Les 6 méfaits du chocolat sur la santé !

0
103

A la question de savoir si le chocolat présente des effets nocifs pour la santé, nous répondons directement par l’affirmative. Malgré tout le bien que les uns et les autres pensent de cet aliment, il est parfois surprenant de parler des méfaits du chocolat. De part sa composition, il s’agit d’un aliment qui possède beaucoup d’atouts nutritionnels, mais sa consommation est parfois dangereuse. En d’autres termes, une grande consommation du chocolat pourrait nuire considérablement à votre santé. Fini donc le temps où cet aliment était considéré comme une source de vertus. Il est de nos jours devenu un réel ennemi de notre santé. La question qui se pose alors est de savoir quels sont les effets négatifs liés à la consommation du choco ?

Risque d’obésité

En effet, le chocolat est particulièrement prisé dans les ménages pour ses vertus énergétiques. D’ailleurs, sa composition en dit tout. L’on y retrouve entre autres les lipides et les glucides. Cependant, il s’’agit d’un aliment calorifique composée en majeure partie de sucre et de graisse. Bien plus, la présence d’autres ingrédients (à l’instar du saccharose) favorisent le risque d’obésité. Autrement dit, la prise de poids est provoquée par une énorme quantité de calories issues de la surconsommation du chocolat. Ce qui revient à penser qu’une consommation réglementée du chocolat protège normalement le taux de cholestérol sanguin.  De même, les diabétiques doivent s’abstenir d’en consommer au risque de nuire gravement à leur santé. En un mot, c’est l’abus de consommation de cette friandise qui fait grossir et non le chocolat lui-même.

 

Répercussions sur la densité osseuse

Si l’on s’en tient à une étude australienne paru dans le magazine « American Journal of Clinical Nutrition », la consommation du chocolat serait la cause de la densité osseuse inférieure. Du moins, elle ne favorise guère une bonne densité des os. A partir d’une enquête effectuée sur 1000 femmes du troisième âge, il a été démontré et prouvé que les os s’affinent au rythme de la consommation de cette friandise. Cette expérience se justifie ainsi par le fait que le chocolat contient des oxalates qui absorbent le calcium. On ne cessera jamais de le rappeler, le rôle du calcium dans l’organisme est d’affermir les os. En clair, les chercheurs de l’Université de Western sont arrivés à la conclusion selon laquelle la densité osseuse des femmes qui consomment du chocolat en abondance est de 3,1%. Pour faire bref, une consommation exagérée du chocolat a une répercussion sur les os.

 

Incitation à l’intoxication

En effet, le chocolat contient énormément du plomb. Cela risque de provoquer chez le consommateur une récurrence des cas d’intoxication. On parle alors de saturnisme. Il s’agit en tout cas d’une maladie qui liée à une intoxication chronique. Force est de constater que le plomb est toxique pour les cellules du corps humain. A la différence d’autres métaux, l’on a du mal à déterminer le rôle que peut jouer le plomb dans l’organisme. Or, le chocolat contient ce métal en grande quantité, à en croire une étude scientifique réalisée en 2005. Bien, plus, il se dégage que la présence du plomb dans le corps humain peut causer un déficit de développement neurologique chez les enfants. Ce qui signifie que la surconsommation de cette friandise risque également de réduire le quotient intellectuel des tout-petits.

 

Risque d’allergie

Généralement, le chocolat peut provoquer des allergies à tout consommateur. Tout dépend de l’organisme de celui qui le consomme. En fait, toutes ces intolérances sont liées soit au cacao, soit aux protéines ajoutées au produit final. Parmi ces substances, on peut citer entre autres les noisettes, le lait, l’histamine ou encore le soja. Toutefois, la fréquence de ces allergies provoquées par le chocolat est limitée. Certains spécialistes y voient une « fausse allergie alimentaire ». Très souvent, l’on ne ressent pas de graves anomalies.  Avant de donner du chocolat à votre progéniture, rassurez-vous qu’elle n’est pas allergique au cacao et à ses dérivés. Quoiqu’on dise, les manifestations allergiques du chocolat ne sont pas récurrentes. On comprend dès lors pourquoi la friandise se classe dans le groupe des allergènes rares.

 

Les effets nocifs sur les animaux de compagnie

A vrai dire, le chocolat est un ingrédient nocif pour les animaux de compagnie. Par moment, ces animaux domestiques passent de vie à trépas après avoir consommé cette friandise. Les animaux les plus visés sont certainement les chevaux, les chats, les perroquets, les rats ou les chiens.  Cela est dû à la forte présence de la théobromine dans le chocolat.  Voici en tout cas un produit chimique qui peut provoquer des cas d’empoisonnement chez les animaux de compagnie. Cette substance chimique n’est pas conseillée pour les animaux. Elle peut facilement conduire à la mort de l’animal en cas d’overdose. Dans un moindre des cas, le petit animal peut être victime d’un infarctus, des convulsions épileptiques ou encore des hémorragies internes. En cas d’intoxication, il est vivement recommandé de  s’attacher les services d’un vétérinaire.
Bien plus, il faut relever que le chien présente des symptômes nerveux en cas de consommation de la théobromine du chocolat. De ce fait, les signes les plus visibles sont l’irritabilité, l’agitation et la nervosité. Parmi les symptômes cardiaques, l’on note des extra-systoles et des troubles respiratoires. A titre de conseil, il ne faut jamais donner du chocolat aux animaux de compagnie à cause de sa substance chimique.

L’addiction au chocolat

Dans la vie quotidienne, il y a des personnes qui revendiquent avec fierté leur dépendance au chocolat. En fait, ces gens ne sont pas différentes des accrocs à la drogue par exemple. De toutes les façons, le chocolat renferme des substances qui peuvent développer une certaine addiction. En clair, l’on y retrouve des substances psycho-actives telles que les cannabinoïdes.
En plus, l’on ne devient pas dépendant du chocolat pour certaines de ses vertus, c’est plutôt le plaisir d’en consommer. Il peut alors arriver que la consommation quotidienne du chocolat soit un échappatoire pour un quelconque manquement dans la vie. Or, cette attitude dépendante n’apporte aucune solution à votre existence. Et cela peut gravement affecter votre bien-être. C’est à juste titre que le chocolat reste et demeure un ennemi de la santé de l’homme.

En dernière analyse, il faut reconnaître que ce n’est pas le chocolat en lui-même qui nuit sévèrement à notre santé. Sans doute, les uns et les autres doivent revoir leurs habitudes de consommation de cette friandise.  Cependant, cette allégation ne remet pas en cause la présence des substances toxiques dans le chocolat. Il faudrait consommer le chocolat avec modération. Optez le plus souvent pour du chocolat fabriqué à base du beurre de cacao par rapport à celui réalisé avec des molécules de graisses. Le risque d’attraper une crise de foie est élevé à cause des acides gras.
Aussi, les douleurs abdominales constituent un autre effet négatif de la prise récurrente du chocolat. Bien plus, certaines personnes estiment que la surconsommation de cette friandise peut être à l’origine de l’acné.  Plusieurs études pointent encore le doigt accusateur sur des aliments comme le sirop ou le sucre. Les causes de l’acné peuvent enfin se justifier par la présence des hydrates de carbone dans cet ingrédient. Enfin, le chocolat a toujours été perçu comme un aphrodisiaque. Cela s’explique à coup sûr par le simple plaisir d’en consommer. Ce qui devrait être assimilé à la dépendance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here