Corée du Sud : une destination qui fait rêver

0
495

Située entre la Chine et le Japon, la Corée du Sud couvre la moitié de la péninsule coréenne. Le pays du matin calme est chaque année, la destination de nombreux touristes originaires de divers horizons. Comment obtenir le visa pour la Corée du Sud ? Quels sont les lieux incontournables à visiter ? Que faire en Corée du Sud ? Et à quel moment de l’année se rendre dans ce pays ? Voici pour vous un guide complet sur la Corée du Sud, cette destination qui en fait rêver plus d’un.

Comment obtenir rapidement et facilement son visa pour la Corée du Sud ?

L’autorisation K-ETA qui tient lieu de visa électronique représente l’une des conditions d’entrée en Corée du Sud pour les ressortissants étrangers. L’obtention de ce document se fait entièrement en ligne et en suivant plusieurs étapes.

Préparez les pièces à fournir

Pour obtenir l’autorisation K-ETA pour la Corée, il faut dans un premier temps préparer les pièces nécessaires à l’établissement de ce document. Les autorités sud-coréennes exigent pour l’établissement de l’autorisation K-ETA, deux pièces. D’une part, il s’agit d’une copie du passeport en cours de validité en fichier scanné de 300 kb au maximum. D’autre part, il faut fournir une photo d’identité récente de qualité dont les dimensions sont de 700 x 700 au maximum. Cette pièce doit être envoyée sous forme de fichier JPG ou JPEG de 100 KB au maximum.

Remplissez le formulaire en ligne

Cette étape est obligatoire pour faire la demande d’autorisation K-ETA pour la Corée du Sud. Le formulaire est disponible sur le site officiel de l’ambassade de Corée du Sud. Pour remplir ce document, vous devez renseigner certaines données importantes. Dans un premier temps, il s’agit des données présentes sur votre passeport, à savoir :

  • la nationalité,
  • les nom et prénom,
  • le sexe,
  • la date et le lieu de naissance,
  • le numéro, la date de délivrance et la date d’expiration du passeport.

Il faut ensuite renseigner vos coordonnées personnelles telles que : le numéro de téléphone, l’adresse de domicile et l’adresse mail. Votre métier doit être également indiqué. De plus, sur le formulaire, une rubrique est consacrée au voyage que vous envisagez. À ce niveau, vous devez renseigner le nom et l’adresse de votre hôtel et le motif de votre séjour. Pour finir le remplissage du formulaire, il faut indiquer si vous avez déjà voyagé ou pas en Corée. Il ne vous reste plus qu’à télécharger les versions scannées du passeport et de la photo d’identité.

Payez les frais de dossier

Une fois que le formulaire est dûment rempli, vous devez payer les frais de dossier pour l’obtention de l’autorisation K-ETA pour la Corée du Sud. Le prix de ce service s’élève à 10,300 won, soit 8 euros fixes qu’importe la période de l’année à laquelle vous partez. Vous pouvez payer ce tarif par carte bancaire via la plateforme sécurisée de l’ambassade sud-coréenne.

Attendez le délai de traitement

L’ensemble de la procédure d’obtention de visa pour la Corée du Sud (de la demande à la réception du visa) dure en moyenne entre 1 et 3 jours. Durant cette période, des corrections peuvent être faites en cas d’absence de données ou de pièces justificatives. En prévision d’éventuels retards susceptibles de rallonger cette période moyenne d’attente, il est recommandé de faire votre demande de visa au moins 15 jours avant le vol. Le visa pour la Corée du Sud est valable pour une période de 90 jours consécutifs à compter du jour d’entrée dans le pays. Cependant, l’autorisation K-ETA est valide pour de nombreuses entrées dans le pays pendant 2 années. Vous pouvez donc en pratique vous en servir pour plusieurs séjours sur cette période.

Réceptionnez le visa par mail

Le délai de traitement de l’autorisation K-ETA pour la Corée du Sud est de 72 heures en moyenne. Passé ce délai et sans la présence de problème, vous recevrez le visa électronique à l’adresse mail indiquée sur le formulaire. Une fois que votre requête est lancée, vous pouvez suivre son évolution sur le site du ministère sud-coréen.

Corée du Sud papiers nécessaires

Des lieux incontournables à visiter

L’une des principales raisons qui font de la Corée du Sud une destination de rêve est sa richesse en sites touristiques. Les sites suivants font partie des incontournables à absolument visiter durant votre séjour.

Le palais de Gyeongbokgung

Gyeongbokgung signifie littéralement « palais du bonheur resplendissant ». Ce palais est le plus grand et le plus ancien de la ville de Séoul, capitale de la Corée du Sud. Il a été construit en 1394, au début de l’ère Joseon sous l’initiative du roi Taejo. Il se présente sous forme d’un monument central autour duquel gravitent de nombreux autres bâtiments annexes. C’est donc une sorte de petit village fortifié de tous les côtés. Il s’agit d’un lieu très ancré dans l’histoire de Corée du Sud depuis sa création.

Aujourd’hui, vous trouverez sur place, de nombreuses animations inédites. En visitant ce palais, vous en apprendrez davantage sur l’histoire de Gyeongbokgung en particulier et celle du pays en général. Ceci se fait en divers points tels que la relève de la garde, le National Folk Museum, la salle du trône, le pavillon Hyangwonjeong, le National Palace Museum, etc. En dehors du cadre de la visite guidée, vous pouvez également vous promener à l’intérieur du palais. Cela vous permet de découvrir la flore, la faune et l’ensemble du paysage dans lequel se trouve le palais.

Le temple Haeinsa

Édifice religieux érigé en 802, le temple Haeinsa répond aux normes des temples bouddhiques. Il se compose de quatre bâtiments au style sobre, aux dimensions, formes et utilités variées. Dans ce lieu, un calme impressionnant règne et invite à se recueillir. En le visitant, vous pourrez admirer sur place la vie monastique. Le temple Haeinsa est perché à une altitude de 1430 mètres sur le mont Kaya. Il s’agit de l’un des lieux emblématiques, qui a fait connaître la Corée du Sud à l’international. Haeinsa est aussi un temple de pèlerinage où vous en apprendrez davantage sur le bouddhisme dans une ambiance de quiétude.

Le village culturel de Gamcheon

C’est un site qui abrite de nombreuses maisons colorées créant un cadre artistique très attrayant de jour comme de nuit. Il a été créé pendant la guerre de Corée pour servir de refuge aux personnes traumatisées qui se sont déplacées à Busan. À l’origine, il s’agissait donc d’un bidonville qui représente aujourd’hui l’un des grands pôles artistiques et culturels les plus visités du pays. La convivialité et le calme qui règne dans ce lieu, en font un cadre propice pour loger durant votre séjour en Corée du Sud. Vous trouverez sur place plusieurs types de logements adaptés à différents budgets.

lieux incontournables visites Corée du Sud

Des activités très diversifiées

Il existe une pléthore d’activités en Corée du Sud pour agrémenter votre séjour dans ce pays.

La baignade

La Corée du Sud c’est également de nombreuses plages, des fleuves et des cours d’eau. En choisissant soigneusement la destination compte tenu de la période de l’année, vous pourrez passer une journée entière à vous baigner. L’île de Jeju, Busan, Gangneung, Incheon, Gyeongju sont les principales villes où se baigner en Corée du Sud. Ces villes possèdent un climat tempéré et favorable sur une importante durée dans l’année.

La randonnée en pleine nature

Vous êtes amoureux de la nature ? Vous trouverez forcément votre compte lors des randonnées en Corée du Sud. Le pays est en effet recouvert à plus de 70% de montagnes, ce qui favorise la pratique de la randonnée sur tout le territoire. Vous trouverez des pistes aménagées dans les 20 parcs nationaux que dénombre la Corée du Sud pour vous offrir un bon bol d’air frais. Ces sentiers pédestres vous offrent l’opportunité de voir de près la végétation, la faune, la flore et les magnifiques paysages qui caractérisent le pays. Pour randonner en Corée du Sud, le mont Bukhansan, le mont Seoraksan, le volcan Hallasan et le mont Jirisan sont des incontournables à ne pas rater.

La dégustation de spécialités locales

À l’instar de plusieurs pays d’Asie, la Corée du Sud est réputée pour sa gastronomie particulièrement riche. Découvrir les spécialités culinaires de ce pays représente donc l’une des activités immanquables lorsque vous vous rendez sur place. Pour cela, il existe divers endroits où vous pourrez goûter à la cuisine sud-coréenne. Il s’agit notamment des restaurants, des fast-foods, des cafés-bars, des hôtels, des marchés et des food trucks.

En Corée du Sud, vous devez absolument goûter le Tteokbokki, le Ddeokggachi, l’Hotteok, l’Odeng, le Calamar, le bouillon de graines de soja, l’Egg Bread, etc. Pour les accompagner, des boissons de toutes sortes sont proposées. On relève notamment le soju (liqueur brûlée), le lait de banane, le thé vert, le Makgeolli, le Cheongju, etc. L’une des particularités de la gastronomie et des boissons sud-coréennes est leur grande accessibilité en termes de prix. La nourriture, notamment celle proposée dans la rue, ne coûte généralement que quelques centimes.

spécialités locales Corée du Sud

Une destination accessible toute l’année

La Corée du Sud est un pays accessible toute l’année. Le climat est en effet relativement doux toute l’année et vous pourrez ainsi en profiter pour découvrir le pays. La période estivale est assez chaude, avec des températures qui avoisinent les 30 °C, l’idéal pour se baigner et pratiquer plusieurs autres activités nautiques. L’hiver, quant à lui, se caractérise par des températures allant jusqu’à 0 degré Celsius, ce qui est adapté pour la pratique des sports d’hiver comme le ski par exemple. Toutefois, le printemps et l’automne sont des périodes très recommandées pour vous rendre en Corée du Sud. Vous pouvez en effet durant ces périodes pratiquer plusieurs activités telles que les excursions et les longues balades, de jour comme de nuit.