Maternité de substitution : Description et fonctionnement !

0
158

La maternité de substitution est une solution qui prend de l’ampleur dans les foyers. Le recours à cette nouvelle option vient pour résoudre les différents problèmes qui s’observent, notamment l’infertilité. Cependant, avant de faire appel à une mère porteuse, il convient d’avoir une idée sur la méthode en question. Comment la décrire ? Quel est son fonctionnement ?

Qu’est-ce que la maternité de substitution ?

La maternité de substitution est une solution très complexe qui consiste à avoir un bébé à l’aide d’une autre femme. Le processus est initié par un futur parent qui prend alors l’engagement de faire appel à une mère porteuse. Celle-ci devra en être informée et doit également avoir donné son accord avant le début du processus.

Pour être plus précise, la femme est appelée à se soumettre à une grossesse et à un accouchement pour le compte du futur parent. Compte tenu de la complexité de l’opération, il est conseillé de faire appel à des professionnels dans différents secteurs afin d’en savoir plus sur la maternité de substitution. La présence d’un expert en médecine est obligatoire, car le processus demande des soins et un suivi particuliers pour que tout se déroule dans les normes.

Il est aussi préférable de contacter un professionnel en psychologie, notamment pour apprêter le mental des deux parties (mère porteuse et futurs parents). L’intervention d’un expert juridique est également nécessaire dans le but d’officialiser l’accord de la mère porteuse.  

Comment fonctionne la maternité de substitution ?

Le principal objectif de la maternité de substitution consiste à donner vie à un bébé à l’aide d’une mère porteuse. Pour comprendre son fonctionnement, il faut se focaliser sur les différents types de maternités de substitution qui existent.

La maternité de substitution traditionnelle

Au cours de la maternité de substitution traditionnelle, la mère porteuse est en même temps la mère biologique de l’enfant. En effet, durant ce processus, les ovules proviennent de la mère porteuse. Pour engendrer l’enfant, ils peuvent suivre la méthode naturelle qui n’est rien d’autre que les rapports sexuels ou passer par une insémination intra-urinaire.

Cependant, la maternité de substitution traditionnelle rencontre souvent des difficultés qui peuvent être d’ordre :

  • affectif ;
  • éthique ;
  • juridique.

Pour cette raison, la majorité des futurs parents évitent de suivre ce type de maternité et préfèrent se concentrer sur la maternité de substitution gestationnelle.

La maternité de substitution gestationnelle

Au niveau de la maternité de substitution gestationnelle, le procédé s’avère plus complexe. Selon cette solution, les ovules ne proviennent pas de la mère porteuse. Ils sont prélevés chez la mère de famille, ou tout simplement chez une donneuse.

De cette façon, la mère porteuse ne partagera aucun lien de sang avec l’enfant à naître. Généralement, la deuxième option est celle qui est la plus utilisée. Puisque la mère porteuse et l’enfant ne sont pas liés, la probabilité pour qu’elle change d’avis est très faible. Cela permet ainsi de limiter les conflits qui peuvent survenir après l’accouchement.

Cependant, même si la mère porteuse change d’avis, il n’est pas évident que le juge lui accorde la garde de l’enfant ou un droit de visite. Le seul fait qu’elle ne soit pas la mère biologique de l’enfant suffit pour réduire considérablement ses chances.

La maternité de substitution commerciale

Ici, il ne s’agit pas d’une variante de la maternité de substitution. Ce qui différencie, en réalité, cette méthode des autres, c’est le paiement de la mère porteuse. En effet, dans la pratique, la mère porteuse ne perçoit que les frais liés à la grossesse. Par contre, avec le processus commercial, elle est directement payée par les futurs parents. Ici, la mère porteuse ne perçoit pas que les frais liés à la grossesse.

D’autre part, il convient de préciser que cette approche n’est pas souvent autorisée dans certains pays.

Quel prix pour la maternité de substitution ?

Comme évoquée précédemment, la maternité de substitution est un processus très délicat. De ce fait, il convient de bien se préparer financièrement avant d’entamer les démarches.

En réalité, il n’est pas possible de fixer d’avance le prix d’une telle opération. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte avant d’avoir une idée de la somme à débourser. D’abord, il faut considérer le type de maternité de substitution choisi.

Lorsqu’il s’agit de la maternité de substitution traditionnelle, il faut au pire des cas une insémination intra-urinaire. D’un autre côté, avec la maternité de substitution gestationnelle, il faut prévoir également les frais liés à la donneuse d’ovule.

Pour déterminer le prix d’une maternité de substitution, il faut prendre également en compte les frais médicaux liés à chaque type d’opération. En dehors de ces frais, il convient aussi de considérer les dépenses qui ont rapport à la grossesse.

C’est une évidence qu’une femme enceinte a besoin de recevoir des prises en charge. Il faut, tout autant que l’enfant, que la mère porteuse soit en bonne santé. De la même manière, les futurs parents doivent aussi prévoir les vêtements de maternité, les vitamines prénatales et les médicaments. Même les frais de déplacement doivent faire partie des prévisions.

Pour finir, la maternité de substitution reste une démarche qui peut entraîner des conflits entre la mère porteuse et les parents. Pour éviter que cela se produise, il est conseillé de faire appel à des experts. À ce niveau également, il convient de prévoir une somme conséquente pour couvrir les frais qui découlent des interventions de l’expert.

En résumé, le coût de la maternité de substitution dépend de plusieurs facteurs. Il n’est donc pas certain de connaître le montant fixe à payer pour réaliser toute l’opération. Par contre, il est possible de réaliser une prévision en tenant compte de tous les paramètres susmentionnés.

Quels sont les avantages de la maternité de substitution ?

La maternité de substitution est une solution qui procure de multiples avantages aux futurs parents. Pour commencer, cette alternative permet à de nombreux foyers de construire une famille.

En effet, tous les parents ne disposent pas de cette capacité à porter un bébé. Il existe certains qui sont infertiles, retardant ainsi leur volonté d’avoir un nouveau-né au sein de la famille. Il faut aussi compter les couples de même sexe où la procréation n’est pas possible entre les parties du foyer.

Avec la maternité de substitution, ce rêve peut désormais devenir une réalité. En faisant appel à une mère porteuse, ils peuvent avoir leur propre enfant et agrandir ainsi leur famille.

De même, la maternité de substitution permet aux futurs parents de s’impliquer à chaque étape de la grossesse. En ayant recours à une mère porteuse, ils ont ainsi la possibilité de communiquer avec elle, d’assister aux rendez-vous chez le médecin afin de vivre ce moment comme il le faut. Même pendant l’accouchement, ils peuvent aussi être présents comme le ferait un futur parent.

Cette solution leur offre la possibilité de s’impliquer entièrement et de rester en communication avec leur futur bout de choux. Le tout se passe comme s’il s’agissait d’une maternité normale.

Par ailleurs, la maternité de substitution devient de plus en plus connue. De ce fait, le processus à suivre n’est plus compliqué puisqu’il ne choque plus personne. De plus, vu que le processus est assez médiatisé, ceux qui y ont recours sont obligés de respecter les règles prévues dans le domaine. Compte tenu de l’enjeu de cette option, il faut aussi signer des contrats afin de protéger chaque partie à l’arrivée du bébé.

Quels sont les inconvénients de la maternité de substitution ?

Même si la maternité de substitution est une solution bénéfique pour les couples, il convient aussi de souligner qu’elle peut présenter quelques inconvénients. Tout d’abord, le coût lié à cette opération peut parfois s’avérer onéreux pour les futurs parents.

En effet, cette alternative n’est pas gratuite. Si une femme accepte de se soumettre à une grossesse et à un accouchement, c’est bien en échange d’une somme. En dehors de celle-ci, s’ajoutent les frais médicaux ainsi que ceux engendrés par la prise en charge de la grossesse. Pour tout dire, cette opération peut se révéler plus chère que prévu. Avant de songer à cette option, la meilleure solution consiste à prévoir un budget conséquent.

Par ailleurs, le recours à la maternité de substitution exige aussi des futurs parents un accord avec des avocats. Ils ont également l’obligation de collaborer avec des professionnels de la santé et avec la mère porteuse. Toutes ces contraintes peuvent être accablantes pour certains futurs parents.

Pour finir, le principal inconvénient de la maternité de substitution, c’est que des complications émotionnelles peuvent survenir. Pour certains couples, les discussions qui ont trait à la fertilité et à la planification familiale peuvent engendrer plusieurs émotions pas toujours heureuses. Les parents peuvent être appelés à prendre des décisions qui les amèneront à traverser des moments émotionnellement difficiles et durs.

À cela s’ajoutent les problèmes émotionnels qui peuvent provenir de la mère porteuse. En dépit des contrats signés, elle peut exiger un droit de visite ou pire, un droit de garde de l’enfant. D’ailleurs, c’est compte tenu de cette raison que la présence d’un professionnel juridique s’avère indispensable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here