Comment réduire sa facture d’électricité sans changer de fournisseur et sans investissement ?

0
51

Pour répondre efficacement à la demande sans cesse croissante des consommateurs français, l’Etat a procédé à la libéralisation du marché de l’énergie. Cette ouverture il y a dix ans a permis à plusieurs fournisseurs d’énergie de s’installer afin de répondre aux exigences des consommateurs. Toutefois, cela n’a pas impacté le coût de l’énergie qui ne cesse de grimper chaque année. Pourtant, les moyens financiers qui doivent permettre de faire face aux charges ne suffisent pas.

Afin de réduire leur facture, les Français n’hésitent pas à changer de fournisseur pratiquement chaque année. Sans doute, en le faisant ils espèrent trouver un meilleur prix. Pourtant, il est possible de réduire sa facture énergétique annuelle sans avoir à changer de fournisseur d’énergie. Et ceci, sans investissements. La solution serait de comparer en amont les offres afin de choisir la meilleure offre et d’adopter une consommation responsable.

Comparez les offres avant de s’abonner

Vous pouvez comparer soi-même les offres. Mais lorsque vous n’êtes pas habité, il est difficile de se retrouver dans les différentes offres. Afin d’obtenir la meilleure offre possible, il existe des comparateurs en ligne capables de vous aider à faire un comparatif des tarifs et des conditions. Cela vous permet d’effectuer des économies sur votre consommation annuelle.

Pour une meilleure comparaison des coûts, vous pouvez recourir à https://www.fournisseurs-energie.fr/comparateur-energie. En effet, grâce au comparateur fournisseurs-energie.fr, vous faites des économies en choisissant l’offre la plus adaptée à votre profil de consommation, qu’il s’agisse du gaz ou de l’électricité.

L’ouverture du marché de l’énergie a permis l’entrée sur le marché des offres de plusieurs fournisseurs d’énergie électrique. Chacun d’eux propose des offres propres à lui, avec des tarifs et des prestations différents de ses concurrents. Pour le consommateur, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver et faire un rapport entre les effets d’annonce marketing et le prix réellement appliqué. Et si vous ne prenez garde, vous tomberez facilement dans un piège qui vous engagera pendant un certain temps.

Grâce à l’usage d’un comparateur de fournisseurs d’énergie, vous pourrez obtenir juste en quelques clics :

  • Une estimation de factures d’énergie : un large aperçu des différents fournisseurs pour une tranche de consommation donnée ;
  • Une estimation de la consommation électrique annuelle de votre logement actuel ou futur ;
  • Le prix de l’abonnement et le coût du kWh pour chaque offre ;
  • Et les services inclus dans votre contrat.

Outre ces aspects, vous avez la possibilité de prendre contact avec les différents services clients, de parcourir les avis des consommateurs, et d’obtenir des aides aux démarches administratives. Les comparateurs d’offre de gaz et d’électricité constituent un véritable outil pouvant vous aider à choisir la meilleure offre. Vous avez à portée de main toutes les informations pour comprendre le processus de changement de fournisseur.

Par ailleurs, noter qu’en validant le formulaire des comparateurs d’offres en ligne, vous acceptez les conditions générales d’utilisation du service et transmettre vos données aux services connexes afin qu’ils soient en mesure de vous soumettre un devis, et de recevoir un récapitulatif des devis dans votre boîte électronique.

Pour utiliser efficacement un comparateur d’offres d’électricité et de gaz et réduire votre facture d’énergie en changeant de fournisseur, il est recommandé d’avoir les informations suivantes :

  • Les caractéristiques du logement (votre adresse, la surface de votre logement, le nombre d’occupants, etc.) ;
  • Une récente facture d’électricité et de gaz ;
  • Un relevé de votre compteur ;
  • Préciser le moyen de paiement lorsqu’il s’agit d’une souscription à un nouveau contrat.

La particularité avec le changement de fournisseur est que cela se fait sans coupure d’énergie et tous les contrats pour particuliers en France sont sans engagement. Vous pouvez donc résilier votre contrat actuel à tout instant sans condition et sans frais de résiliation. En raison du principe de réversibilité du changement de fournisseur, vous pouvez revenir à votre ancien fournisseur au tarif réglementé dès que vous le souhaitez. Cela se fait sans justification et sans surcoût.

Réduisez votre facture énergétique en optimisant les appareils de froid

Une autre façon d’agir sur votre consommation annuelle est d’optimiser vos appareils de froid. En effet, les appareils de froid dans votre logement représentent environ 35 % des consommations d’électricités. Pour faire des économies, il vous faudra vous concentrer sur l’usage que vous en faites.

Optez pour la bonne température dans le réfrigérateur. Les aliments doivent être à une température maximale de +5 °C dans la partie haute de l’appareil. Par conséquent, la température du réfrigérateur doit être de +4 °C. Grâce à un thermomètre, vous pourrez vérifier régulièrement la température et régler le thermostat en conséquence. Dans le cas des congélateurs, il est recommandé une température de -18 °C.

Il est également conseillé d’éloigner les appareils des sources de chaleur. Lorsque les appareils de froid sont exposés à la chaleur, leur consommation d’énergie augmente afin de produire du froid. Evitez donc tout rapprochement des appareils de froid avec les fours, les plaques chauffantes, le radiateur ou derrière une baie vitrée. Vous devez également entretenir les appareils pour éviter le givre. Le givre constitue un facteur de consommation d’environ 10 %. Pour optimiser votre appareil, pensez à dégivrer régulièrement les appareils de froid tous les 6 mois. Autre astuce importante, il est préférable de laisser un espace d’au moins 5 cm entre le mur et l’appareil. N’oubliez pas de nettoyer la grille de derrière une fois par an pour permettre à votre appareil de froid d’évacuer efficacement la chaleur et de ce fait, moins consommer.

Le contrôle des joints aussi est important. Pour le faire, placez une feuille entre la porte et le corps de l’appareil. Cela vous permettra de vérifier l’étanchéité de l’appareil. N’hésitez pas à changer le joint de votre appareil au besoin.

Si vous souhaitez changer ou acquérir un nouvel appareil, vérifiez que ceci porte une étiquette énergétique type A+ et vérifiez la présence de l’écolabel européen. C’est un gage de performance de l’appareil. Vous devez veiller à dimensionner au plus juste les appareils qui seront allumés toute l’année pour pouvoir optimiser les consommations. Dans le cas d’un réfrigérateur, c’est 100 litres pour une personne et 50 litres par personne supplémentaire. Les appareils doivent disposer d’une classe climatique. Il est question d’une plage de température ambiante idéale pour leur bon fonctionnement.

Réduisez votre facture en améliorant l’éclairage de vos pièces

Il est possible d’agir sur votre consommation d’électricité annuelle en améliorant l’éclairage de vos pièces. Lorsque vous laissez allumer la lampe du couloir ou de la pièce quand vous n’y êtes plus, vous courez le risque de voir votre facture grimper même si cela ne se remarque pas de façon tangible.

En ce qui concerne la solution, pensez à optimiser les apports solaires afin d’éclairer le moins possible. L’avantage avec cette solution est que vous gagnez un peu de chaleur. Ne laissez pas les arbres qui sont devant vos fenêtres grandir trop haut. Ils empêchent la lumière du soleil de pénétrer les pièces pour les éclairer. De même, si vous ne voyez pas l’obligation de mettre des rideaux, n’en mettez pas. Au pire des cas, choisissez des rideaux fins afin d’éclairer le plus naturellement possible vos pièces.

Les lampes consomment aussi. Pour une consommation responsable, choisissez des ampoules qui consomment moins d’énergie. Les ampoules halogènes, fluo compactes basse consommation et les ampoules LED vous seront plus rentables que les ampoules à incandescence classiques.

Evitez la climatisation

Beaucoup l’ignore, mais, même dans les zones qui sont les plus concernées, vous pouvez ne pas climatiser votre pièce. Il est possible de passer un été au froid, même dans les zones où la période d’été sévit nettement.

Pour consommer peu d’énergie, programmez la ventilation pour qu’elle sur ventile le matin et vous pourrez accumuler le froid à la maison. De même, en fermant bien les volets des baies les plus exposées au sud, vous allez réduire la chaleur à l’intérieur. De ce fait, vous n’aurez pas besoin de climatiser la pièce. Traitez également les vitrages les plus exposés en posant des films solaires bas émissivité.

La pose des casquettes solaires au-dessus des baies les plus exposées vous permet de réduire la pénétration de la chaleur. Une isolation renforcée permettra également de réduire la dépendance à la climatisation. Au cours des nuits, ouvrez les fenêtres pour refroidir en profondeur la chambre.

Sachez que la climatisation ne doit aucunement rimer avec condensation. Lorsque l’air est à 25 °C, vous aurez la condensation au sol si la climatisation fait circuler de l’air à 20 °C. Il ne doit pas avoir une grande différence entre la température de l’air et la température au niveau du sol.

Outre le système de climatisation, lorsque vous disposez d’une ventilation à l’intérieur, pensez à la réguler. En effet, la plupart des systèmes de ventilation disposent de deux vitesses de fonctionnement. Le passage d’une vitesse à une autre se fait par le biais d’un interrupteur. Une vitesse minimum est suffisante pour ventiler convenablement votre maison sauf à certains moments de la journée (en cas d’utilisation de la salle de bain ou de la préparation des repas). Une régulation de la ventilation vous aidera à faire d’importantes économies d’électricité et de chauffage. Ceci bien évidemment avec une bonne qualité de l’air suffisante préservée.

Cuisinez de façon responsable

Même si elle ne consomme énormément d’énergie, il est quand même possible d’économiser sur le pôle cuisine en adoptant des comportements responsables.

Si vous utilisez des plaques de cuisson électriques ou vitrocéramiques, il est conseillé d’éteindre les plaques avant la fin de la cuisson, car ces types de plaques favorisent les pertes d’énergie par rayonnement en induisant un rendement énergétique faible.

Dans le cas des plaques à induction, vous devez veiller à couper la plaque lors d’une absence prolongée. Pour les gazinières, vous devez vérifier la couleur des pointes des flammes. Lorsqu’elles sont aux bleues ou à l’orange, c’est la norme. Dès lors qu’elles passent au jaune, envisagez un réglage des injecteurs de gaz. Il est indispensable de changer le tuyau arrivé à sa date de péremption pour des mesures de sécurité.

Par ailleurs, pour une consommation raisonnable de l’énergie, n’omettez pas de mettre le couvercle, car il peut vous faire gagner 15 à 30 % sur le prix de l’énergie.

Il y a des gestes écologiques qui vous seront utiles et bénéfiques :

  • En usage de four, éteignez-le quelques minutes avant la fin de la cuisson ;
  • Pour les appareils de froid, ne mettez pas les plats encore chauds à l’intérieur ;
  • Utiliser la cocotte-minute : elle permet d’utiliser moins d’énergie et peu d’eau dans la cuisson.

En conclusion, il est possible de réduire sa facture en modifiant ses habitudes. Pour encore plus d’économies, vous pouvez comparer en amont les offres de gaz et d’électricité afin de faire le meilleur choix. Les comparateurs en ligne des prix du gaz et de l’électricité sont un excellent moyen de trouver le meilleur fournisseur avec la meilleure offre possible. Et si vous avez du mal à choisir, vous pouvez faire recours à un comparateur en ligne ayant une équipe d’experts capable de vous conseiller et vous assister dans votre transition. Ainsi, vous pouvez formuler une demande de devis en ligne sur le site du comparateur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here