Le CBD et la vente en gros de CBD sont-ils légaux en Europe ?

0
106

Alors que la taille du marché mondial du cannabidiol était évaluée à 2,19 milliards de dollars en 2019, le marché européen du CBD devrait à lui seul atteindre 1,4 milliard d’euros d’ici 2024. Ces dernières années, le « CBD » a en effet pris le monde entier par surprise, montrant d’excellentes perspectives de croissance économique. Avec la popularité croissante de ce produit, sa vente en ligne a permis aux détaillants d’accéder facilement à des marchés qui auraient été difficiles à atteindre autrement. Lesdits détaillants ont d’ailleurs une plus grande facilté à accéder désormais au meilleur grossiste de fleur cbd en France et en Europe. Pour en savoir plus sur le sujet, parcourez cet article.

Quid de la légalité du CBD en Europe et dans le monde ?

Avant tout, il faut noter que le CBD est un extrait de la plante de cannabis. Dans la mesure où ce dernier est illégal dans de nombreux pays, la légalité du CBD est imprégnée de nombreuses réglementations et législations. Cela signifie que tout le monde ne peut pas cultiver, produire ou acheter des produits dérivés de cannabinoïdes. Cependant, contrairement au marché américain du CBD où la concurrence est féroce, l’Europe permet encore aux marques américaines de CBD d’entrer et de développer leurs activités dans un environnement moins concurrentiel.

Opportunités commerciales liées au CBD en Europe

Avant de nous prononcer sur les opportunités commerciales qui s’offrent à vous, nous allons au préalable nous appesantir sur le statut du CBD en Europe.

Le statut du CBD en Europe

Selon la législation européenne, la culture et la vente de chanvre sont autorisées si la teneur en THC est inférieure à 0,2 %. Lors de discussions ultérieures, le parlement européen a approuvé l’augmentation de la limite de THC dans tous les produits de CBD dérivés du chanvre de 0,2 % à 0,3 %. La proposition entre par ailleurs en vigueur cette année.

La complexité du CBD sur les marchés européens est principalement due au nombre d’États qui composent le Vieux Continent. Avec 44 pays, dont 28 seulement sont membres de l’UE, il est presque impossible d’avoir un ensemble standard de lois et de règlements. En absence de la législation commune, les États membres de l’UE peuvent adopter des mesures nationales, sous réserve du principe de libre circulation des marchandises.

En mai 2019, la Bulgarie est devenue le premier pays de l’UE à autoriser une entreprise à vendre librement des produits à base de CBD, suivie de peu par plusieurs autres nations. Depuis, le marché du CBD et la vente en gros de CBD n’a cessé de se développer en France et en Europe !

Comment vendre des produits dérivés du CBD en Europe


Bien qu’en Europe l’industrie du CBD en est encore à ses débuts, les opportunités de croissance sont trop bonnes pour ne pas être prises en compte par les entrepreneurs. De même, l’intérêt des consommateurs pour les produits dérivés du CBD a augmenté rapidement et continue de croître. Pour éviter les problèmes juridiques dans le cadre de la vente de ce produit, il est par ailleurs primordial de trouver un producteur digne de confiance. Choisissez pour cela un programme de vente en gros qui est réputé pour la qualité de ses produits ainsi que pour sa transparence. La transparence de l’entreprise est en effet cruciale dans le secteur de la vente en gros, surtout lorsque vous envisagez de travailler dans différents pays.

Notons que certains grossistes sont vagues quant à l’origine de leur chanvre ou à la manière dont leur CBD est extrait. De plus, ils ne fournissent pas de certificat d’analyse (CoA) ou de résultats de tests de laboratoires indépendants. Cela devrait être une bonne indication que leur approvisionnement en CBD n’est pas digne d’être acheté. Enfin, lorsque vous entrez sur le marché européen, vérifiez l’ensemble des règles et des réglementations de chaque pays concernant l’importation, la fabrication, les exigences en matière de tests et la distribution. Enfin, assurez-vous que les étiquettes de vos produits sont conformes aux différentes lois sur l’étiquetage et la commercialisation.

Une fois qu’ils ont découvert que l’huile de CBD est légale en Europe, comme sur le site de vente en gros : grossistejustbob.fr, de nombreux vendeurs sont curieux de savoir quels produits dérivés du cannabidiol sont les plus couramment achetés sur le marché européen.

Voici donc quelques exemples :

  • L’huile de CBD,
  • Les extraits de CBD,
  • Les produits du CBD pour la peau et les cheveux, y compris les pommades topiques, les crèmes, les masques pour le visage, les sérums ou les savons,
  • Les capsules et comprimés de CBD,
  • Les huiles à vaper au CBD,
  • Les produits comestibles à base de CBD, tels que les biscuits ou les barres énergétiques à base de CBD,
  • Les produits à base de CBD pour animaux de compagnie,
  • Les boissons au CBD.