7 conseils et astuces pour faire du dropshipping

0
65

Qu’auriez-vous pensé si nous vous disons qu’il est possible de vendre des produits sans les avoir ? Eh oui ! C’est bien possible grâce à un mode E-commerce sans stock très populaire connu sous le nom : Dropshipping. C’est le nouvel eldorado du commerce en ligne qui bat son plein depuis quelques années dans plusieurs pays du monde. Si vous vous intéressiez un tout petit peu à l’univers des ventes en ligne, vous auriez en entendu parlé. Cependant, ne s’y lance pas qui veut. Pour que votre projet E-commerce de rêve ne se transforme pas en cauchemar, nous vous avons concocté quelques conseils et astuces pour vous permettre de faire du meilleur dropshipping.      

Le dropshipping et ses principes fondamentaux de fonctionnement

Né en Chine et devenu incontournable aux États-Unis, le dropshipping est devenu la tendance du moment en matière de E-commerce. Mais en dépit de sa réputation, il reste non connu de certaines personnes.

En effet, le dropshipping peut être compris en termes simples comme un procédé de vente des produits aux clients sans avoir le stock. On peut parler d’un mode E-commerce sans stock. De façon beaucoup plus explicite, vous vendez sur votre boutique les marchandises d’un grossiste (fournisseur) chargé de les expédier aux clients sans avoir le stock dans votre boutique. Mais en contrepartie, ce fournisseur doit vous verser une commission sur les ventes effectuées par votre biais. Disons que le dropshipping est un système de vente numérique dans lequel vous n’êtes ni expéditeur ni fournisseur des produits. Vous n’avez qu’à faire les ventes en sous-traitant entièrement la chaîne logistique c’est-à-dire depuis l’achat jusqu’à l’expédition et la livraison en passant par l’emmagasinage. Son système de fonctionnement est très simple.

Le principe de fonctionnement prend en compte trois principaux acteurs que sont : les internautes (clients), le vendeur (s’occupe des ventes) et le fournisseur (celui qui dispose des produits). Le processus qui met en action ces trois acteurs peut se décliner comme suit :

  • vous êtes vendeur ou revendeur disposant d’une boutique en ligne que vous avez ouverte sur Shopity, Wix, Prestashop par exemple ;
  • vous cherchez les marchandises chez les fournisseurs grossistes comme Aliexpress, Alibaba… grâce à un « plug-in » tel que « Oberlo », lequel vous affiche l’ensemble des données d’un produit de votre choix. Avec un clic, vous avez dans votre magasin les images et informations sur votre produit ;
  • vous invitez ensuite vos clients dans votre boutique dropshipping. À souligner que ces derniers pensent que vous disposez d’un stock alors que c’est plutôt votre fournisseur qui en dispose ;
  • lorsque l’un de vos clients passe une commande, vous passez à votre tour la commande chez votre fournisseur qui est en même temps chargé d’expédier directement ces produits chez votre client.

C’est ainsi que vous devenez vendeur des produits sans en avoir le stock. C’est dire donc que le fournisseur ou grossiste commercialise ses produits par votre boutique intermédiaire. Vous pouvez avancer le montant des commandes avant de l’encaisser après. C’est plutôt facile et très avantageux. Cela vous évite par exemple les stocks d’articles invendus même si vous avez un délai de livraison plus ou moins long.

Il est encore possible de gagner votre vie avec moins de risques financiers. Mais pour y parvenir, vous devez prendre connaissance d’un certain nombre d’éléments susceptibles de vous faciliter votre entrée dans le monde de dropshipping. Au cas où une aventure digitale dropshipping vous tenterait donc, nous vous invitons à prendre en considération les conseils et astuces suivants pour réussir votre projet.

Définir la gamme de produits innovante

Choisir votre secteur d’activité revient à vous demander ce que vous allez vendre. Avant de faire du dropshipping, vous devez absolument vous poser cette question. C’est important d’éviter de la prendre à la légère même si elle a l’air banale. Il est même conseillé de procéder à une étude préalable du marché, car plus besoin de vous rappeler que le marché de E-commerce est presque saturé. Ainsi, vous devez donc trouver une formule originale pour vous démarquer de vos concurrents qui ont déjà envahi le secteur. Si pour faire du dropshipping, vous avez besoin d’une touche personnelle pour vous différencier de vos concurrents, sachez que vous avez plusieurs possibilités pour y arriver.

  • Vous pouvez avant tout faire un zoom sur l’ensemble des produits dont vous avez eu besoin, mais vous n’aviez pas pu retrouver dans les boutiques disponibles ou sur les plateformes E-commerces.
  • Vous pouvez aussi interroger votre entourage sur les produits dont ils ont souvent eu besoin, mais qui malheureusement ne figurent pas dans le catalogue des boutiques en ligne.
  • Veuillez choisir la gamme de produits qui, en même temps qu’elle vous passionne, comble les attentes des internautes. Il est plutôt plus facile de faire couler les produits qui vous inspirent et vous inspirent confiance.

Opter pour un mode d’expédition express 

Une bonne politique de fidélisation de la clientèle passe forcément par le choix d’un système de livraison rapide.

Plus le client réceptionne ses marchandises en un temps record, plus il vous fait confiance et vous recommande même à ses proches familiers et amis. Vous pouvez trouver sur le marché plusieurs modes de livraison. Le système de livraison ePacket est un exemple parmi tant d’autres. Dans tous les cas, vous devez adopter une formule de livraison express des marchandises qui vous permet d’appâter autant de clients possibles. En effet, la satisfaction de la clientèle reste un élément déterminant dans la réussite de tout projet E-commerce.

Passer à la création ou à l’installation de votre entreprise Internet professionnelle 

L’outil obligatoire et principal de fonctionnement du dropshipping est incontestablement une plateforme internet.

Aussi, convient-il de mettre en place un site Web de vente qui soit attrayant et professionnel. Votre site E-commerce doit non seulement incarner l’esprit des produits que vous mettez en vente, mais il doit pouvoir afficher tous les renseignements indispensables au démarchage de futurs clients. Vous devez garder à l’esprit qu’avant qu’un éventuel client ne passe une commande chez vous, votre site E-commerce doit être fluide et apparemment esthétique. Les différents frais, les différentes informations associées aux modalités de livraison et dans une moindre mesure les offres promotionnelles devront faire l’objet d’un affichage sur l’écran. L’autre point important relatif à la réussite en dropshipping est la sécurisation de votre site. Pour mettre en place votre entreprise de vente en ligne, vous devez nécessairement penser à la mise en place des moyens de transactions financières sécurisés et faciles. Il est important de prendre en considération l’avènement des Smartphones dans la prise de cette décision.

Aller à la recherche des fournisseurs 

Lorsque nous prenons en compte le secteur de dropshipping en France, nous nous rendons compte qu’il est moins développé par rapport au secteur chinois par exemple. Ainsi, il est moins évident de trouver les grossistes seulement à travers Google. En réalité, la plupart des fournisseurs ne s’annoncent pas toujours via leur site Web. Alors, tournez aussi vos regards vers les marchands professionnels qui animent les marketplaces tels qu’Amazon, AliEspress, eBay… de même que les dispositifs d’automatisation pour les sites CMS.

Chercher et trouver le catalogue fiable des fournisseurs ainsi que de leurs produits 

Lorsqu’on veut nouvellement se créer une place dans l’univers du dropshipping, on est souvent tenté de se demander comment réussir ses premières ventes en ligne. Cela arrive naturellement à l’ensemble des débutants. C’est pourquoi dans la plupart des cas, beaucoup optent pour le dropshipping parce que c’est pratiquement la seule alternative pour se libérer des risques liés à la gestion des stocks. D’où la nécessité de choisir un meilleur fournisseur pour être à même de vendre les produits de qualité et en quantité. Pour réussir cette étape, vous êtes censé prendre en compte plusieurs paramètres.

La vérification du fournisseur : sa légitimité, sa légalité

Cette étape fait appel à certaines questions : est-ce que les fournisseurs avec lesquels vous entrevoyez collaborer sont assez crédibles ou fiables ? Méritent-ils votre confiance quant aux délais de livraison, à la qualité et la conformité des produits ou encore quand il s’agit de la disponibilité du stock ? Non seulement cela vous permet d’avoir une idée de la qualité des articles, mais vous permet également de mieux organiser la fixation des tarifs. Restez tout aussi attentif aux conditions de vente de votre fournisseur, aux tarifs proposés et à tout ce qui se rapporte au SAV (Service après-vente), à l’instar des modalités de retour, des délais de livraison et des tarifs d’expédition des produits.

Mais choisir un bon fournisseur, c’est aussi le contrôle de légitimité des fournisseurs. En effet, ce n’est pas une injure que de dire qu’il y a des brebis galeuses parmi les fournisseurs. Vous devez alors y rester attentif en vous renseignant sur la régularité et la conformité des fournisseurs. Vous êtes tout au moins sensé de vous informer sur le nom de la société, son numéro d’enregistrement et SIREN (Institut national des statistiques et des études économiques) dont vous pouvez trouver ceux des entreprises françaises sur le site Internet de l’INSEE. Vous devez connaître également le nom du gérant ainsi que l’adresse physique de l’entreprise sans oublier son formulaire de contact. Ce ne serait pas une mauvaise idée de contacter le fournisseur via le téléphone pour avoir plus de détails sur l’entreprise.

Les conditions légales de votre futur fournisseur doivent être aussi passées en revue. En effet, il existe bien évidemment des dispositions légales qui encadrent le secteur de dropshipping en France. Les mentions sont obligatoires pour tout fournisseur qui est tenu de les mettre à la disposition de ces collaborateurs.

Passer un test de fiabilité et de crédibilité sur votre fournisseur 

Rappeler que vous devez tout mettre en œuvre pour soigner l’image de votre entreprise Web en fidélisant la clientèle, en démarchant d’autres acheteurs. Et cela ne pourra être possible que si vous offrez des services de qualité. C’est d’ailleurs pour éviter des surprises désagréables qu’on vous suggère souvent de passer vous-même une première commande pour vous assurer de toutes les exigences avant de faire des propositions de produits aux clients.

Indispensable donc de tester tous les aspects des services de votre fournisseur avant même un quelconque accord avec ce dernier et votre boutique. Cela vous permettra d’évaluer tous contours liés à la chaîne de fonctionnement de ce fournisseur (les achats, les expéditions, les livraisons, le délai de paiement de votre commission…). En tout cas, vous aurez donc la possibilité d’apprécier le niveau de respect des engagements commerciaux de votre fournisseur.

Se renseigner sur la renommée de votre fournisseur 

Votre fournisseur a certainement déjà fait ses preuves sur le terrain. Vous informer donc sur sa réputation devrait vous permettre d’avoir sur sa fiabilité et sans doute sur la qualité de ses services. Lorsque vous vous informez par exemple sur les probables litiges de votre société fournisseur ou écoutez les avis des clients par rapport aux services de cette dernière, cela vous édifie. Cela vous permet de savoir la marge de confiance que vous pouvez lui accorder.

Évaluer le mode de paiement et la qualité des produits proposés 

Ne perdez pas de vue le fait que votre rémunération dépendra principalement des commissions que vous aurez à réaliser sur les différentes ventes des marchandises. Alors, mieux vaut vous assurer des dispositions sécuritaires du type de paiement que vous propose votre fournisseur. Dans la plupart des cas, le virement bancaire ou les services de transfert d’argent en ligne  tels que « PayPal » et « Western Union » sont les mieux conseillés et les plus adaptés.

Quant à la qualité des produits proposés, elle entre toujours dans le cadre de la satisfaction ou de la fidélisation de la clientèle. « La qualité à un prix » disons-nous souvent. Mais lorsque le client trouve la qualité qu’il recherche chez un produit, il ne lésine pas sur les prix. Et lorsqu’il part tout heureux avec son produit, vous êtes sûr de le revoir prochainement. Un bon client n’est pas que celui qui achète beaucoup, mais plutôt celui qui vous démarche gracieusement d’autres consommateurs. Il reste donc un véritable pôle de communication.

 Optimiser votre site par les bonnes pratiques des moteurs de recherche

À l’ère de la numérisation, il est carrément impossible de prétendre pouvoir vendre en ligne et faire prospérer son entreprise Web d’une manière durable sans adopter le SEO (Search Engine Optimization). Le SEO demeure l’ultime référencement naturel et un vrai système de promotion qui permet d’opérer des résultats des différents moteurs de recherches à l’image de Google. Il vous permet aussi d’être bien classé dans ces résultats. En effet, lorsque votre site est mieux optimisé, vous appâtez viscéralement à vos divers produits à tout moment.

Mais le SEA (Search Engine Acquisition Advertising) vous permet aussi d’attirer les consommateurs grâce aux annonces publicitaires qu’offrent les moteurs de recherche. Il reste un excellent moyen pour donner facilement et grandement à votre site une meilleure visibilité. Alors, nous vous recommandons absolument de privilégier l’utilisation simultanée du SEO et du SEA pour maximiser vos chances de réussir votre projet E-commerce.                 

Élaborer un bon plan marketing et organiser votre communication

Vous avez déjà mis en place votre entreprise qui fonctionne normalement. Alors, le moment est venu de faire sa promotion. La publicité est l’un des axes majeurs pour le succès d’un dropshipping. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités qui vont des publications sur les réseaux sociaux aux opérations de promotions sans oublier les créations des Blogs. En somme, nous pouvons retenir les actions suivantes :

  • la diffusion des contenus sur YouTube, Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest et autres ;
  • l’organisation des concours promotionnels pour offrir des cadeaux aux clients ;
  • les petites réductions et les cadeaux.

En définitive, nous pouvons retenir qu’à la quête des activités visant à mieux arrondir la fin du mois, beaucoup sommes-nous à nous intéresser aux commerces en ligne. Le dropshipping est devenu le mode E-commerce qui occupe la plupart des esprits avec ses avantages, mais aussi ses inconvénients qui ne laissent personne indifférent. Probablement facile à installer, moins dispendieux au démarrage et faisable sans grand besoin de main-d’œuvre, ses services peuvent profiter à tout le monde.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here