Naviguer en toute sécurité : quelles sont les meilleures options ?

0
96

Internet est un vaste réseau mondial d’ordinateurs. Lorsqu’un utilisateur se connecte à ce réseau via son appareil, il crée un flux de données difficilement contrôlable. Ces données, si elles tombent entre de mauvaises mains, peuvent être utilisées à des fins peu recommandables. Dans cet article, vous allez découvrir quelques conseils pratiques pour assurer votre sécurité en ligne.

Utiliser un VPN

Les VPN (Virtual Private Network ou Réseau Privé Virtuel en français) sont des applications qui servent à surfer anonymement sur Internet.

Ils se comportent comme des brouilleurs de pistes qui rendent impossible le traçage des trafics qu’ils protègent. Lorsqu’un VPN est mis en marche sur une machine, il masque l’adresse IP de celle-ci et la remplace par une autre adresse correspondante à celle d’un serveur distant. De cette manière, l’utilisateur du VPN ne peut être la cible d’aucune attaque par IP. Cela permet également de contourner les censures géographiques sur certains sites et de télécharger des torrents en toute sécurité sur les sites de téléchargement libre.

Comment obtenir un VPN ?

Pour obtenir un VPN sur votre appareil, vous avez le choix entre :

  • Le téléchargement de l’application du VPN ;
  • La configuration manuelle du VPN intégré à votre appareil (disponible dans les paramètres).

L’option la plus simple est celle du téléchargement de l’application, car elle ne requiert aucune configuration. Tout ce que vous aurez à faire est d’installer l’application et de souscrire à une offre auprès du fournisseur. En ce qui concerne la configuration manuelle, elle est légèrement plus complexe. Il faut entre autres créer une connexion VPN et renseigner l’adresse d’un serveur avant de mettre en marche la protection.

Comment choisir un bon VPN ?

Les VPN proposent de nombreux services très intéressants. C’est la raison pour laquelle il faut accorder une attention particulière au choix de votre fournisseur. Cela dit, il existe des indicateurs fiables qui permettent d’évaluer les performances d’un VPN. Ceux-ci tiennent fondamentalement en 4 critères que sont :

  • La politique de confidentialité ;
  • Le mode de cryptage des données utilisateurs ;
  • Le nombre de serveurs du VPN ;
  • Les systèmes d’exploitation pris en charge.

Si vous recherchez de plus amples informations sur les VPN et leur caractère pratique, n’hésitez pas à consulter VPNMag – Comparatif et Test des Meilleurs VPN. Vous trouverez également sur le site de nombreux tutoriels ainsi que toute l’actualité des principaux fournisseurs de services VPN.

Utiliser les extensions VPN pour navigateur

Une extension est un programme spécialement conçu pour s’intégrer à d’autres logiciels. Les extensions VPN permettent d’intégrer directement une connexion tunnelisée à l’interface des navigateurs web. Parmi ces derniers, on peut citer Google chrome, Internet Explorer, Mozilla Firefox, Opera, Vivaldi, Brave, Safari et Microsoft Edge. De manière analogue aux VPN, les extensions cryptent les données de connexions des utilisateurs et les redirigent vers des serveurs distants, ce qui rend l’utilisateur intraçable. La seule différence est que dans le cas des applications VPN, la protection est globale alors que pour les extensions, elle se limite aux navigateurs.

Pourquoi opter pour les extensions VPN ?

Les extensions VPN sont très pratiques. Elles sont subtiles et ne nécessitent pas de configuration ni d’installation (pas d’application à installer). Vous pouvez les utiliser en tant qu’outils complémentaires aux antivirus et aux pare-feu afin de renforcer votre sécurité.

Comment utiliser une extension VPN pour navigateur ?

La prise en main d’une extension VPN pour navigateur est très simple. Il suffit de vous inscrire sur le site d’un fournisseur VPN, de souscrire à une offre et de télécharger l’extension correspondante à votre navigateur. Il est également possible de rechercher l’extension à partir de la boutique officielle du navigateur. Si elle s’y trouve, vous pouvez l’obtenir directement à partir de là.

Une fois l’extension téléchargée, intégrez-la dans le navigateur et connectez-vous. Il vous sera demandé de choisir un serveur pour mettre en marche la tunnellisation du trafic. Si vous le désirez, vous pouvez paramétrer le choix du serveur de manière à ce que la location la plus performante soit automatiquement choisie.

Utiliser un Antivirus

Les antivirus sont des programmes développés pour reconnaître, détecter et lutter contre les virus ou malwares. Ces malwares peuvent se présenter sur plusieurs formes aussi dangereuses les unes que les autres. Citons par exemple :

  • Les keyloggers et les chevaux de Troie (ces programmes informatiques sont des virus d’espionnage) ;
  • Les browser hijackers (ils servent à modifier les paramètres des navigateurs en redirigeant les pages web vers des sites malicieux) ;
  • Les rootkits (ils servent à contrôler les systèmes d’exploitation et à autoriser l’installation de certains programmes à l’insu du propriétaire).

La majorité de ces virus sont dissimulés sur Internet et peuvent s’introduire dans votre ordinateur (ou votre smartphone) durant un téléchargement par exemple. Pour pallier cela, les antivirus tournent en permanence à l’arrière-plan et scannent constamment l’appareil à la recherche d’éventuels programmes malveillants. La protection des antivirus s’étend aussi au sondage des sites Internet auxquels se connecte l’utilisateur. Ainsi, toute URL suspecte contenant un virus est neutralisée de façon automatique avant même qu’il n’ait le temps de s’introduire dans le système.

C’est donc capital d’avoir un antivirus actif sur votre appareil si vous désirez pouvoir surfer en toute tranquillité. Mais, comment faire pour choisir un antivirus offrant une protection efficace ? C’est ce que vous allez découvrir dans la rubrique suivante.

Comment choisir son antivirus ?

Pour choisir un antivirus, il faut prendre en compte quelques critères de performance. Tout d’abord, vous devez vous assurer que l’antivirus de votre choix propose une protection exclusive. Il doit être en mesure de lutter d’une part contre les virus pouvant endommager l’ordinateur et d’autre part contre les malwares d’espionnage.

Ensuite, il faut vérifier la compatibilité de l’antivirus avec les autres applications. Cela est très important parce qu’il existe certains antivirus qui entrent en conflit avec d’autres applications de manière à occasionner des dysfonctionnements fonctionnels. Un bon antivirus ne doit pas être agressif vis-à-vis d’autres programmes (non malveillants).

Enfin, assurez-vous que la politique de confidentialité de votre antivirus est très stricte et que vos données ne seront pas diffusées à des tiers. Le meilleur moyen d’éviter de se faire piéger dans ce sens est d’adopter un antivirus qui dispose d’une bonne réputation sur le marché. Au besoin, n’hésitez pas à consulter les avis d’utilisateur sur différents sites afin de conforter votre choix.

Configurer un Pare-feu

La configuration d’un pare-feu est une autre mesure de mise en sécurité des internautes. Par définition, le pare-feu est un programme qui prémunit l’utilisateur des éventuelles intrusions dans son système. Il est utilisé comme outil pour renforcer la sécurité des ordinateurs connectés à Internet.

Principe de fonctionnement d’un Pare-feu

Le principe de fonctionnement d’un pare-feu est très simple. Il isole l’ordinateur protégé du reste du réseau en mettant en place une sorte de haie de codes. Cette haie va donc inspecter chaque flux de données (provenant aussi bien de l’ordinateur que des serveurs distants) pour déterminer les éventuelles tentatives d’intrusion. Si une requête est jugée suspecte, elle est tout simplement bloquée afin de préserver l’intégrité de l’ordinateur. D’autre part, le pare-feu est capable de contrôler le fonctionnement des programmes ayant accès à Internet dans l’ordinateur (pare-feu personnel). En cas d’irrégularité dans le fonctionnement d’un de ces programmes, le pare-feu intervient pour neutraliser la menace en bloquant l’ouverture du programme concerné.

Le fonctionnement d’un pare-feu peut donc se résumer aux actions suivantes :

  • La validation ou le rejet des requêtes de connexion ;
  • La gestion du trafic de données ;
  • L’intermédiation entre ordinateurs d’un même réseau ;
  • La protection de l’intégrité de l’ordinateur.

Comment effectuer la configuration d’un pare-feu ?

La configuration du pare-feu dépend principalement du système d’exploitation de votre ordinateur.

Pour les ordinateurs tournant sous le système d’exploitation Windows, l’option du pare-feu se retrouve dans les panneaux de configuration, sous le menu Système & Sécurité. Elle est généralement activée par défaut avec des réglages entièrement prédéfinis. Il n’est donc plus nécessaire d’y modifier quoi que ce soit. N’empêche que si vous le souhaitez, vous pouvez accéder au paramétrage avancé pour ajuster le niveau de sécurité à vos préférences. Notez toutefois qu’une mauvaise manipulation est susceptible de vous rendre vulnérables aux tentatives d’intrusion.

Pour les ordinateurs Macintosh par contre, le pare-feu est désactivé par défaut. Si vous recherchez une protection optimale, il faudra donc l’activer. Pour cela, il suffit de vous rendre dans Sécurité et Confidentialité sous les Préférences Système du menu Apple, puis de cliquer sur l’onglet Pare-feu. Une fois dans la section, cliquez sur Activer le pare-feu puis rendez-vous dans les paramètres avancées pour définir un niveau de sécurité qui vous convient.

Note : L’idéal est d’autoriser automatiquement les logiciels signés.

Comment gérer les cookies ?

Les cookies sont de petits paquets de données que les pages web que vous visitez transmettent aux navigateurs.

Ces paquets de données renferment des informations qui seront réutilisées par le serveur à chaque fois que vous visiterez le même site. Par exemple, lorsque vous accédez à votre compte Facebook, ce sont les cookies qui permettent de stocker vos identifiants de connexion. Ainsi, lors des prochaines visites, votre session pourra être automatiquement ouverte, sans que vous ayez à renseigner de nouveau les identifiants de connexion. Il convient donc de dire que les cookies représentent des registres qui retracent les habitudes de connexion des utilisateurs.

Le contrôle des cookies

Bien que les informations contenues par les cookies soient généralement cryptées de bout en bout, elles peuvent mettre en danger la sécurité des utilisateurs. C’est la raison pour laquelle il s’avère nécessaire de les contrôler. Pour ce faire, il faut :

  • Supprimer à intervalle de temps régulier les cookies stockés par le navigateur (cette option est accessible dans les paramètres du navigateur, généralement sous l’onglet Données de navigation) ;
  • Activer la fonctionnalité « Interdire le suivi » pendant la navigation à partir des paramètres du navigateur ;
  • Intégrer un bloqueur de publicité efficace dans votre navigateur.

Vous vous demandez peut-être pourquoi ne pas désactiver tout simplement les cookies ? Bien que cette option soit disponible dans les paramètres des navigateurs, elle n’est pas du tout pratique. Si vous les désactivez, il vous sera presque impossible de surfer librement, car la majorité des sites Internet ont une politique de fonctionnement basée sur les cookies.

La gestion des mots de passe

Les mots de passe sont de véritables clés d’accès virtuelles. Compte tenu de leur importance, il est nécessaire de prendre des mesures sécuritaires strictes. Ainsi, pour éviter toute surprise désagréable, vous devez :

  • Choisir des mots de passe complexes pour vos comptes ;
  • Interdire la mémorisation des mots de passe par les navigateurs (il existe des gestionnaires de mots de passe très fiables que vous pouvez utiliser) ;
  • Changer régulièrement vos mots de passe ;
  • Éviter d’utiliser le même mot de passe pour plusieurs sites.

En dehors des mots de passe, il existe d’autres informations très sensibles dont la divulgation sur Internet peut vous mettre en danger (vos coordonnées bancaires par exemple). Il serait donc astucieux de ne communiquer ces informations à aucun tiers, que ce soit par mail ou sous une autre forme quelconque.

Être vigilant en cliquant sur les liens

Les liens sont comme des passerelles qui permettent d’accéder aux différentes pages web. Vous devez être vigilant lorsque vous voulez cliquer sur un lien. Certains d’entre eux peuvent contenir des programmes malveillants susceptibles de porter atteinte à votre vie privée. Si vous disposez d’un antivirus, alors vous n’avez pas de souci à vous faire, la majorité des liens malicieux seront détectés et neutralisés automatiquement. Dans le cas échéant, voici quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique :

  • Vérifiez constamment si les URL des pages auxquelles vous accédez sont précédées du protocole HTTPS;
  • Évitez de cliquer sur les liens qui vous sont envoyés via mail par des expéditeurs suspects (un mail de PayPal qui ne mentionne pas votre nom par exemple) ;
  • Évitez de cliquer sur des liens douteux en provenance des réseaux sociaux ;
  • Arrêtez immédiatement le chargement et revenez en arrière, s’il y a une redirection brusque vers une page externe suspecte.

Quelques conseils pratiques supplémentaires

Les conseils pratiques supplémentaires pour naviguer en toute sécurité sont de plusieurs ordres. Ils concernent principalement :

  • La gestion des fenêtres pop-up ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Les antivirus et les VPN gratuits.

La gestion des pop-up

Les pop-up sont des fenêtres qui apparaissent brusquement sur l’écran lorsque vous êtes connecté à une page web. Ils contiennent généralement des annonces publicitaires et invitent à cliquer sur un lien pour continuer. Si un pop-up se présente sur votre écran, l’idéal est de le fermer aussitôt. Si possible, paramétrez votre navigateur de manière à ce qu’elle puisse les bloquer automatiquement sans exception.

Les antivirus et les VPN gratuits

Les antivirus et les VPN sont très pratiques pour protéger un internaute. Toutefois, il vaut mieux éviter les fournisseurs qui vous proposent des offres entièrement gratuites. Si vous désirez être protégé de façon optimale, l’idéal est de souscrire à des offres payantes.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont utilisés par une grande majorité d’internautes. Pour préserver votre confidentialité, il est important de veiller à tout ce que vous publiez. Ne divulguez aucune information sensible telle que votre adresse de domicile, vos coordonnées bancaires ou votre numéro de téléphone. Pour finir, si vous ne connaissez pas une personne, n’acceptez pas sa demande d’amitié.

En somme, retenez que la sécurité sur Internet est une question d’importance capitale. N’hésitez donc pas à mettre en pratique les quelques conseils présentés dans cet article afin de protéger au mieux votre vie privée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here