Investir dans l’immobilier neuf : Quels avantages ?

0
197

Dois-je investir dans l’immobilier neuf ou ancien ? Telle est généralement la question que se posent les personnes qui se sentent enfin prêtes à devenir propriétaires d’un bien immobilier. Si vous aussi vous vous demandez quelle solution choisir, alors vous êtes sur la bonne page. Bien que l’ancien présente plusieurs avantages, l’immobilier neuf offre aussi des atouts indéniables qui en font une alternative plutôt intéressante. Découvrez dans le billet ci-dessous, les principaux avantages auxquels vous pouvez accéder grâce à un investissement dans l’immobilier neuf.

Des prestations de qualité

L’achat d’un appartement neuf est de toute évidence une solution « clé en main ». Aussitôt livré, vous pouvez donc sans attendre déménager dans votre nouveau logement, ce qui n’est bien entendu pas toujours le cas avec un bien ancien. En effet, avant de pouvoir déposer ses valises dans un logement ancien, il faut le plus souvent prévoir au préalable quelques travaux de réparation ou de rénovation. En revanche, dans le neuf, vous ne serez pas confronté à de telles situations, puisque le bien que vous achetez est en parfait état.

Notons aussi qu’un bien neuf bénéficie d’une harmonieuse conception. Afin que l’espace puisse être optimisé au maximum, l’agencement des volumes est quant à lui effectué au mieux. Ainsi, à la différence des logements anciens où l’on retrouve souvent de nombreux espaces perdus (cas des couloirs disproportionnés par exemple), la surface habitable d’un bien neuf est exploitée de manière efficace. Par ailleurs, si vous le souhaitez, la possibilité vous est même offerte de personnaliser le logement avant la finalisation de sa construction grâce aux TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs).

Le logement neuf vous assure en outre un confort durable, car seuls des matériaux de qualité sont utilisés durant la mise en œuvre des travaux de construction. L’isolation thermique et phonique réalisée suivant les normes en vigueur assure quant à elle une amélioration de la qualité de vie au sein de l’habitation. Votre sécurité sera également assurée dans la mesure où un système de surveillance des différents accès est mis en place. Afin de vous faciliter la vie au quotidien, les aménagements ci-dessous sont disponibles la plupart du temps :

  • Un parking en sous-sol ;
  • Des stationnements aériens ;
  • Des espaces verts privatifs ;
  • Un local à vélo.

Un bien qui respecte les normes en matière d’économie d’énergie

En optant pour un bien immobilier neuf, vous avez également l’assurance d’acquérir un logement qui respecte l’environnement. Dans la mesure où les normes de construction vertueuses et exigeantes y sont respectées, les déperditions énergétiques sont alors réduites le plus possible au sein des habitations construites. Grâce à la RT 2012 par exemple, un logement neuf disposera d’une meilleure isolation ainsi que d’un nouveau confort. Tout en améliorant la qualité du logement, elle la rend également beaucoup plus autonome sur la question de l’énergie.

Ceci est notamment dû au fait que des systèmes d’énergies renouvelables sont utilisées. De même, l’optimisation de l’ensemble des surfaces vitrées grâce à l’utilisation du chauffage naturel et de la lumière favorise le traitement de l’étanchéité à l’air et des pertes de chaleur. En dehors du fait qu’elles réduisent les déperditions énergétiques, les différentes solutions précédemment évoquées ont aussi un impact assez positif sur l’environnement, car elles favorisent la préservation des ressources naturelles. Les factures énergétiques seront bien évidemment réduites elles aussi, de quoi vous permettre de réaliser des économies.

Des avantages fiscaux indéniables

Outre les prestations de qualité et les atouts sur le plan énergétique, l’acquisition d’un bien immobilier neuf offre aussi de multiples avantages sur le plan fiscal. Les avantages en question sont tous regroupés dans un système de défiscalisation immobilière. Ladite défiscalisation regroupe plusieurs dispositifs fiscaux parmi lesquels l’on retrouvera la loi Pinel. Notons que le système de défiscalisation consiste en fait à offrir à tout investisseur dans l’immobilier neuf, des réductions d’impôts. La réduction qui est consentie ici concerne principalement les impôts sur les revenus de l’investisseur désormais propriétaire.

Il faut toutefois souligner à ce niveau que ce dispositif fiscal ne concerne que les biens immobiliers (maisons neuves ou appartements neufs) qui sont destinés à la location. Tel que le prévoit le dispositif Pinel, le bail devra être au minimum de 6, 9 ou 12 ans. Il ne peut en revanche pas excéder les 12 ans. Lorsqu’un propriétaire opte par exemple pour un bail d’une durée de 6 ans, il bénéficie d’un dégrèvement de 12 % sur l’ISF (Impôt sur le Revenu). Le dégrèvement en question sera évidemment réparti sur les années que dure le bail. Lorsque ce dernier est en revanche de 9 ans, la réduction sur l’ISF pourra atteindre les 18 %. Lorsque le bail atteint par ailleurs le seuil des 12 ans, la réduction sur l’ISF sera de 21 % au total.

Si vous êtes donc le propriétaire d’un bien immobilier neuf et que vous le mettez en location suivant les conditions prévues par la loi Pinel, vous avez donc la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant atteindre au maximum 63 000 euros. Sur le plan fiscal, il est donc évident que l’acquisition d’un bien immobilier neuf offre des avantages indéniables.

Des atouts en termes de crédit immobilier

En dehors des dispositifs de défiscalisation et des réductions d’impôts, l’acquisition d’un bien neuf offre aussi la possibilité à un investisseur d’accéder à des conditions de crédit immobilier assez avantageuses. On évoquera à ce niveau, le prêt à taux zéro par exemple. Comme le laisse supposer son nom, ce type de crédit permet d’emprunter à moindres coûts, ce qui offre la possibilité à beaucoup de foyers d’avoir aisément accès à l’investissement locatif ou à la primo accession. Si vous avez toujours rêvé d’investir dans l’immobilier locatif et que vous n’avez jusque-là pas réussi à concrétiser ce rêve, alors cette solution vous sera sans aucun doute d’une aide précieuse.

Des garanties sur le plan juridique

Sur le plan juridique, l’acquisition d’un logement neuf permet également de bénéficier de plusieurs garanties, ce qui est évidemment un élément qui confère à l’investisseur, une véritable sécurité. Au nombre de ces garanties, nous pouvons citer par exemple :

  • La garantie de parfait achèvement ;
  • La garantie décennale ;
  • La garantie biennale.

La garantie de parfait achèvement 

Il s’agit ici d’une garantie qui couvre l’ensemble des dommages qui peuvent apparaitre au cours de la 1ère année qui suit la livraison du bien immobilier.

La garantie décennale 

Cette garantie légale qui a été instituée par l’article 1792 du Code civil prévoit que, sur une durée de 10 ans, toutes les malfaçons qui peuvent compromettre d’une façon ou d’une autre la structure du bâtiment demeurent à la charge du constructeur. Pour que ladite garantie joue, il suffirait alors que le vice remarqué dans le logement affecte le fondement ou la structure de l’immeuble ou même des éléments d’équipements qui ne peuvent être dissociés du bien immobilier. Notons que la garantie décennale joue à la fois en faveur de l’acquéreur que du maitre d’ouvrage.

La garantie biennale 

Également connue sous le nom de garantie de bon fonctionnement, la garantie biennale oblige en fait le promoteur du bien à effectuer les réparations de tous les défauts que l’on constate sur les équipements démontables.

Parmi lesdits équipements, on peut citer par exemple les portes et les radiateurs. Cette garantie n’est toutefois valable qu’au cours des deux premières années (à compter de la date de réception du logement concerné).

Des frais réduits

Avant toute chose, il faut souligner ici que l’écart du prix (au mètre carré) entre l’ancien et le neuf devra être relativisé. Durant l’acquisition en VEFA (Vente en l’État de Futur Achèvement) d’une maison ou d’un appartement neuf, les frais à payer au notaire sont réduits. Ils sont la plupart limités aux émoluments du notaire ainsi qu’à la taxe de la publicité foncière. Lesdits frais ne représenteront donc que 2 à 3 % du prix total de la vente. En revanche, dans l’ancien, cette part est plutôt de 6 à 7 %. L’exonération de la taxe foncière est en outre un avantage non négligeable dont le propriétaire d’un logement neuf peut bénéficier au cours des deux premières années qui suivent l’achat du bien dont il est question.

Vu les informations disponibles dans cet article, il ressort donc que l’acquisition d’un bien immobilier neuf présente de véritables avantages. En effet, en dehors des garanties sur le plan juridique, l’investisseur bénéficie de réductions sur le plan fiscal, notamment sur l’ISF. De même, pour permettre à tous ceux qui le souhaitent d’investir dans l’immobilier neuf, des crédits immobiliers leur sont accordés à des taux attractifs. Si vous vous sentez donc prêt à investir dans le neuf, alors n’hésitez plus, car cette alternative offre des avantages indéniables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here