5 conseils pour installer un voile d’ombrage dans votre jardin

0
354

Vous voulez apporter une ombre agréable à votre extérieur ? Vous aimeriez aussi le protéger des caprices climatiques comme le vent et la pluie ? Terrasse, balcon, jardin ou même piscine : le voile d’ombrage est une excellente alternative aux parasols et aux stores extérieurs. Plus abordable et facile à installer qu’une pergola, elle peut offrir un style bohème ou au contraire très chic. En bref, c’est une solution polyvalente et avantageuse pour protéger vos zones de détente extérieure. Suivez donc nos conseils pour installer un voile d’ombrage dans votre jardin.

Comment choisir la forme de votre voile d’ombrage ?

Tout d’abord, il existe plusieurs formes de voiles d’ombrage. Comme vous pouvez le voir sur ce site spécialisé, les plus courantes sont au nombre de trois : carrée, rectangle ou triangle. Sur chacune, les points d’ancrage se situent au niveau des coins. Il y en a donc 3 ou 4 selon la forme du voile d’ombrage. Pour choisir le meilleur format pour votre jardin, terrasse ou balcon, commencez par mesurer l’espace à couvrir. Tenez également compte de l’orientation du soleil, qui va impacter la disposition de votre toile et potentiellement sa forme. Enfin, il faut aussi considérer les endroits de fixation qui s’offrent à vous. Est-il possible de fixer des points d’ancrage sur la façade du bâtiment ? Faudra-t-il installer des mâts en complément ou pour fixer le voile entier ? Si oui, à quels endroits serait-il possible de le faire ? Répondre à ces questions vous aidera à identifier la forme la plus adéquate.

Quel tissu privilégier pour la toile ?


Deuxièmement, le tissu qui compose la toile est un autre critère de choix important. La décision dépend surtout de vos besoins et des particularités climatiques de votre région. En général, vous avez deux possibilités : 

  • Un tissu traité anti UV, qui vous protège parfaitement contre les rayons nocifs du soleil, tout en limitant les risques de décoloration de la fibre.
  • Une toile imperméable, qui assure une évacuation optimale de l’eau de pluie et de toute forme d’humidité.

Certains voiles d’ombrage se composent d’un tissu qui allie ces deux propriétés, mais ils sont plus rares et plus coûteux. Et bien sûr, le choix du tissu implique aussi de sélectionner la bonne couleur. À ce niveau, vous pouvez vraiment vous faire plaisir car la palette de coloris est très importante. Du rouge vif au bleu ciel doux, en passant par le noir intense et le crème délicat, vous n’avez que l’embarras du choix ! Si votre objectif est principalement de vous protéger contre la chaleur et les rayons du soleil, nous vous recommandons plutôt un voile d’ombrage de couleur claire. Et si vous cherchez un look plus extravagant et estival, laissez-vous tenter par des teintes pleines de peps.

Envisagez d’en associer plusieurs

Ensuite, notez qu’il est possible et même très courant d’installer plusieurs voiles d’ombrage au-dessus d’une surface extérieure à protéger. Cela offre certains avantages, comme la polyvalence. En variant les formes et les orientations de vos toiles, vous profitez alors d’une protection optimale contre le soleil, la pluie ou le vent. De plus, cette diversité offre une meilleure personnalisation du rendu de votre installation. En mixant les formats (formes et dimensions), les coloris et les inclinaisons, vous obtenez alors un design d’extérieur absolument unique. Et enfin, la combinaison de plusieurs toiles tendues vous permet aussi de bénéficier des avantages d’un tissu anti UV et d’une version imperméable. Pratique si vous ne trouvez pas de toile 2-en-1 !

La fixation sur une façade ou des poteaux

Comme abordé plus haut, un voile d’ombrage peut se fixer sur une façade et/ou sur des mâts plantés dans le sol. L’installation dépend de vos besoins et de vos possibilités. Dans tous les cas, il s’agit de fixer chaque coin de la toile à un point d’ancrage, en respectant une certaine inclinaison. En général, on recommande de l’incliner de 15 à 25 % pour éviter que les eaux de pluie ne stagnent sur le tissu. Concernant la hauteur, elle se situe au minimum à 3 mètres à l’endroit le plus haut. Ne fixez pas votre toile plus bas, sinon le rendu sera peu agréable pour vous.

Dans l’idéal, si vous installez des poteaux, faites en sorte qu’ils accueillent les points d’ancrage les plus bas. Et fixez de préférence les points les plus hauts sur la façade. Mais si cette disposition ne convient pas à vos besoins (à cause de l’orientation habituelle du soleil, notamment), cette précaution n’est pas primordiale. De plus, veillez à ce qu’un tiers de la hauteur du mât se trouve enterrée. Cela garantira une tenue plus robuste et durable, et vous permettra de mieux ajuster la tension sans que le mât ne bouge. Notez par ailleurs que le choix du poteau dépendra du type de sol 

  • À sceller dans un sol plutôt meuble,
  • Modèle à visser pour un sol dur,
  • À lester, si vous n’avez pas la possibilité de visser ou creuser,
  • Platines murales pour fixer un poteau à un muret ou un mur.

Enfin, si vous fixez plusieurs voiles d’ombrage sur une même façade, assurez-vous d’espacer leurs points d’ancrage d’au moins 8 mètres. Cela offrira une meilleure solidité et évitera de fissurer le mur.

Optimisez la tension de la toile

Pour finir, il est primordial de correctement ajuster la tension de la toile. Il s’agit de la tendre suffisamment pour qu’elle tienne bien en place et ne fluctue pas au gré du vent. Mais, il ne faut pas non plus la tendre de manière excessive, sinon le tissu perdra de sa flexibilité et se tordra. En tirant trop fort, vous risquez aussi d’endommager les fixations. L’optimisation de la tension du voile d’ombrage se fait au niveau de ses points d’ancrage. En général, ils sont munis de tendeurs élastiques et/ou de chaînes à ajuster. En pratique, vous devez tendre chaque point l’un après l’autre de façon progressive. L’objectif est que toutes les extrémités soient serrées uniformément pour qu’aucune ne subisse une pression excessive. L’ajustement demande un peu d’effort et de patience, mais c’est l’une des étapes les plus importantes de l’installation d’un voile d’ombrage !