Organisation de mariage : Comment réussir ses faire-part ?

0
161
Le mariage est l’un des plus beaux moments dans la vie de couple. Rarement, on désire le célébrer en vase clos. Dans ce contexte, au moment de sa célébration, le premier réflexe qu’ont les futurs mariés est d’informer la famille et les amis. Et c’est bien à cette étape qu’intervient le faire-part.

Le faire-part : qu’est-ce que c’est ?

L’utilisation du faire-part pour annoncer certains événements n’est pas nouvelle. L’habitude existait déjà depuis l’antiquité. Toutefois, c’est à partir de l’époque de la renaissance que le faire-part va connaitre ses premières codifications.

Son usage le plus connu était pour porter la nouvelle d’un décès. Dans ce contexte, celui qui prenait en charge de l’amener vers le destinataire pouvait être payé.

Dans le cas du mariage, le faire-part permet d’informer les amis des futurs mariés ainsi que les parents proches et lointains. À ce titre, jusque dans les années 1950, ceux qui s’occupaient le plus de son partage étaient les parents et quelquefois les grands-parents des deux tourtereaux.

Ces derniers devaient consacrer plus du temps à bien d’autres détails de leur mariage. Les choses ont un peu changé aujourd’hui, car adresser un faire-part de mariage est une responsabilité que prennent de plus en plus de couples.

L’avantage ici, c’est que désormais le couple peut personnaliser ses cartes de mariage en fonction du gout de l’un des fiancés ou des deux. Fini donc le classique format 15,5 × 20 cm et place à l’innovation !

Le faire part de mariage : que contient-il ?

L’objectif de ce carton que vous désirez partager est bien d’informer vos proches à propos de votre mariage. Outre le texte que nous abordons dans le paragraphe suivant, certains indispensables ne doivent pas manquer sur votre précieux document :

  • les prénoms et noms du couple qui se marie ;
  • la date de célébration du mariage, celle-ci doit être prévue pour deux, trois, voire quatre à l’avance. Cela permet aux convives de mieux arranger leur agenda pour répondre à l’invitation ;
  • Le lieu de la cérémonie, il peut s’agir de la mairie, de l’église ou encore dans un autre cadre adapté. Le plus important est de préciser cela sur le faire-part. Le lieu de la cérémonie peut être différent du lieu de réception. C’est souvent le cas quand le mariage est célébré à la mairie ou à l’église. Il est important de le mentionner également.
  • L’heure de la cérémonie, elle ne doit être ni trop tôt ni très tard. L’objectif est d’éviter le retard de vos invités pendant la célébration.

Certains éléments peuvent être complétés à cette liste à savoir la possibilité d’exiger une réponse de la part des personnes à qui est adressé le faire-part. C’est le fameux : RSVP, c’est-à-dire « Répondez s’il vous plait ».

Cette façon de faire permet d’anticiper le nombre d’invités qui seront présents le jour J.

En outre, le thème de mariage est un point qu’il ne faut pas non plus ignorer. Il est possible de le mentionner dans le faire-part. Mais vous pouvez aussi le faire comprendre subtilement à travers le carton.

Le faire part de mariage : quel texte destiné à vos invités ?

Le texte le plus souvent rédigé pour les faire-part de mariage commence par le classique : « M. et Mme… ont l’honneur de vous faire part du mariage de… ». Cette formule est celle utilisée par les parents des futurs mariés. Elle change quand c’est le couple lui-même qui s’occupe du message texte.

Dans ce dernier cas, les tourtereaux peuvent faire jouer leur imagination. Il s’agit alors de créer le meilleur texte qui soit en faisant usage des subtilités de la langue française. Cette recherche d’originalité ne doit cependant pas faire manquer l’essentiel : la compréhension facile du message.

Pour ce faire, il est bien plus aisé quand on manque d’imagination de jeter son dévolu sur certaines plateformes qui s’occupent des faire-part de mariage. Certains sites sur la toile proposent également un grand nombre de formules pour annoncer cet heureux événement.

Ils y vont de différentes manières en utilisant des citations, des formules originales et parfois personnalisées afin de répondre au mieux aux aspirations des fiancés.

Le faire part de mariage : comment présenter le carton ?


Le faire-part de mariage se présente de façon conventionnelle sur un carton plié en double. À l’intérieur, on retrouve quelques feuillets sur lesquels est décrit l’organigramme de la cérémonie. Au moment de son élaboration, plusieurs exemplaires ou formats vous sont présentés par le concepteur.

À la fin de la conception du premier modèle, vous serez invité à vérifier s’il est conforme à vos exigences. Si c’est le cas, vous signez le modèle qui doit servir à tirer le lot commandé.

Depuis quelques années, la mode des faire-part sur papier régresse légèrement. En effet, les outils numériques permettent désormais de les envoyer en divers formats par mail, par WhatsApp et bien d’autres canaux.

Malgré l’incursion du numérique, un faire-part transmis via mail n’est toujours pas différent du faire-part papier. Le seul changement reste le support physique qui mue en support virtuel.

Pour confectionner un faire-part à partager via support numérique, le graphiste est le spécialiste qu’il vous faut. Il est tout autant utile pour le modèle papier, mais vous aurez besoin dans ce dernier cas d’un imprimeur pour le tirage en série.

Quelle que soit l’option, un faire-part doit être concis et esthétique. Il faudra donc faire attention au type de papier utilisé pour son impression. Pour le faire-part numérique, le plus important est de choisir un format lisible pour tous les supports. Ici, le format PDF est un bon compromis. Mais il en existe bien d’autres et qui sont très intéressants.

Le faire part de mariage : quel caractère pour votre message texte ?

Le caractère est l’un des éléments qui participent à l’esthétique du faire-part. Encore appelé police, il doit être choisi avec soin. Il existe plusieurs types de caractères qui sont utilisables pour la rédaction de ce texte qui informe vos familles et amis de votre mariage.

Vous avez le choix entre : Amazone, Bickley, Bernhard, Bodoni, Cursive anglaise, French, Futura Cursive, Geneva, Liberty, Murray, New Baskerville, President, Sheley, Times, etc.

Historiquement, pour la rédaction des messages de faire-part la calligraphie en vogue était la lettre anglaise. Quand bien même elle est toujours utilisée, elle perd du terrain chaque année.

Le Faire-part de mariage : quel thème choisir ?

Le thème est une problématique qui revient constamment quand il s’agit de faire part de mariage. À ce titre, comment bien le choisir ? Adopter un thème pour un mariage revient à orienter cette célébration dans son ensemble.

À ce titre, le costume des invités, le lieu de réception et la décoration de l’espace d’accueil sont autant d’éléments qui doivent épouser l’esprit du thème. Le faire-part n’échappe pas à cette logique.

D’ailleurs, au moment où les invités reçoivent leur invitation, ils doivent flairer l’orientation que revêt la cérémonie. Ainsi, les thèmes peuvent être en lien avec une couleur particulière, une activité professionnelle, un paysage quelconque, etc.

Un faire-part de mariage épousant la logique d’un thème « couleur » arborera les couleurs de l’événement. Il en va de même pour un mariage dont le thème est la nature bucolique. L’imprimé doit refléter le paysage pastoral.

Organisation de mariage, comment réussir ses faire-part ? La question des faire-part occupe une grande place dans l’organisation d’un mariage. Ses principes de base sont la concision et l’esthétique. Destiné aux invités, il faut distribuer le faire-part plusieurs mois à l’avance afin que chacun d’eux puisse intégrer la cérémonie dans son agenda.