De l’air pur à la maison : quelques habitudes faciles à adopter

0
257

Saviez-vous que l’air intérieur de votre maison peut être beaucoup plus pollué que celui de l’extérieur ? Dans la mesure où l’air pollué peut causer toutes sortes de problèmes de santé, il est primordial de trouver rapidement de solutions lorsque c’est le cas chez soi. Ainsi, pour améliorer la qualité de l’air dans votre maison, vous n’aurez parfois qu’à adopter quelques habitudes simples. Voici quelques solutions efficaces.

Éviter les sources de chaleur qui brûlent du charbon ou du bois

Brûler du bois ou du charbon est très courant, surtout lorsqu’il fait trop froid. Cette solution présente toutefois un véritable inconvénient. La combustion du bois ou du charbon produit en effet des polluants extrêmement dangereux aussi bien pour l’Homme que pour l’environnement. Il est donc préférable de se tourner vers des solutions plus avantages comme les chauffages électriques. Les bougies sont elles aussi une autre option à envisager. Il ne faut cependant pas occulter le fait qu’elles libèrent des particules de suie dans l’air. Si vous utilisez des bougies, veillez alors à ce qu’elles soient placées sur une surface solide, loin des papiers ou des rideaux. Cela limitera grandement les risques d’incendie.

Choisir les matériaux appropriés pour garantir une meilleure qualité de l’air

Certains matériaux de construction peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’air. Par exemple, les briques et les pierres poreuses libèrent de la vapeur d’eau dans l’air, ce qui peut augmenter le taux d’humidité. C’est généralement une bonne chose, puisque l’air sec est associé à des maladies comme la sinusite. Essayez si possible, d’utiliser une peinture à faible teneur en composés organiques volatils (COV) pour réduire les dégagements gazeux dans votre maison. Lorsque vous faites vos achats, recherchez par ailleurs une peinture à faible teneur en COV. 

Éviter de fumer à l’intérieur de la maison

La fumée secondaire n’entraîne pas seulement des problèmes de santé pour vous, elle peut aussi être dangereuse pour vos animaux de compagnie. Après tout, ils ont tendance à passer plus de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur. Si vous avez des amis à fourrure qui sont autant de membres de la famille que vos compagnons humains, il est temps d’arrêter de fumer dans la maison !

S’assurer qu’il n’y a pas d’excès d’humidité dans la maison

Les moisissures se développent dans les endroits humides comme les salles de bains et les sous-sols, ce qui peut causer aux habitants de la maison, des problèmes respiratoires. Pour vous assurer que votre maison est exempte de moisissures, nettoyez les surfaces humides avec de l’eau de Javel ou un autre nettoyant antibactérien. Maintenez un taux d’humidité d’environ 50 %. Si vous avez un humidificateur, éteignez-le pendant l’hiver, surtout lorsque le taux d’humidité de la maison est déjà élevé.

Sélectionner soigneusement les produits de nettoyage

Lorsque vous avez fini de nettoyer, les produits de nettoyage peuvent avoir laissé des résidus chimiques. Lorsque ces résidus restent longtemps sur les surfaces, ils peuvent être dangereux pour votre santé et pour l’environnement. Essayez d’utiliser des nettoyants naturels ou biologiques qui sont moins dangereux pour vous et votre famille. Il existe aujourd’hui de nombreuses options qui constituent des alternatives sûres.

Purifier l’air grâce aux plantes


Plusieurs plantes peuvent purifier l’air de votre maison. Outre le fait qu’elles embelissent un intérieur, elles permettent également d’améliorer la qualité de l’air. Une étude a montré que certaines plantes comme les plantes araignées et les chrysanthèmes, peuvent éliminer des quantités importantes de polluants atmosphériques, tels que le dioxyde d’azote et le formaldéhyde. Le pothos doré est une autre plante qui peut aussi vous permettre de réduire le benzène, le formaldéhyde, le monoxyde de carbone et le xylène. Vous pouvez aussi opter pour un purificateur d’air (comme ceux présentés ici https://www.savoir-avant-achat.com/purificateur-air/).

S’assurer que la maison est bien ventilée

Pour que votre maison reste fraîche et propre, il est important d’aérer chaque pièce quotidiennement. Assurez-vous que les fenêtres sont ouvertes dans les pièces que vous utilisez souvent. Il s’agit notamment de la cuisine et la salle de bains. Il est particulièrement important d’aérer pendant environ 30 minutes, la cuisine une fois qu’on a fini de réaliser ses différentes préparations.

Il existe en somme de nombreuses façons d’améliorer la qualité de l’air dans une maison. Il suffit pour cela de choisir des matériaux qui améliorent la qualité de l’air, d’arrêter de fumer à l’intérieur, de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’humidité excessive dans la maison et d’utiliser des nettoyants naturels ou biologiques. Il ne faudra pas également oublier d’intégrer à sa décoration des plantes qui permettront de purifier l’air.