Emballages alimentaires jetables : les atouts indéniables !

0
150

Il y a des siècles, les aliments que consommaient nos aïeux sont conservés dans des feuilles (c’est encore le cas dans certains pays d’Afrique Subsaharienne). Peu à peu, les humains réfléchiront à de nouvelles manières de conservation plus efficaces. C’est ainsi que dès 1500 av. J.-C., les bouteilles et verres vont faire leur apparition. Toujours est-il que ce contenant ne répondait pas aux exigences des consommateurs. Mais la science et l’évolution technologique aidant, l’industrie des emballages va proposer de nouveaux modèles d’emballages alimentaires jetables dont le rôle va bien au-delà de la conservation des aliments. En effet, ce sont aussi de vrais remèdes aux problèmes écologiques. Mieux, ils constituent de nos jours de puissants outils de communication. Vous trouverez dans le présent article, quelques autres bonnes raisons d’utiliser ces emballages alimentaires jetables.

Le maintien en bon état des aliments

Les aliments sont des denrées périssables. En fonction de l’environnement dans lequel ils se trouvent (frais ou chaud) et du temps passé dans cet environnement, les aliments vont réagir naturellement. Ils vont se décomposer. Pour éviter cette décomposition, ou la ralentir tout au moins, les emballages alimentaires jetables comme le verre en plastique sont d’une grande importance.

En effet, ces emballages permettent de conserver les aliments. Autrement dit, les emballages alimentaires jetables :

  • Ralentissent l’oxydation des graisses, ce qui cause l’altération des aliments contenant des matières grasses ;
  • Ralentissent la destruction des tissus propres de l’aliment (les enzymes par exemple) ;
  • Empêchent le développement des bactéries.

Il n’est pas rare de voir plus d’un faire recours à certaines méthodes classiques pour conserver plus durablement les aliments (le séchage, la congélation, le fumage ou l’irradiation).  Il faut cependant encore des emballages alimentaires jetables pour les maintenir en bon état. Car, sécher un aliment puis le laisser à l’air libre, sans un minimum de mesures, c’est accélérer son processus de détérioration.

IMPORTANT À SAVOIR : Il ne s’agit pas de conserver pour l’éternité un aliment, mais plutôt pour un délai acceptable.  Et cela est fonction du type d’aliment. Naturellement, une mesure de riz sera conservée plus longtemps que de la viande.

En maintenant en bon état les aliments, les bouteilles, les assiettes, les plats jetables permettent de contrôler le processus de pourrissement des aliments. Ce contrôle permet de les conserver pour encore un peu plus de temps. Il existe plusieurs types d’emballages pour conserver les aliments. Ci-dessous, quelques-uns.

Les emballages barrières

Il est constamment utilisé des emballages ayant pour fonction de ralentir la perméabilité d’une composante gazeuse. On parle alors d’emballage barrière. Bien sûr que seulement le ver et le métal offrent une imperméabilité absolue. Mais il ne faut pas oublier que le plastique ralentit aussi cette perméabilité. C’est pourquoi les boissons comme Coca-Cola et autres sont emballées par des plastiques qui empêchent l’oxygène d’y pénétrer. Même chose pour les vins emballés dans certains cartons travaillés.

Aussi, faut-il ajouter que cette imperméabilité permet à l’aliment de garder pendant longtemps sa température. Ce qui est indispensable pour que l’aliment ne se détériore pas dans certains cas. C’est l’effet que produit le rapport produit-emballage pour des aliments comme la soupe (dans une boîte de conserve).

Les emballages sous atmosphère modifiée (MAP)

Ce sont de modèles d’emballage qui conservent les aliments en vidant l’air de l’emballage. C’est pour cela qu’ils sont encore appelés « emballages sous vide ». Ainsi, le rythme de respiration de l’aliment est maîtrisé, sa sensibilité à l’éthylène contrôlée, ce qui considérablement augmente la « vie » de l’aliment. C’est ainsi que les sandwichs, les fruits secs et certains plats cuisinés sont conditionnés. C’est un type d’emballages en vogue d’ailleurs de nos jours.

L’assurance d’une bonne hygiène

Une bonne faction des personnes malades souffre de problèmes hygiéniques. Cela du fait qu’ils consomment des aliments mal protégés. Il s’avère alors nécessaire de bien protéger les aliments, ce en recourant surtout à un emballage alimentaire jetable. Un saladier propre avec couvercle est par exemple très crucial pour protéger sa salade. Pareillement, des barquettes en plastique sont utiles pour protéger les pains pris chez un boulanger. Que ce soit au moment de l’achat de l’aliment, et donc au-dehors, ou à la maison, les emballages alimentaires jetables vous garantissent une bonne hygiène. Et naturellement une bonne santé.

En tant que consommateur, vous n’avez donc pas à craindre pour votre hygiène et santé. D’ailleurs, la législation en la matière est très claire. C’est pourquoi une grande attention est portée aux matériaux servant à fabriquer les emballages. Les propriétés nutritionnelles des aliments doivent être protégées.

L’adaptabilité pour l’organisation des évènements

Abordons cette partie en commençant par une série de questions. Ne vous arrive-t-il pas des jours de joie où vous voulez vous réjouir avec vos amis, vos collègues, vos parents et consorts ? Si oui, est-ce que tous les invités mangent chez vous ou certains préfèrent prendre « des emportés » ? À supposer que 20 invités veuillent emporter le délicieux plat que vous leur avez offert à la maison, dans quoi le mettent-ils ?

Les réponses que vous allez donner montrent à l’évidence que les emballages alimentaires jetables sont les mieux adaptés pour les évènements, les soirées ou les fêtes que vous organisez. Très commodes en fonction des modèles choisis, ils permettent facilement de transporter d’un lieu à un autre un aliment. La boîte à sandwich, le pot à sauce, le bol plastique en PET sont quelques exemples d’emballages qui vous serviront dans ce cas.

Les emballages dans ce cas ont pour fonction de contenir un aliment et de faciliter son transport. C’est d’ailleurs pour cela que dans les restaurants et bars, ces emballages alimentaires jetables ne manquent jamais. Ainsi, ne prennent-ils pas le risque de perdre leurs plats et récipients.

Une communication aisée avec le public

Dans un domaine commercial, les emballages alimentaires jetables jouent un grand rôle. Vous le savez, le monde des affaires est un monde concurrentiel. La concurrence est la règle pour autant qu’elle est loyale. Alors que de nouveaux produits ne cessent de remplir les marchés, les emballages alimentaires jetables sont devenus des outils de communication. Ils sont désormais conçus selon le public visé, les consommateurs en particulier.

Le design d’un emballage, son modèle, sa forme suffit pour captiver l’attention d’un consommateur qui décide finalement de payer le produit. D’après les chiffres consultés, plus de la moitié des décisions d’achat se prennent non pas à la maison, mais juste au moment où le consommateur et l’emballage « se rencontrent ».  

Donc, un bon emballage est un puissant outil de communication qui peut vous permettre d’écouler plus rapidement vos produits. D’ailleurs, même s’ils sont d’une grande qualité, mais que le conditionnement n’est pas esthétique, vous allez connaître des échecs. Emballez avec soin et esthétique vos produits alimentaires et les consommateurs ne vont pas réfléchir deux fois avant de s’offrir ces produits. Choisissez bien les couleurs. Par exemple, la couleur verte voudra signifier que c’est un produit naturel tandis que la couleur blanche suggérera un produit alimentaire doux comme le lait ou le yaourt.

Pour une bonne communication, faites également attention aux matériaux choisis pour faire l’emballage. Ils peuvent être des plastiques, des verres, des papiers ou des cartons. Le verre suggérera ici un produit de grande valeur alors que c’est tout le contraire avec le papier.

Comment bien concevoir un cahier de charges emballage ?

Pour faire d’un emballage alimentaire un bon outil de communication et donc, pour optimiser ses chances d’écouler plus aisément son produit, il est intéressant d’avoir un cahier de charges emballage. En quoi consiste-t-il ? C’est un document qui détaille les critères à respecter, les informations dont vous avez besoin pour concevoir un emballage efficace. Voici les critères à respecter et les questions à se poser :

  • La visibilité : est-ce que le produit frappe à l’œil ?
  • L’appétence : est-ce que le produit attire ? Ou au contraire rejette-t-il ?
  • La clarté : est-ce qu’on peut lire facilement ce qui est écrit sur le produit ?
  • L’individualité : est-ce que le produit se distingue des produits concurrents ?
  • Le public visé : qui sont les utilisateurs finaux du produit ? Est-ce des grossistes, de détaillants ou les consommateurs ?

Les réponses à ces différentes questions sont nécessaires pour concevoir un bon emballage.

La promotion du développement durable

Le développement durable est un concept un peu flou tant les définitions proposées sont nombreuses et souvent contradictoires. Mais l’on peut retenir que le développement durable veille à ce que chaque génération vive dans des conditions aisées. Mais ce mode de vie ne doit en aucun cas constituer une menace pour les générations futures. Il faut donc limiter les dégâts qui peuvent résulter de certaines activités économiques.

Contrairement à ce que racontent de nombreuses personnes, les emballages alimentaires jetables ne constituent pas une menace aux générations futures. Le fait que ces emballages soient jetables ne veut pas dire qu’ils constituent une menace pour l’environnement.

En effet, la majorité de ces emballages alimentaires est biodégradable. Autrement dit, ces emballages sont souvent flexibles à se décomposer. C’est pourquoi on parle de nos jours des sachets biodégradables ou des plastiques biodégradables. Il revient de ce fait aux consommateurs de les enfouir au sol après utilisation ou recyclage pour qu’ils se décomposent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here