4 choses à savoir pour une rénovation de véranda

0
734

Aimeriez-vous donner un coup de fraîcheur à votre véranda en y réalisant de menus travaux ? Ou alors, envisagez-vous carrément d’effectuer une grande rénovation de A à Z de ce lieu ? Si la réponse à l’une de ces questions est affirmative, alors vous êtes sans aucun doute au bon endroit. Afin de vous permettre de réussir ce projet ambitieux ou modeste dans lequel vous comptez vous lancer, nous mettons à votre disposition quelques informations utiles.  Voici donc 4 choses que vous devriez connaitre avant toute rénovation de votre véranda.


Attention aux autorisations

Avant toute chose, renseignez-vous sur tous les détails administratifs. Inutile de concevoir un projet de rénovation détaillé si votre commune ne vous autorise pas à faire les modifications souhaitées. En effet, si les travaux envisagés ont un impact sur l’allure extérieure de votre véranda – et donc de votre maison – il est possible qu’ils soient soumis à des restrictions. Il convient donc de vous informer au préalable sur les types de rénovations autorisées

Dans le même ordre d’idées, vous aurez peut-être besoin d’un permis de construire, par exemple si vous décidez d’agrandir votre véranda. Vous trouverez plus d’informations sur les travaux extérieurs qui requièrent des autorisations sur ce site officiel. Ces étapes préliminaires sont certes contraignantes, mais elles vous éviteront bien des problèmes potentiels par la suite !


Plusieurs façons d’améliorer la performance énergétique

Dans le domaine des rénovations de l’habitat, les travaux d’isolation sont largement en tête. Si vous voulez améliorer votre véranda en ce sens, sachez qu’il existe de nombreuses possibilités. Alors que les anciennes extensions vitrées étaient de véritables passoires énergétiques, il est désormais possible d’accroître de manière significative leurs performances. 

Voici quelques exemples pour améliorer l’isolation de votre véranda :

  • Le double vitrage à isolation renforcée est jusqu’à trois fois plus isolant que du double vitrage standard. Ses performances sont dues à la présence de gaz non conducteur enfermé entre les couches de verre. Et pour profiter aussi d’une meilleure isolation phonique, pensez au triple vitrage à isolation renforcée !
  • Au niveau de la toiture, la présence de panneaux isolants est une excellente façon de gagner une performance énergétique accrue. L’idée est d’installer des panneaux pleins amovibles, afin d’ajuster leur ouverture comme vous le souhaitez. Ouvrez-les pour laisser entrer le soleil, puis fermez-les quand vous en avez envie. Une alternative est le store enrouleur isolant, spécialement adapté au toit de véranda.
  • Pensez également à l’installation de panneaux solaires thermiques ou de modules photovoltaïques sur le toit. C’est possible si votre véranda a une surface d’au moins 20 m². Afin de conserver une luminosité suffisante, vous pouvez n’en poser que sur une partie du toit, et laisser le reste libre. Grâce à ces équipements, vous profiterez d’une énergie propre, par exemple pour chauffer votre véranda en hiver.

En outre, sachez que l’Etat français subventionne de nombreux travaux d’amélioration énergétique. Si les vôtres répondent aux critères requis, n’hésitez pas à soumettre une demande. Ce coup de pouce sera le bienvenu pour financer votre rénovation de véranda !


Peut-on mettre des volets roulants sur une véranda ?

La réponse est oui…, mais sous certaines conditions. D’abord, notez qu’il existe des volets roulants de deux types pour une véranda : pour le toit et pour les murs. En général, on choisira un modèle plus léger pour le toit, tout en gardant si possible une certaine uniformité esthétique.

Comme tous les modèles pour portes ou fenêtres, ces volets se composent :

  • D’un tablier avec des profilés, le plus souvent en PVC ou en aluminium. Pour une véranda, on trouve aussi des modèles en toile imperméabilisée. Ils sont particulièrement intéressants au niveau du toit, du fait de leur faible poids.
  • D’un coffre dans lequel s’enroule le volet. Il peut être apparent ou masqué selon la disposition de votre installation. Généralement, si vous rénovez votre véranda, vous devrez vous tourner vers des volets en rénovation, comme ceux-ci : https://www.domondo.fr/volets-roulants/volets-roulants-renovation/.
  • De rails latéraux, pour que le tablier puisse monter et descendre en restant parfaitement droit.

Au niveau de la pose en elle-même, il faudra ajouter des structures supplémentaires à votre véranda, pour accueillir les rails et les coffres. Il s’agit notamment de poteaux aux angles extérieurs, voire d’autres renforts verticaux à la jonction entre les volets. Ces ajouts sont essentiels si la largeur de votre véranda nécessite de juxtaposer plusieurs volets. En complément, vous devrez prévoir quelques structures pour fixer les coffres de la manière la plus esthétique possible.

Par ailleurs, si vous optez pour des volets motorisés, il faudra aussi adapter votre installation électrique de manière à alimenter le mécanisme. Ensuite, faites également courir les fils jusqu’aux boutons muraux – à moins que vous n’optiez pour une version télécommandée.


Quel design pour une véranda moderne ?

Enfin, tandis que les anciennes vérandas sont de simples cubes de verre accolés à une maison, les versions modernes sont bien plus originales et variées. Les nouvelles techniques et les matériaux actuels permettent de personnaliser cette extension bien plus facilement, mais également de manière plus abordable.

Voici plusieurs idées :

D’abord, grâce au thermolaquage, vous accédez à une vaste palette de couleurs pour le verre de votre véranda. Avec une extrême précision, cette technologie peut reproduire la teinte que vous souhaitez, et même des dégradés. Concrétisez donc vos envies !

Ensuite, concernant le toit, on s’aperçoit maintenant que le verre n’est pas toujours la meilleure option. Quand les rayons du soleil entrent en direct, ils créent une véritable serre étouffante. Une première idée est alors d’installer des volets ou stores enrouleurs pour moduler la lumière à votre guise. Complétez-les avec un traitement anti-UV sur le verre, qui vous protégera ainsi contre les dangers du soleil. 

Une seconde possibilité est de convertir le toit en verre en toit classique. Si les parois de votre véranda supportent le même matériau que la toiture de votre maison, vous pouvez les assortir. Notez qu’il existe aussi des tuiles légères, parfaitement adaptées à cet usage.

Un dernier conseil

Certains travaux sont suffisamment accessibles pour que vous puissiez les réaliser vous-même. Si vous avez du temps, quelques compétences et l’accès au matériel requis, ce projet occupera à merveille quelques-uns de vos week-ends. En revanche, si vous envisagez des rénovations de plus grande ampleur, il est préférable de contacter un professionnel. Dès la conception de votre projet, mieux vaut vous faire accompagner par un entrepreneur qui connaît son métier et saura vous conseiller les meilleures solutions pour vous.