incroyable plus-value à la communication. Pour disposer d’une plaque professionnelle pétillante, noble, élégante et adéquate, il est indispensable de bien choisir son support et de prendre en compte plusieurs critères.

Le choix de la matière

Pour procéder au mieux au choix de la matière à partir de laquelle sera réalisée la plaque, le professionnel doit prendre le temps de discuter avec l’imprimeur. En fonction de ses attentes et de ses désirs, l’imprimeur lui proposera la matière qui convient le plus à ses exigences. Si vous souhaitez par exemple insérer votre plaque professionnelle à l’intérieur d’un immeuble, alors l’imprimeur vous proposera une matière comme le forex. Pour vous permettre par contre de disposer d’un outil élégant, l’imprimeur vous proposera le plexiglas. Pour effectuer au mieux le choix de la matière de votre plaque professionnelle, prenez également connaissance des différentes informations disponibles sur gravoplaque.fr.

 

La prise en compte du visuel

Vu l’important rôle que joue la plaque professionnelle, il est primordial d’apporter une attention particulière au visuel. Puisqu’il doit être conçu en petit format, il est toutefois recommandé d’y faire figurer les informations essentielles tout en prenant le soin de ne pas en faire trop. Pour ce faire, les professionnels doivent d’abord prendre en compte leurs besoins. Cela fait, ils devront également tenir compte du lieu où devra être apposé cet outil ainsi que de leur corps de métier.

Ainsi, pendant qu’un psychologue devra par exemple indiquer sur sa plaque les coordonnées ainsi que l’étage où se situe son cabinet, une association ne pourra indiquer qu’un numéro de téléphone, un logo ou encore l’étage où se trouvent ses locaux. De toutes les façons, il faudra que le visuel soit coloré et pétillant afin que les passants puissent aisément apercevoir la plaque professionnelle. Il ne faudra également pas oublier qu’elle doit pouvoir séduire instantanément lorsqu’on l’aperçoit dans la rue. Pour ce faire, il est conseillé de tenir compte dans la mesure du possible des conseils de l’imprimeur.

En outre, pour la conception d’une plaque professionnelle adéquate, il est conseillé de s’adresser à une imprimerie qui dispose d’une excellente réputation ou encore à une imprimerie en ligne qui s’est spécialisée dans la conception de ce type d’outil. Pour pouvoir faire des économies durant l’acquisition d’une plaque professionnelle, il est préférable de s’adresser à une imprimerie en ligne. En dehors du fait qu’elle offre en général des services de qualité, elle propose aussi ses services aux tarifs les plus abordables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here