Diamants blancs : Caractéristiques, atouts et critères de sélection

0
129

La nature a mis à la disposition des hommes de nombreux trésors. Le diamant blanc est notamment une pierre précieuse d’une grande beauté. Elle fascine plus d’un. Le diamant est une gemme qui suscite énormément d’envie.

Qu’il soit porté sous forme de bijou ou non, il est de toute beauté. On distingue de multiples qualités de diamants. Il est assez complexe de se procurer une gemme pure. Focus sur les caractéristiques, les atouts et les critères de sélection du diamant blanc !

L’histoire des diamants

Le terme diamant est la traduction française du mot latin diamas qui désigne les matériaux durs. Le diamant est ainsi une pierre millénaire dont l’exploitation a débuté depuis plus de 6 000 années en Inde. La gemme a été retrouvée dans les gisements alluvionnaires. Le diamant provient de sources sacrées d’après certaines études.

Dans la croyance bouddhiste, cette pierre symbolise la vérité. Le diamant est également reconnu chez les adeptes du culte hindou comme une représentation des vajras. L’étude des diamants blancs a révélé qu’ils avaient des pouvoirs magiques. Ces pierres sont utilisées comme des amulettes et des talismans dans de nombreux pays.

Les Égyptiens, les Romains et les Grecs s’en servaient parce qu’il est chimiquement indestructible et parce qu’il aurait des vertus antipoison. Les Grecs l’ont également associé à Cupidon. Le diamant a ainsi pendant de longues années été considéré comme un gage d’amour. À partir du moyen âge et de la renaissance, il faut noter qu’une relation particulière s’est créée entre le diamant et la royauté.

Cette pierre devint un symbole régalien. Il est utilisé pour la fabrication des couronnes et incarne l’autorité et la noblesse. Le romantisme associé au diamant perdure bien jusqu’à cette ère. La contribution des chimistes à travers des recherches et des tests a permis de rendre cette pierre accessible à partir du 20e siècle.

Les experts de la joaillerie se sont ensuite exercés à travers la création de différents modèles. Le diamant devient la matière de choix pour la fabrication de différents bijoux notamment les bagues de fiançailles et de mariage : le symbole de l’amour.

Les caractéristiques d’un diamant blanc

Le diamant blanc est une pierre pure et scintillante. Son éclat et sa résistance font de lui une gemme unique dans l’industrie des minerais. Le diamant est composé de carbone à l’état métastable à l’exemple du graphite et de la lonsdaléite. Il faut toutefois noter que sa concentration est moins stable que la leur.

Les nombreuses qualités et la grande renommée du diamant sont dues à ses différentes propriétés physiques et aux liaisons covalentes entre les atomes de carbone. Cette gemme est le matériau naturel le plus dur au monde que ce soit à l’échelle de Mosh ou de Vickers. Son indice est le plus grand : 10.

La dureté du diamant est évaluée en fonction de la pureté, de l’orientation et de la perfection de la structure cristalline. Il faut noter qu’on ne peut gratter un diamant pur qu’avec un autre diamant ou des nano baguettes de diamant agrégées. Ce type de pierre provient généralement des exploitations de Bingara et de Copeton.

Par ailleurs, on associe la dureté du diamant à la ténacité qui est une autre propriété mécanique. Elle représente la capacité d’un matériau à supporter un choc ou une chute. Celle d’un diamant naturel est comprise entre 7,5 et 10 MPa. Il faut noter que la gemme possède une conductivité thermique remarquable : c’est la plus élevée après le graphène.

Ceci est possible grâce aux vibrations qu’émettent les atomes de structure. Le diamant est un excellent conducteur de chaleur. Les liaisons covalentes qui constituent le cristal y jouent un grand rôle. D’ailleurs, sa conductivité thermique est un repère d’identification d’un diamant vrai.

Il faut toutefois noter que la conductivité électrique du diamant est très basse. Les électrons qui le composent demeurent liés et ne se regroupent donc pas contrairement au métal. Le diamant est une pierre apparemment stable chimiquement. Il faut noter que l’onde sonore la plus rapide a été détectée dans cette pierre. Elle se propage à 18 km/s en moyenne.

Comment choisir un diamant blanc ?

Les experts se basent sur des critères de sélection stricts pour choisir un diamant blanc. Il s’agit des 4 C : Color, Cut, Clarity et Carat. En français, il s’agit respectivement de la couleur, de la taille, de la pureté et du poids du diamant.

Color pour la couleur

La couleur est un critère important dans le choix d’un diamant. Ces pierres ont généralement des teintes qui vont de l’incolore à un jaune pâle. Une échelle de D (incolore ou blanc qui est la valeur parfaite) à Z (coloré qui est la moins bonne) est mise en place pour déterminer la couleur précise de la pierre.

Il faut noter qu’aucune couleur n’est perceptible par l’expert quelque soit l’angle d’étude s’il s’agit d’un diamant blanc D. On retrouve cette information sur les certificats de qualité délivrés par le Gemmological Institute of America (GIA). Il existe des diamants de couleur naturelle et artificielle.

Cut pour la taille

La taille du diamant détermine la qualité du travail du tailleur. Il s’agit du seul critère qui n’est pas intrinsèque à la pierre. La taille est un aspect indispensable pour avoir un diamant brillant, éclatant et étincelant. Pour qu’un tailleur ait un résultat impeccable, il doit pouvoir tailler harmonieusement toutes les parties de la pierre.

Le résultat doit donner une gemme où la lumière circule aisément pendant longtemps. Les experts prennent en compte 6 proportions pour juger de la qualité de la taille d’un diamant. Il s’agit de :

  • la hauteur de la couronne ;
  • la profondeur du pavillon ;
  • la largeur de la table ;
  • l’épaisseur du rondiste ;
  • la dimension de la Villette ;
  • la profondeur totale du diamant.

Les trois premières proportions sont les plus importantes.

On étudie aussi la finition, le polissage et la symétrie de la pierre. Les experts évaluent la qualité de la taille d’un diamant avec des adjectifs. On distingue :

  • excellent : la taille est parfaite ;
  • verry good : pierre proche de la perfection ;
  • good : les diamants sont proches des proportions minimales ;
  • fair : l’éclat de la pierre est très limitée ;
  • poor : aucune proportion n’est respectée, pas d’éclat.

Il faut noter qu’un diamant mal taillé brille moins. Il est recommandé d’éviter de choisir les diamants fair et poor.

Clarity pour la pureté

La pureté d’un diamant s’évalue à la présence ou non d’inclusions. Il s’agit des traces ou des résidus minéraux qui peuvent se former à l’intérieur de la pierre. Les inclusions selon la quantité détectée sont susceptibles d’altérer la structure et l’éclat de la gemme.

Des normes ont été mises en place pour évaluer la pureté d’un diamant et le classer. Il s’agit d’une échelle qui va de P 1-2-3 à IF ou LC. P ou Piqué représente les diamants dont les inclusions sont visibles à l’œil nu. Internaly Flawless ou Loupe Clean désigne les pierres pures sans aucune inclusion visible à la loupe de grossissement 10x.

Carat pour le poids

Le poids est un élément important pour déterminer la qualité d’un diamant. Plus une gemme pèse, plus sa valeur est élevée. Il faut noter que le terme carat est utilisé pour désigner une caroube. Il s’agit d’une graine de caroubier. Elle a un poids très précis : 0,2 g correspondent à un carat.

Il faut noter qu’il existe des diamants qui pèsent moins d’un carat : on parle de point ou de centième de carat. Pour choisir un diamant de bonne qualité, il faut ainsi tenir compte de la couleur, de la taille, de la pureté et du poids de la pierre.

Comment entretenir un diamant blanc ?

Le diamant a besoin d’être entretenu bien qu’étant la pierre la plus dure au monde. Il peut être vulnérable ou s’effriter notamment au contact d’un autre diamant. Il faut ainsi préparer de l’eau savonneuse tiède ou une solution d’ammoniaque. Munissez-vous d’une brosse à poils souple comme celle utilisée pour les sourcils.

Introduisez le diamant dans la solution. Sous l’action de l’eau chaude, le gras et l’huile présent sur les pierres fondent. Vous pourrez brosser le diamant quelques temps après. Utilisez une passoire et un chiffon pour rincer et sécher la pierre. Il est recommandé d’éviter l’utilisation de certains produits chimiques. Ils sont susceptibles d’endommager le diamant.

Les produits ménagers comme le chlore, l’acétone ou l’eau de javel sont déconseillés. Pour éviter des rayures sur la gemme, évitez les abrasifs comme le bicarbonate de soude ou la pâte dentifrice. N’exposez pas les bijoux en diamant à la poussière pour éviter l’oxydation.

Rangez les pierres dans leurs emballages d’origine. Il est possible de les mettre dans des sacs en tissu souple. Pour un entretien délicat, faites recours à un professionnel : un bijoutier. Il dispose des techniques et des matériaux nécessaires pour polir et redonner sa brillance et son éclat au diamant.

Le bijoutier a les équipements spécialisés pour enlever les matériaux abrasifs à l’exemple du sable. Il nettoie le diamant avec des produits adaptés. Le savoir-faire et l’expertise du bijoutier sont mis à disposition. Limitez le nettoyage du diamant à deux fois l’année.