Appareils dentaires : différents types, entretien, prix – Le guide complet !

0
4462

La dentisterie moderne rend quotidiennement service à notre santé bucco-dentaire avec de nouvelles générations d’appareils dentaires. Éprouvez-vous le besoin d’en savoir un peu plus sur les appareils dentaires ? Cet article est fait pour donner des réponses pratiques aux questions fréquentes sur les appareils dentaires.

L’utilité des appareils dentaires

Il nous arrive un jour ou l’autre, pour des raisons diverses, d’être assez préoccupés par notre santé bucco-dentaire. Une carie dentaire ou une lésion peut conduire par exemple à la perte de vos dents naturelles. Dans d’autres cas, des dents mal alignées, une mâchoire en mauvaise posture, une malformation congénitale et une maladie peuvent être à l’origine de vos préoccupations.

Pour soigner de nombreuses maladies dentaires, la pose d’un appareil dentaire devient la solution efficace. Mais, il peut arriver qu’une personne n’ayant aucun problème lié aux dents soit aussi dans le besoin de porter un appareil dentaire. C’est le cas de ceux qui doivent subir une chirurgie esthétique de la partie inférieure de leur visage. C’est obligatoire avant une opération de chirurgie faciale pour un bon alignement des dents.

Conçus pour remédier aux problèmes bucco-dentaires tout en vous évitant l’incommodité, les appareils dentaires ont l’avantage d’être fixes ou amovibles. Ils sont faits avec des matières comme l’acrylique, la résine, les plastiques spéciaux ou le métal léger. Si vous êtes dans le besoin de vous faire implanter un appareil dentaire, iDent Clinic est une adresse fiable à consulter. La suite de l’article présentera brièvement cette clinique bruxelloise que nous apprécions fortement pour son sérieux.

À partir de quel âge peut-on porter un appareil dentaire ?

De nos jours, on remarque que les traitements orthodontiques commencent de plus en plus tôt. Les enfants peuvent consulter un spécialiste vers 4-5 ans s’ils ont des problèmes pour mastiquer ou des difficultés pour ventiler. Dans certains cas précis comme celui des enfants atteints de fentes palatines (maladie du bec de lièvre), la consultation d’un orthodontiste peut se faire encore plus tôt.

D’un point de vue général, les spécialistes s’accordent pour dire que les enfants doivent consulter un orthodontiste vers 7-8 ans. C’est lors de cette première visite que le médecin prendra sa décision. Soit il est trot tôt et le patient sera revu ultérieurement, soit l’enfant a besoin d’un traitement dit de type « interceptif ». Ces traitements ont pour objectif de corriger certains problèmes comme un décalage de croissance des mâchoires ou une évolution anormale des dents. S’ils sont traités suffisamment tôt, ces problèmes peuvent être corrigés rapidement. S’il est vrai qu’il est possible de corriger ces problèmes de dentition à la puberté et à l’âge adulte, le processus peut devenir un peu plus complexe avec le temps. De plus, à la complexité des opérations s’ajoute le coût des traitements. En résumé, plus le traitement est complexe, plus il est onéreux.

Les différentes catégories d’appareils dentaires

Il existe essentiellement trois sortes d’appareils dentaires :

  • Les bagues ou appareils multi-attaches ;
  • L’appareil lingual ;
  • Les aligneurs amovibles invisibles Invisalign.
  • Les faux palais

Les bagues ou appareils multi-attaches

Comme l’indique le nom, ce sont de petites attaches fixées sur la face externe des dents. Elles existent en métal, en céramique et en résine. Elles sont reliées entre elles soit par une barre métallique ou un fil.

Les bagues métalliques sont les appareils dentaires les plus utilisés à cause de leur coût moins cher. Grâce à la barre métallique, elles allient précision et efficacité pour le bon redressement des dents. Au besoin, elles sont dotées d’élastiques pour faciliter la modification des postures de la mâchoire. Cependant, l’utilisation des bagues métalliques peut occasionner des douleurs et des gênes. Ce constat est fait surtout lorsque vous êtes au début de votre traitement. Elles sont en outre très visibles et non adaptées à tous les patients.

Les bagues en céramique sont reliées entre elles par un fil et fonctionnent comme les précédentes. Elles ont l’avantage de posséder la couleur des dents, mais elles peuvent jaunir à la suite du temps. Néanmoins, elles sont plus discrètes que les bagues métalliques. Mais, l’invisibilité de cet appareil est partielle, car les bagues sont relativement volumineuses.

Les bagues en résine sont aussi reliées entre elles par un fil recouvert d’une couche en téflon blanc. Cette composition les rend plus discrètes que les deux autres types de bagues dentaires ; d’où leur surnom de bagues transparentes.

L’appareil lingual

Comme l’indique l’adjectif lingual, il s’agit d’un appareil multi-attaches posé sur les dents du côté de la langue. L’appareil lingual est donc posé sur la face interne des dents. Cet appareil dentaire joue le même rôle que les autres. Sa différence est qu’il est complètement invisible du fait de sa position. Bien que beaucoup le considèrent comme un traitement du futur, il n’est pas sans inconvénient. En plus de sa cherté, son entretien est plus complexe et la période d’adaptation est plus longue.

Les aligneurs amovibles invisibles Invisalign

Ces appareils dentaires sont de loin une des révolutions les plus pratiques de la dentisterie moderne. Comblant les lacunes des autres appareils, ils sont pratiques pour un traitement discret et efficace.

Le premier avantage de ces appareils est qu’ils ne sont pas fixés dans la mâchoire. On peut les mettre ou les enlever de façon libre sans contrainte ni difficulté. Leur pleine transparence efface toute indiscrétion pendant leur port. L’Invisalign est un appareil dentaire qui vous offre un grand confort pendant son utilisation et des résultats satisfaisants au bout du traitement orthodontique. Réservée aux adultes au début, la technologie Invisalign existe aujourd’hui en une version adaptée pour les adolescents. Ainsi, ces appareils dentaires sont à la portée de tous, et le coût de traitement est relativement abordable. Bien que le nettoyage soit facile, il faut une bonne assiduité dans le port de l’appareil pour qu’il soit efficace.

Le cas du faux palais

Le faux palais que l’on nomme également plaque palatine est un appareil dentaire de type amovible. Cet appareil est principalement utilisé afin de corriger les défauts dentaires minimes. Le faux palais est constitué de petites plaques en métal ou en résine qui sont maintenues au palais grâce à des crochets. Ces crochets sont eux-mêmes fixés sur les dents du patient. Le dispositif exerce une pression sur la mâchoire qui permet l’écartement de celle-ci. Une à deux fois par semaine, l’orthodontiste augmente la pression du faux palais. L’avantage de cet appareil est qu’il est particulièrement adapté pour les enfants. Il est possible de se faire poser un faux palais vers 6 ou 7 ans.

Le faux palais connait un grand succès également à cause de son prix. Le dispositif est en effet bien moins onéreux que les bagues classiques. L’entretien de ce type d’appareil est aisé, mais il nécessite de prendre quelques précautions.

  • Selon les instructions de l’orthodontiste, l’appareil doit être porté pendant plusieurs heures ou pendant plusieurs jours sans interruption ;
  • Il est conseillé d’éviter de manger certains types d’aliments. Les aliments trop durs ou trop collants sont à bannir lors du port de l’appareil ;
  • L’appareil doit nécessairement être nettoyé après chaque repas ;
  • Lors d’activités sportives intense ou brutale, il est conseillé d’enlever l’appareil afin d’éviter les chocs qui pourraient l’endommager.

Ces conseils d’utilisation peuvent sembler exigeants et contraignants, mais ils sont nécessaires pour le bon fonctionnement de l’appareil dentaire. De plus, il est vital de suivre à la lettre les directives de l’orthodontiste notamment en ce qui concerne le port du faux palais. En effet, une interruption du port de l’appareil peut vous faire perdre les résultats déjà acquis.

Remarque : Tous les cas n’étant pas similaires, ces appareils n’arrivent qu’à bout de 90 % des problèmes d’alignement dentaire. La recherche d’une autre solution s’impose dans 10 % des cas.

Quels sont les conseils d’hygiène à suivre lorsqu’on porte un appareil ?

Les appareils dentaires apportent énormément aux patients en termes de confort et de confiance. De fait, il est tout à fait normal de leur rendre la pareille en prenant soin de ces appareils au maximum. Pour ce faire, nombre de techniques existent et il est primordial de les connaitre et de les appliquer.

Les techniques de brossage orthodontiques permettent d’éliminer efficacement la plaque dentaire. Il est ainsi plus facile d’éviter les caries et les gingivites. Nombre de personnes l’ignorent, mais un bon brossage ne se mesure pas en minutes. Si vous n’utilisez pas les bonnes techniques, vous n’obtiendrez jamais le résultat escompté. L’avantage d’un brossage efficace est qu’il permet de garder des dents et des attaches orthodontiques brillantes tandis que les gencives restent d’un rose pâle. En revanche si les gencives saignent lors du brossage c’est qu’il y a une inflammation quelque part. La qualité d’un bon brossage est donc intimement liée à la technique utilisée.

Comment entretenir un appareil dentaire efficacement ?

À cause de sa fragilité, le maniement d’un appareil dentaire requiert de la prudence et une grande attention. Il peut se détériorer à la moindre erreur. Voici quelques conseils pratiques pour entretenir votre appareil dentaire. Il faut :

  • Manipuler un appareil dentaire au-dessus d’une serviette de toilette, pour éviter qu’il tombe sur une surface dure et se casse (le dessus d’un lavabo rempli d’eau est aussi approprié) ;
  • Éviter de laisser sécher votre appareil dentaire. Il faut savoir qu’en séchant, une prothèse dentaire va perdre sa forme. Si elle comporte des pièces en métal, il est particulièrement recommandé de vous renseigner auprès de votre dentiste afin d’obtenir les conseils appropriés ;
  • Placer dans l’eau ou un bain de nettoyage votre appareil dentaire quand vous ne le portez pas ;
  • Éviter de mettre votre appareil dans de l’eau chaude (le risque de déformation est très élevé) ;
  • Enlever les dépôts de nourriture sur l’appareil avec un brossage assidu ;
  • Prendre l’habitude de vous brosser chaque matin les gencives, la langue et le palais avant le port de votre appareil ;
  • Lors du brossage, il est important de procéder avec dextérité et prudence. Un brossage trop énergique risque en effet d’endommager votre appareil dentaire ;
  • Consulter votre chirurgien-dentiste, si votre appareil dentaire a un problème de fonctionnement (n’essayez pas de le réparer vous-même au risque de l’endommager et le rendre irréparable).

Les coûts des appareils dentaires et les durées de traitement

Parfois, les soins et tarifications varient selon la maladie dentaire traitée. Plus le cas est compliqué et plus le prix monte. Il en est de même pour la durée du traitement. Un devis mentionnant l’ensemble des coûts vous sera remis avant le début du traitement par votre dentiste. La signature de ce document est obligatoire en cas d’acceptation. Ce sera utile si par la suite, vous demandez un remboursement des soins auprès de votre assurance ou d’une mutuelle. Pour votre intérêt, il est conseillé de faire plusieurs consultations. Pour un traitement, le prix peut aussi varier en fonction de l’expérience, de la localisation et de la réputation de l’orthodontiste. Vous pouvez ainsi comparer les devis et trouver l’équilibre parfait pour un bon rapport qualité/prix.

Comment choisir son appareil dentaire avec soin ?

Avant toute chose, il est important de savoir que le prix moyen d’un appareil dentaire est de 670 euros par semestre. Les orthodontistes facturent toujours le tarif des appareils au semestre. Il faut également savoir que ce prix varie en fonction du temps durant lequel le patient porte l’appareil et en fonction des visites nécessaires pour l’entretien de l’appareil.

Peu de gens le savent, mais les orthodontistes sont libres de facturer les prix qu’ils veulent pour leurs services. Ainsi, il n’est pas rare que les tarifs des appareils varient du simple au double voire au triple dans certains cas. Il est donc particulièrement recommandé de consulter plusieurs dentistes avant de faire un choix. N’hésitez pas non plus à demander un devis complet. De cette manière, il est plus simple d’avoir une idée précise des frais que vous devrez engager.

Prenez en considération certains facteurs supplémentaires

Force est de constater que le prix des appareils dentaires ne dépend pas uniquement du type d’appareil choisi par le patient. La complexité du cas a en effet un fort impact sur le prix final de la prestation. Certains patients souffrent de problèmes simples comme un chevauchement des dents. Pour les cas les plus simples, des appareils basiques sont amplement suffisants et il n’est pas nécessaire de les porter pendant longtemps (6 mois à 1 an).

Dans le cas de problèmes plus complexes, le type d’appareil à utiliser n’est pas le même. Les patients sont également contraints de porter certains appareils pendant plus longtemps (jusqu’à 2 ans). Dans ce cas, les visites de contrôle et d’entretien sont plus nombreuses et tout cela fait augmenter le prix final.

L’âge du patient a également une grande incidence sur le prix d’un appareil dentaire. Pour les patients de moins de 16 ans, il faut savoir que la Sécurité sociale prend en charge une partie du prix de l’appareil dentaire. Cependant, au-delà de cet âge, les patients sont contraints de payer le plein tarif pour leur prothèse.

Peu de gens le savent, mais la localisation du dentiste peut également avoir une incidence sur le prix d’un appareil. Si vous habitez à Paris par exemple, le prix moyen d’une prothèse dentaire est de 1000 euros alors que ce tarif est deux fois moins cher dans certaines régions.

Les tarifs

Comme expliqué plus haut, le tarif ne sera pas le même suivant la ville et suivant les compétences du dentiste. Voici toutefois une grille tarifaire moyenne, par semestre, accompagnée des durées de traitement :

  • Bagues métalliques : 750 € pour une durée de 6 mois à 2 ans ;
  • Bagues en céramique : 850 à 1000 € pour une durée de 6 mois à 2 ans ;
  • Appareil lingual : 1000 à 1500 € pour une durée de 9 mois à 2 ans ;
  • Invisalign : 850 à 1000 € pour une durée de 9 mois à 2 ans.

 

Cas particulier des prothèses dentaires

Il arrive parfois que les appareils dentaires ne soient plus d’aucune utilité lorsque les dents sont abîmées. C’est aussi le cas s’il faut enlever les dents. Pour cela, en dehors des appareils dentaires, les prothèses sont aussi utilisées en dentisterie. Avant l’usage d’une prothèse dentaire, la prise d’empreintes bucco-dentaires est nécessaire. Ces empreintes serviront à la fabrication de la prothèse dentaire en laboratoire. Généralement, trois types de prothèses sont proposés par les dentistes :

  • Les prothèses dentaires fixées aux dents ;
  • Les prothèses dentaires amovibles ;
  • Les prothèses dentaires sur implants.

 

La prothèse dentaire fixée aux dents

Elle sert à reconstruire les dents abîmées. Le dentiste selon le cas peut vous proposer d’utiliser une couronne dentaire prothétique, l’inlay ou un onlay. La couronne remplace la partie visible de la dent. Un inlay sert à remplacer une petite partie d’une dent abîmée, tandis qu’un onlay est simplement une couronne dentaire partielle.

La prothèse dentaire amovible

Ce type de prothèse peut être enlevé et placé quand on le veut. Une prothèse dentaire amovible peut être partielle et ne remplacer que quelques dents. Elle peut aussi être complète et remplacer toutes les dents d’une mâchoire. Lorsqu’elle est partielle, la prothèse amovible prend appui sur la gencive et sur les dents restantes avec l’aide de crochets. Une prothèse dentaire amovible complète est posée simplement sur la gencive.

La prothèse dentaire sur implants

L’implant est une racine dentaire artificielle que l’on fixe dans la gencive. On distingue deux types de prothèses dentaires sur implants. Il s’agit :

  • Des prothèses dentaires fixes sur implants ;
  • Des prothèses dentaires amovibles sur implants.

Les prothèses sur implants fixes sont des couronnes dentaires ou des bridges que l’on visse ou scelle sur une racine artificielle. Les prothèses dentaires amovibles sur implants peuvent être complètes ou partielles. Elles sont stabilisées par des implants dentaires avec des systèmes d’attaches semblables à de petits boutons-pression.

Comment trouver un bon orthodontiste pour poser votre appareil dentaire ?

Vous aurez à porter votre appareil dentaire pendant des mois et parfois même des années. Il est donc important de trouver un orthodontiste compétent, un spécialiste digne de confiance pour vous garantir un meilleur traitement. Un cabinet dentaire bien équipé pourra vous offrir tous les soins dont vous avez besoin sur place. De plus, une clinique dentaire spécialisée dispose dans son équipe de plusieurs spécialistes en dentisterie générale et dans d’autres branches de la dentisterie. Par exemple, iDent Clinic vous offre des soins dentaires à Bruxelles avec un savoir-faire exceptionnel. Pourquoi avez-vous intérêt à vous tourner vers ce cabinet ? Parce que les spécialistes de cette clinique dentaire sont des experts en :

  • Dentisterie générale ;
  • Dentisterie pédiatrique ;
  • Implantologie ;
  • Orthodontie ;
  • Prothèse et esthétique ;
  • Endodontie…

Depuis le diagnostic par imagerie jusqu’aux traitements, chaque spécialiste vous fournira un service de haut niveau avec l’usage d’une technologie de pointe. Les conditions d’hygiène quotidiennes sont de rigueur sur tous les plans dans cette clinique dentaire à Bruxelles. De plus, l’équipe du cabinet iDent Clinic est multilingue. Vous pouvez donc être pris en charge si vous parlez des langues telles que :

  • L’anglais ;
  • Le français ;
  • Le néerlandais ;
  • Le russe ;
  • L’arménien…

Que retenir de ce guide sur les appareils dentaires ? L’on peut dire sans le risque de se tromper que les appareils dentaires sont très utiles pour corriger des anomalies de l’alignement dentaire. Pour les diverses situations possibles, les spécialistes de la dentisterie proposent aussi des appareils dentaires variés. On peut mentionner les bagues dentaires métalliques, l’Invisalign pour adultes et adolescents ainsi que les bagues linguales. De plus, les innovations en matière de traitements orthodontiques sont nombreuses. Pour en tirer profit, l’accompagnement d’un cabinet dentaire est nécessaire. Selon votre maladie dentaire, votre budget et vos besoins, des spécialistes pourront vous conseiller une méthode fiable pour un traitement efficace.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here