Comment préserver son capital voiture ?

0
258

Devenant de plus en plus complexes à cause de l’électronique et des équipements de sécurité qu’elles contiennent, les voitures sont logiquement de plus en plus chères de nos jours. Il importe donc qu’elles soient préservées le plus longtemps possible afin que les propriétaires puissent amortir leur achat tout en gardant à l’esprit une possible revente en tant que véhicule d’occasion. Cet article présente des moyens simples, depuis l’entretien jusqu’à l’assurance automobile, pour mieux bénéficier de ce capital.

L’entretien d’une voiture

Même pour ceux qui ne sont pas particulièrement attachés à leur voiture, elle requiert un entretien minimum. Voici des points clés à respecter pour garder son véhicule en bon état.

L’huile de vidange

La vidange du moteur est l’une des choses à respecter de façon systématique dans l’entretien d’une voiture. Le filtre à l’huile est donc changé. Il est déconseillé de dépasser 1 an ou 20 000 km avant de procéder à une vidange. Le fait est que l’huile se dégrade de différentes manières notamment par un processus d’oxydation qui la décompose sans même qu’on ne l’ait utilisé dans un moteur. C’est donc une mauvaise idée de penser que l’on pourrait acheter de l’huile pour la stocker suite à une promotion ou autre, parce qu’elle aurait sûrement perdu ses propriétés au bout de quelque temps.

À l’usage, elle se charge de particules en suspension et notamment des particules métalliques qui peuvent nuire à la qualité du lubrifiant, et donc l’huile vieillit plus vite. Il y a aussi les problèmes de dépôts nuisibles, par exemple, au palier de turbo. Le fonctionnement du moteur peut également provoquant un cisaillement de la viscosité de l’huile. Peu importe, il faut retenir que l’huile est l’élément le plus important dans un moteur. Elle doit donc être de bonne qualité et choisie selon la viscosité requise par le constructeur et respecter certaines normes qui sont synonymes de qualité.

La distribution

Un autre point essentiel dans l’entretien d’une voiture est le contrôle de la distribution. Bien que cette opération coûte assez cher, il faut la respecter en surveillant la tension de la chaine, au cas où il y en aurait, ou l’état de la courroie de distribution. Grâce à elle, les mouvements entre les pistons et les soupapes sont synchronisés. Pour être plus simple, la distribution assure l’ouverture des soupapes au moment précis où elles doivent s’ouvrir. Elles assurent l’entrée du carburant, la sortie des gaz d’échappement et la fermeture de la chambre de combustion.

Par exemple, lorsque la distribution est à chaine, il faut procéder à une vérification, de la tension et de l’état d’usure, tous les 100000 km. Cela n’empêche pas de rester vigilant. Les prescriptions indiquées pour la courroie par le constructeur sont à suivre rigoureusement. Quel que soit le cas, il ne faut jamais prendre le risque de rompre la courroie, car une soupape qui ne s’ouvrirait pas ou ne se fermerait pas au bon moment provoquera immanquablement la casse du moteur puisque le piston va entrer en contact avec la soupape. Là encore, il faut suivre les préconisations du constructeur du véhicule.

Les éléments à surveiller

Il y a en tout 05 éléments à surveiller constamment :

  • Le FAP (Filtre à Particules)

Lorsque ce dernier se bouche, cela peut nécessiter que l’on soit obligé de le remplacer. Compte tenu de son prix élevé, il faut donc accorder un soin particulier aux sondes à l’échappement qui contrôlent le système, surtout celles de pression différentielle.

  • Le turbo

Cet élément doit également être bien surveillé notamment lorsque sa géométrie est variable. Une fuite peut aussi conduire à la casse du moteur.

  • Le niveau d’huile

Un manque d’huile cause des dommages au moteur, mais un surplus d’huile peut conduire à un colmatage des FAP et du catalyseur. L’augmentation de pression engendrée peut abîmer les joints spi qui risquent de se mettre à fuir, ce qui engendrerait des dépenses.

  • La vanne EGR (Exhaust Gas Recirculation)

Si cette dernière se coince, cela encrasse l’admission et entraine une réduction de l’efficacité du moteur.

  • Les pneumatiques

Les pneus sont un élément essentiel du véhicule. Ils contribuent à la tenue de route et vous évitent donc des accidents qui diminueraient fortement votre capital voiture. Il faut régulièrement vérifier leur état et notamment leur usure et leur pression. Un pneu insuffisamment gonflé peut éclater.

Autres points essentiels

En plus de tous ces éléments, il est bon de jeter, de temps en temps, un coup d’œil au liquide de refroidissement afin d’éviter une surchauffe et la destruction du joint de culasse s’il y a manque d’eau. Il faut surtout éviter l’utilisation de l’eau de robinet, car elle ne possède pas d’antigel ni d’additif qui protègent le moteur de l’oxydation.

Le moindre suintement doit être pisté. Que ce soit une fuite de boite, un carter moteur ou de l’eau. Plus vite, la fuite sera détectée, moindres seront les conséquences. La proximité des injecteurs doit aussi être examinée, car une fuite pourrait nuire au bon fonctionnement du moteur sans compter les risques d’incendie.

Il ne faut surtout pas attendre avant d’entamer les réparations si une des pièces de la voiture est abimée. Dans certains cas, la pièce en mauvais état peut engendrer un dysfonctionnement d’une autre pièce. Cela peut même conduire à la dégradation du reste de la mécanique. Aujourd’hui, les avertisseurs d’usure ont plus de performance grâce aux nouveaux systèmes électroniques. Ils permettent d’éviter ce genre de problème donc il ne faut pas attendre pour changer la pièce défectueuse. La majorité des garagistes facilitent le paiement à leurs clients en proposant un paiement étalé sur plusieurs mensualités. Ils sont d’ailleurs les mieux placés pour prodiguer les conseils adéquats pour protéger sa voiture.

La propreté du véhicule

C’est un aspect que l’on ne prend pas souvent en compte, mais la préservation du capital voiture passe également par une bonne propreté du véhicule. En faisant un nettoyage régulier, les revêtements ainsi que les éléments du tableau de bord et les systèmes de ventilations, sont conservés. Il faut éviter la fumée de cigarette à l’intérieur de la voiture, car elle pollue l’environnement intérieur en s’incrustant dans les tissus.

La voiture doit être assainie et aérée de façon régulière. Les plastiques doivent être dépoussiérés, les sols et les sièges aspirés. Un nettoyeur à vapeur serait très utile pour désincruster les saletés. Que ce soit les vitres, la carrosserie, les jantes et les phares, tout doit être nettoyé ou lavé. Un soin particulier doit être accordé à la carrosserie. Un bon entretien de la carrosserie permet d’évider une oxydation précoce.

Pour être au parfum des actualités concernant le sujet, le mieux c’est de s’abonner à un blog sur les voitures.

L’assurance automobile pour préserver son capital voiture

L’une des meilleures manières de protéger sa voiture des divers risques, c’est de souscrire à une assurance automobile. Une assurance de base est même imposée. Pour les autres garanties additionnelles et donc facultatives, tout dépend des risques contre lesquels vous souhaitez vous prémunir.

L’assurance auto responsabilité civile

Tout véhicule enregistré doit souscrire à cette assurance. Elle est donc obligatoire et couvre tous dommages qui pourraient être causés à des tiers lors d’un accident imputable au propriétaire du véhicule assuré. D’importantes indemnités sont prévues pour la majorité des dommages physiques et matériels. Cependant, elle ne couvre pas les dommages causés au véhicule assuré, ni le vol, ni le vandalisme ou encore la grêle. C’est ce qui fait d’elle l’assurance auto la plus simple. Le coût de la prime d’assurance diffère selon le niveau de bonusmalus, la puissance du véhicule, l’âge de son propriétaire, son domicile et sa compagnie d’assurance. Il est donc conseillé de comparer les tarifs des divers assureurs afin d’obtenir le prix le plus avantageux.

L’assurance incendie, bris de glace, vol, etc.

À l’opposé de la garantie responsabilité civile, cette assurance est facultative. Elle couvre tout dommage causé au véhicule assuré notamment l’incendie, les dégâts causés par les animaux sauvages ainsi que les dommages dus à la tempête et la grêle. Tous les objets de valeurs pouvant être volés et situés à l’intérieur du véhicule fermé tels que les lunettes de soleil, les autoradios, les caméras, les documents, les ordinateurs et autres sont assurés.

Pour cette garantie également, chaque compagnie définit son tarif. En plus des critères tels que le lieu de résidence, le modèle du véhicule, la profession du propriétaire et son âge, la possession ou non d’un garage constitue un critère important. Il est aussi nécessaire de faire une comparaison entre les tarifs. Un autre point concerne la franchise facultative. Selon les compagnies, les couts des franchises peuvent beaucoup varier et vous laisser avec une somme importante à votre charge.

L’assurance tous risques

Tout comme l’assurance présentée précédemment, elle est facultative. Néanmoins, c’est une garantie complémentaire qui s’avère très utile pour les véhicules neufs et ceux ayant une grande valeur. Tous les dommages accidentels non couverts par la garantie responsabilité civile, sont couverts par celle-ci. Ce qui est très utile lorsque l’accident est causé par le propriétaire du véhicule assuré. En effet, l’assurance tous risques couvre non seulement les dommages causés au véhicule tiers, mais également ceux causés à la voiture assurée. Que ce soit les réparations ou la location d’une voiture provisoire, tout est pris en compte. Même en cas de sinistre total, où la voiture est irrécupérable, le montant de la valeur (celle de remplacement) du véhicule assuré est remboursé au propriétaire. Cette assurance couvre également tout dommage dû au vandalisme.

Ici aussi, les tarifs sont fixés par chaque compagnie en fonction du lieu de résidence et du modèle du véhicule. Il peut donc avoir une très forte variation entre les prix. Le montant de la franchise est également à prendre en compte. L’assurance tous risques offre aussi un système de bonus-malus. Moins il y a de sinistres sur une longue période, plus la prime diminue. Comme pour toute assurance, il est toujours bon de comparer les tarifs et les prestations des différentes compagnies.

Une conduite intelligente pour préserver son capital voiture

La manière de conduire un véhicule a une influence directe sur la manière dont elle vieillira. Les accélérations suivies d’un freinage brusque ne sont pas recommandées. Cette conduite dite sportive provoque une usure prématurée du véhicule. Il ne faut cependant pas hésiter, lorsque c’est possible, à pousser un peu son moteur. En effet, l’ennemi principal des moteurs modernes (les diesels en particulier) n’est plus l’usure, mais plutôt l’encrassement.

Lorsque la vitesse est stabilisée, le régime ne doit en aucun cas être inférieur à 1500 tours par minute lorsqu’il s’agit d’un moteur diesel et à 2000 tours par minute dans le cas d’un bloc essence. Le système de dépollution d’un diesel doit chauffer longuement afin de s’auto nettoyer. Il ne faut donc pas parcourir des trajets de moins 15 km. Si l’on fait beaucoup de petits trajets répétés, c’est-à-dire moins de 5 km, la durée de vie du moteur sera nettement amoindrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here