Combien de temps le THC reste-t-il dans le sang 

0
128

Bien qu’autrefois condamné, le cannabis est tout de même une plante qui peut procurer de nombreux bienfaits, de façon saine et naturelle. De ce fait, les sociétés, mais aussi les organisations officielles comme l’OMS ont rendu sa consommation légale depuis quelques années. Toutefois, ce relâchement législatif n’empêche en rien que les autorités ou entreprises exigent des tests de dépistage dans un contexte médico-légal (accident de la route, suspicion d’usage de stupéfiants, etc.) ou professionnel. Si vous êtes consommateur, il s’avère alors important de connaître la durée d’influence du cannabis dans votre organisme.

Le THC : ce que c’est !


Diminutif de tétrahydrocannabinol, le THC est l’une des molécules actives du cannabis ; il est responsable de l’effet psychoactif (euphorie, yeux rouges, somnolence, sensation de fatigue…) que ressent le consommateur. Mesuré lors des tests de dépistage, il s’agit en fait d’une substance chimique présente naturellement dans le cannabis et dont la teneur diffère selon les formes et variétés de cannabis.

Où s’en procurer ?

En France, l’achat du cannabis est possible auprès des commerçants spécialisés, dans les magasins physiques ou les boutiques en ligne à l’instar de The Green Brand, expert du cannabis. Growshop de référence en France avec Erik Collado Vidal comme PDG, l’entreprise propose un vaste catalogue de produits avec les détails du monde incroyable de la culture de la marijuana.

Temps d’élimination du THC : des facteurs à considérer


De nombreux éléments interviennent dans l’analyse du temps d’emprise du THC dans l’organisme. Il s’agit en fait de facteurs propres à chaque individu, mais également de la variété de cannabis et de son mode de consommation. Au nombre des facteurs individuels, on retrouve le poids, le taux de graisse et la quantité ou la fréquence de la consommation. Quant au mode de consommation, le fait que le cannabis soit fumé, inhalé ou ingéré sous forme de space cake est à prendre en compte. Sans oublier que certaines variétés de cannabis sont plus puissantes et concentrées en THC que d’autres.

Que devient le THC dans l’organisme ?

Une fois dans l’organisme, le foie assimile le THC pour produire les métabolites 11OH-THC et THC-COOH, détectables dans le corps pendant plusieurs semaines même après que l’effet du cannabis se soit estompé. Ce n’est cependant pas le cas du THC qui ne reste détectable que quelques heures après sa consommation.

Détection du THC par test sanguin


Avant d’aborder le dépistage sanguin, il convient de noter qu’il existe d’autres possibilités pour détecter la présence du THC dans l’organisme humain : il s’agit des dépistages urinaire, salivaire ou des cheveux et poils. En ce qui concerne les tests sanguins, ils peuvent détecter le THC actif dans le sang en plus des métabolites du THC. Et comme mentionné plus haut, la durée du THC dans le sang ne saurait être définie avec exactitude, vu qu’elle dépend de plusieurs facteurs. On peut cependant retenir comme durée de détection du THC dans le sang :

  • pour un usage occasionnel : 2 à 8 heures ;
  • pour un usage intensif et quotidien : jusqu’à plus d’un mois après la dernière consommation.

Aussi, si c’est une inhalation, la durée du THC dans le sang va jusqu’à 2 jours, voire 1 mois chez les gros consommateurs, après un arrêt. En cas d’ingestion du cannabis, ces durées de détection sont les mêmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here